B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Nazisme: Le camp de concentration de Treblinka (2ième guerre mondiale)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

6. Les bourreaux

  • François Desportes (1661-1743) est animalier et paysagiste (scènes de chasse), et Jean Baptiste. Oudry (1685-1755) est plus éclectique : allégorie de lÂ’Europe de Houston, Ferme du Louvre, Nature morte aux faisans du Louvre.
  • François Desportes (1661-1743) : autoportrait en chasseur. Paris, musée du Louvre
    François Desportes (1661-1743) : autoportrait en chasseur. Paris, musée du Louvre
    Jean Baptiste. Oudry (1685-1755) : Io. Carton d’une tapisserie de Beauvais.1755. Château de Villemonteix
    Jean Baptiste. Oudry (1685-1755) : Io. Carton d’une tapisserie de Beauvais.1755. Château de Villemonteix
    Jean Baptiste. Oudry (1685-1755) : nature morte au faisan. 1763. Huile sur toile, 97 x 64 cm. Paris, musée du Louvre
    Jean Baptiste. Oudry (1685-1755) : nature morte au faisan. 1763. Huile sur toile, 97 x 64 cm. Paris, musée du Louvre
    Jean Baptiste. Oudry (1685-1755) : loup mort. 1721. Huile sur toile, 193 x 260 cm. Londres, Wallace Collection
    Jean Baptiste. Oudry (1685-1755) : loup mort. 1721. Huile sur toile, 193 x 260 cm. Londres, Wallace Collection
  • Jean Baptiste Siméon Chardin (1699-1779) est le meilleur peintre de natures mortes du XVIIIè et un très bon peintre de natures mortes et bon peintre de genre : La raie du Louvre, la brioche, nature morte à la pipe et à la cruche du Louvre, la fontaine à boire en cuivre du Louvre, le bénédicité, l'enfant au toton, les joueurs de cartes, la servante, autoportraits... Dans son sillage travaillent Henri Horace Roland de la Porte (1724-1793 ; nature morte à la vielle) et Anne Vallayer-Coster (1744-1818 ; nature morte aux coquillages et au corail du Louvre).
  • Jean Baptiste Siméon Chardin (1699-1779) : autoportrait aux bésicles. 1775 ; Pastel, 46 x 38 cm. Paris, Musée du Louvr
    Jean Baptiste Siméon Chardin (1699-1779) : autoportrait aux bésicles. 1775 ; Pastel, 46 x 38 cm. Paris, Musée du Louvr
    Jean Baptiste Siméon Chardin (1699-1779) : fontaine à boire en cuivre. Huile sur bois, 1734 : 28,5 x 23 cm, Paris, Musée du Louvr
    Jean Baptiste Siméon Chardin (1699-1779) : fontaine à boire en cuivre. Huile sur bois, 1734 : 28,5 x 23 cm, Paris, Musée du Louvr
    Jean Baptiste Siméon Chardin (1699-1779) : retour de marché 1739. Huile sur toile, 47 x 38 cm. Paris, Musée du Louvre
    Jean Baptiste Siméon Chardin (1699-1779) : retour de marché 1739. Huile sur toile, 47 x 38 cm. Paris, Musée du Louvre
    Jean Baptiste Siméon Chardin (1699-1779) : la raie. 1728. Huile sur toile, 114 x 146cm. Paris, Musée du Louvre
    Jean Baptiste Siméon Chardin (1699-1779) : la raie. 1728. Huile sur toile, 114 x 146cm. Paris, Musée du Louvre
    Henri Horace Roland de la Porte (1724-1793) : nature morte à la vielle. Paris, musée du Louvre
    Henri Horace Roland de la Porte (1724-1793) : nature morte à la vielle. Paris, musée du Louvre
    Anne Vallayer-Coster (1744-1818) : nature morte aux coquillages et au corail. Paris, Musée du Louvre
    Anne Vallayer-Coster (1744-1818) : nature morte aux coquillages et au corail. Paris, Musée du Louvre
  • Les peintres de genre les plus célèbres sont Françoise Duparc (1726-1778 ; la vieille femme du musée de Marseille), Etienne Jeaurat (1699-1768 ; lÂ’accouchée), Nicolas Bernard Lepicié (1735-1784 ; Guillaume le Conquérant), Etienne Aubry (1745-1781 ; portrait de Noël Hallé)Â…
  • Étienne Jeaurat (1699-1768) : arrestation des filles de joie et conduite à la Salpetrière. 1755. Paris, Musée Carnavalet
    Étienne Jeaurat (1699-1768) : arrestation des filles de joie et conduite à la Salpetrière. 1755. Paris, Musée Carnavalet
    Étienne Jeaurat (1699-1768) : moines chartreux en méditation. Eglise de saint Bernard la Chapelle. Paris.
    Étienne Jeaurat (1699-1768) : moines chartreux en méditation. Eglise de saint Bernard la Chapelle. Paris.
    Étienne Jeaurat (1699-1768) : bain de femmes. Musée de Bprdeaux.
    Étienne Jeaurat (1699-1768) : bain de femmes. Musée de Bprdeaux.
    Nicolas Bernard Lepicié (1735-1784) : le peintre Carle Vernet à l’age de 14ans. 1772. Paris, Musée du Louvre
    Nicolas Bernard Lepicié (1735-1784) : le peintre Carle Vernet à l'age de 14ans. 1772. Paris, Musée du Louvre
    Nicolas Bernard Lepicié (1735-1784) : la chapelle du calvaire de l’église saint Roch. Huile sur toile, 128 x 97 cm. Musée de Pau
    Nicolas Bernard Lepicié (1735-1784) : la chapelle du calvaire de l’église saint Roch. Huile sur toile, 128 x 97 cm. Musée de Pau
  • Jean Baptiste Greuze (1725-1805) occupe une place à part dans la peinture de genre en introduisant la « Morale en peinture », vantée par Diderot : La cruche cassée du Louvre, l'Accordée au village du Louvre, le retour de l'enfant prodigue du Louvre, Septime Sévère et Caracalla du Louvre...
  • Jean Baptiste Greuze (1725-1805) : la cruche cassée. Paris, musée du Louvre
    Jean Baptiste Greuze (1725-1805) : la cruche cassée. Paris, musée du Louvre
    Jean Baptiste Greuze (1725-1805) : l’Accordée de Village. 1761, huile sur toile, 92 x 117 cm.Musée du Louvre, Paris
    Jean Baptiste Greuze (1725-1805) : l'Accordée de Village. 1761, huile sur toile, 92 x 117 cm.Musée du Louvre, Paris
    Jean Baptiste Greuze (1725-1805) : Le gâteau des rois. 1774. Huile sur toile, 71 x 95 cm. Montpellier, Musée Fabre
    Jean Baptiste Greuze (1725-1805) : Le gâteau des rois. 1774. Huile sur toile, 71 x 95 cm. Montpellier, Musée Fabre
    Jean Baptiste Greuze (1725-1805) : le retour du fils prodigue. 1778. Huile sur toile, 130 x 163 cm. Paris, musée du Louvre
    Jean Baptiste Greuze (1725-1805) : le retour du fils prodigue. 1778. Huile sur toile, 130 x 163 cm. Paris, musée du Louvre
  • Jean Honoré Fragonard (1732-1806) est élève de Chardin et Boucher : prix de Rome en 1752, il part pour cette ville en 1756 avec Hubert Robert et l'abbé de Saint Non (Portrait de Saint Non, 1769) ; Jusqu'en 1769 il peint des sujets galants (L'escarpolette, la gimblette, la bacchante endormie). Après son mariage en 1769 il peint des sujets familiaux et des commandes de cour : Jeune fille lisant, les Baigneuses, les progrès de lÂ’amour, le baisé volé…
  • Jean Honoré Fragonard (1732-1806) : portrait de lÂ’Abbé de Saint-Non. 1769. huile sur toile, 80 x 65 cm. Paris, Musée du Louvre
    Jean Honoré Fragonard (1732-1806) : portrait de l’Abbé de Saint-Non. 1769. huile sur toile, 80 x 65 cm. Paris, Musée du Louvre
    Jean Honoré Fragonard (1732-1806) : jeune fille lisant.Vers 1776. Huile sur toile, 82 x 65 cm ; Washington, National Gallery of Art
    Jean Honoré Fragonard (1732-1806) : jeune fille lisant.Vers 1776. Huile sur toile, 82 x 65 cm ; Washington, National Gallery of Art
    Jean Honoré Fragonard (1732-1806) : l’escarpolette1767. Huile sur toile, 81 x 64 cm. Londres, Wallace Collection
    Jean Honoré Fragonard (1732-1806) : l’escarpolette1767. Huile sur toile, 81 x 64 cm. Londres, Wallace Collection
    Jean Honoré Fragonard (1732-1806) : les baigneuses. 1772-1775. Huile sur toile, 64 x 80 cm. Paris, Musée du Louvre
    Jean Honoré Fragonard (1732-1806) : les baigneuses. 1772-1775. Huile sur toile, 64 x 80 cm. Paris, Musée du Louvre
  • Autour de Fragonard gravitent Gabriel de Saint Aubin (1724-1780 ; Laban cherchant ses idoles du Louvre, la parade du boulevard), M.B. Ollivier ( 1784), Jean Baptiste Hilair (1753-1822 ; la lecture) Jean Baptiste Le Prince (1734-1781 ; le berceau Russe, le diseur de bonne aventure), Louis Roland Trinquesse (1745-1800 ; offrande à Vénus de Dijon, portraitsÂ…), Jean Frédéric Schall (1752-1825 ; La jardinière), Carmontelle (Louis Carrogis, 1717-1806 ; portraits, Mozart, lÂ’affaire Calas), Ch.F. Legay ( 1840).
  • Jean Baptiste Le Prince (1734-1781) : le berceau russe. Los Angeles, Paul Getty museum
    Jean Baptiste Le Prince (1734-1781) : le berceau russe. Los Angeles, Paul Getty museum
    Jean Baptiste Le Prince (1734-1781) : le diseur de bonne aventure. Londres, national Gallery
    Jean Baptiste Le Prince (1734-1781) : le diseur de bonne aventure. Londres, national Gallery
    Gabriel de Saint Aubin (1724-1780) : Laban cherche ses idoles. Paris, musée du Louvre
    Gabriel de Saint Aubin (1724-1780) : Laban cherche ses idoles. Paris, musée du Louvre
    Gabriel de Saint Aubin (1724-1780) : la Parade du Boulevard. 1760. Huile sur toile, 80 x 64 cm, Londres, National Gallery
    Gabriel de Saint Aubin (1724-1780) : la Parade du Boulevard. 1760. Huile sur toile, 80 x 64 cm, Londres, National Gallery
    Jean Frédéric Schall (1752-1825) : jardinière. Collection privée
    Jean Frédéric Schall (1752-1825) : jardinière. Collection privée
    Louis Roland Trinquesse (1745-1800) : l’offrande à Vénus. Musée de Dijon
    Louis Roland Trinquesse (1745-1800) : l’offrande à Vénus. Musée de Dijon
    Louis Carrogis dit Carmontelle (1717-1806) : Léopold Mozart avec Wolfgang Amadeus et Maria Anna
    Louis Carrogis dit Carmontelle (1717-1806) : Léopold Mozart avec Wolfgang Amadeus et Maria Anna
     chapitre précédentchapitre suivant 
    Chapitre précédentChapitre suivant

    Pour en savoir plus...

    Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
    Encyclopédie
    ©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
    Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)