B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Art : histoire générale de l’art grec

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3. Sculpture

Origines
Les VIIè et VIè siècles
Le Vè siècle : le classicisme

L'art grec est divisé en périodes qui reflètent les changements de style ; cet article adopte le découpage chronologique suivant : la période géométrique (v. 1050-700 av. J.-C.) et la période orientalisante (v. 700-625 av. J.-C.), la période archaïque (v. 625-480 av. J.-C.), la période classique (v. 480-323 av. J.-C.) et la période hellénistique (v. 323-31 av. J.-C.).

3.2. Les VIIè et VIè siècles

On assiste à la naissance des futurs grands centres artistiques qui se différencient au VIIè et au VIè :

3.2.1. Crète

La Crète produit les fameuses statuettes de Dréros, la frise du temple de Prinias, la Dame d'Auxerre… Le centre crétois tombe dans l'oubli à partir du VIè.

Prinias : divinité assise sur le linteau du temple de Prinias. Vers 650 av JC. Musée d’Héraklion. (Art grec)
Prinias : divinité assise sur le linteau du temple de Prinias. Vers 650 av JC. Musée d'Héraklion. (Art grec)
Statuette féminine dite « la Dame d’Auxerre », vers 640-630 avant JC. Provenant de Crète. Calcaire, 75 cm avec la base. Paris, musée du Louvre. (Art grec)
Statuette féminine dite « la Dame d’Auxerre », vers 640-630 avant JC. Provenant de Crète. Calcaire, 75 cm avec la base. Paris, musée du Louvre. (Art grec)
Statuettes en bronze de style dédalique provenant du temple d’Apollon Delphinios à Dréros. VIIIè siècle avant JC. (Art grec)
Statuettes en bronze de style dédalique provenant du temple d’Apollon Delphinios à Dréros. VIIIè siècle avant JC. (Art grec)

3.2.2. Le groupe du Péloponnèse

Ce groupe est en pleine activité avec les ateliers de la Grèce du nord et de la Grande Grèce : dans le Péloponnèse, fronton du Temple d'Artémis à Corfou (art corinthien 580), monoptère de Delphes (art de Sicyone 560), métopes et fronton du temple d'Athéna à Mycènes, tète d'Héra d'Olympie (VIIè), fronton du trésor de Mégare. Au Nord, les Couroï du temple d'Apollon Ptoos (Béotie) et le couros d'Orchomène.

Corfou : temple archaïque de Palaeopolis, fronton ouest « de la Gorgone » : détail : la Gorgone. Vers 590. Tuf local, hauteur : 274cm. Musée de Corfou. (Art grec)
Corfou : temple archaïque de Palaeopolis, fronton ouest « de la Gorgone » : détail : la Gorgone. Vers 590. Tuf local, hauteur : 274cm. Musée de Corfou. (Art grec)
Olympie. Fronton du trésor des Mégariens. Combat des dieux et des Géants. 510 avant JC. Marbre. Musée d’Olympie. (Art grec)
Olympie. Fronton du trésor des Mégariens. Combat des dieux et des Géants. 510 avant JC. Marbre. Musée d’Olympie. (Art grec)
Tête colossale d’Héra de l’Héraion d’Olympie, œuvre des spartiates Médon et Dorycléidès. Vers 600-580. Calcaire, hauteur : 0,52. Musée d’Olympie. (Art grec)
Tête colossale d'Héra de l'Héraion d'Olympie, œuvre des spartiates Médon et Dorycléidès. Vers 600-580. Calcaire, hauteur : 0,52. Musée d’Olympie. (Art grec)

3.2.3. Grande Grèce

En Grande Grèce oeuvrent principalement les ateliers du Silaris et de Sélinonte.

Paestum – Poseidonia : Trésor du Silaris : métope d’Oreste tuant Egisthe. Vers 550 -540. Grès, hauteur : 0,80m. (Art grec)
Paestum – Poseidonia : Trésor du Silaris : métope d’Oreste tuant Egisthe. Vers 550 -540. Grès, hauteur : 0,80m. (Art grec)
Sélinonte, temple C. Métope du Quadrige. Vers 540 avant JC. Calcaire, hauteur : 147 cm. Palerme Musée Natinal. (Art grec)
Sélinonte, temple C. Métope du Quadrige. Vers 540 avant JC. Calcaire, hauteur : 147 cm. Palerme Musée Natinal. (Art grec)

3.2.4. Le groupe de la côte ionienne et des îles

Colonnes de l'Artémision d'Éphèse, statues de la voie des Branchides à Milet, statues de Samos (Héra de Samos et groupes funéraires), de Milo (couros), de Cnide (sculptures du trésor de Delphes), de Xanthos (Monument des Harpies, 500). Délos, Naxos, Siphnos (Trésor de Delphes), Thasos ont d'excellents ateliers.

Ornithé. Partie du groupe familial de Génélos de l’Héraion de Samos. Vers 555 -550. Marbre, hauteur : 168 cm. (Art grec)
Ornithé. Partie du groupe familial de Génélos de l'Héraion de Samos. Vers 555 -550. Marbre, hauteur : 168 cm. (Art grec)
Delphes : Trésor de Siphnos : ensemble de la frise nord : bataille entre les Dieux et les Géants. Vers 525. (Art grec)
Delphes : Trésor de Siphnos : ensemble de la frise nord : bataille entre les Dieux et les Géants. Vers 525. (Art grec)
Kouros trouvé à Mélos en 1891. Vers 560 avant JC. Marbre, 214cm. Athènes, Musée National. (Art grec)
Kouros trouvé à Mélos en 1891. Vers 560 avant JC. Marbre, 214cm. Athènes, Musée National. (Art grec)

3.2.5. Athènes

Athènes reste le foyer le plus actif de la sculpture : centre de progrès dans le traitement du nu masculin, du drapé féminin, du rendu de l'expression et du mouvement. Il y a trois groupes de sculptures :

  • Les frontons en tuf : fronton de l'Hydre, fronton rouge, premier fronton de l'Hécatompédon (585-560), fronton du nouvel Hécatompédon (520), fronton du temple des Alcméonides à Delphes, oeuvre d'Anténor (510).
  • Athènes : le premier Hécatompédon en tuf de l’Acropole : relief d’un fronton représentant l’apothéose d’Héraklès : monstre à trois têtes, détail. Calcaire, 70,5 cm. Vers 580-570. Athènes, Musée de l’Acropole. (Art grec)
    Athènes : le premier Hécatompédon en tuf de l’Acropole : relief d’un fronton représentant l’apothéose d’Héraklès : monstre à trois têtes, détail. Calcaire, 70,5 cm. Vers 580-570. Athènes, Musée de l’Acropole. (Art grec)
    Athènes : petit édifice archaïque de l’Acropole : fronton représentant une lionne dévorant un veau. 110 x 322 cm. Vers 590-580. Athènes, Musée de l’Acropole.  (Art grec)
    Athènes : petit édifice archaïque de l’Acropole : fronton représentant une lionne dévorant un veau. 110 x 322 cm. Vers 590-580. Athènes, Musée de l’Acropole. (Art grec)
    Athènes : nouvel Hécatompédon des Pisistratides sur l’Acropole : fronton I de la gigantomachie : un géant. Marbre. Vers 525-510 avant JC. Athènes, Musée de l’Acropole. (Art grec)
    Athènes : nouvel Hécatompédon des Pisistratides sur l’Acropole : fronton I de la gigantomachie : un géant. Marbre. Vers 525-510 avant JC. Athènes, Musée de l’Acropole. (Art grec)
  • Les groupes de kouroï : de ceux du Dipylon et du Sounion au cavalier Rampin et au premier groupe des Tyrannoctones (Anténor) ; le Moscophore, le kouros Strangford, le kouros Anavyssos, le kouros de Volomandre…
  • Kouros de Sounion. Ex-voto du sanctuaire de Poséidon.Vers 590-580 av. J.-C. Marbre, 305cm. Athènes, Musée Archéologique National (Art grec)
    Kouros de Sounion. Ex-voto du sanctuaire de Poséidon.Vers 590-580 av. J.-C. Marbre, 305cm. Athènes, Musée Archéologique National (Art grec)
    Le cavalier Rampin : la tête du Louvre. Vers 550. Marbre avec traces polychromes. Hauteur de la tête : 27cm. Paris, Musée du Louvre. (Art grec)
    Le cavalier Rampin : la tête du Louvre. Vers 550. Marbre avec traces polychromes. Hauteur de la tête : 27cm. Paris, Musée du Louvre. (Art grec)
  • Les groupes des korês : de la korê 589 aux korês du début du Vè : la Boudeuse, korê d'Euthydicos, korê 674...
  • Korê de l’Acropole dite « La boudeuse » offerte par Eutydichès : le buste Vers 500-480 avant JC. Marbre, 114cm. Athènes, Musée National Archéologique. (Art grec)
    Korê de l’Acropole dite « La boudeuse » offerte par Eutydichès : le buste Vers 500-480 avant JC. Marbre, 114cm. Athènes, Musée National Archéologique. (Art grec)
    Korê 594. Athènes. Vers 510 avant JC. Athènes, Musée de l’Acropole. (Art grec)
    Korê 594. Athènes. Vers 510 avant JC. Athènes, Musée de l’Acropole. (Art grec)
    Korê 675 de l’Acropole, sans doute oeuvre d’un artiste de Chios. Vers 520 avant JC. Marbre, hauteur : 56,6cm. Athènes, Musée de l’Acropole. (Art grec)
    Korê 675 de l’Acropole, sans doute oeuvre d’un artiste de Chios. Vers 520 avant JC. Marbre, hauteur : 56,6cm. Athènes, Musée de l’Acropole. (Art grec)

Pour en savoir plus...

Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)