B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Sobibor

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

7. Témoignages

Le gazage, par le SS Fuchs
Le convoi, par Kogon
LÂ’accueil, par Kogon
La mise à mort, par le SS Bolender
La visite de Himmler, par M. Novitch
Les sévices, par M. Novitch
La révolte d’octobre, par Blatt
Les bourreaux, par Rashke
Le SS Wagner, par Arad
L’arrivée de Stangl au camp, par Arad
La crémation

7.9. Le SS Wagner, par Arad

Wagner, Gustav, Sergent-Contremaître - L'homme qui supervisait le quotidien de Sobibor. Moshe Bahir le décrit ainsi :

« C'était un bel homme, grand et blond - un pur aryen. Il était dans la vie civile, à n'en pas douter, un homme de bonnes manières; à Sobibor c'était une bête sauvage. Sa soif de tuer n'avait pas de limites. J'ai assisté à des scènes si terribles que j'en ai des cauchemars jusqu'à aujourd'hui. Il arrachait les bébés des bras de leur mère et les écartelait de ses mains nues. Je l'ai vu battre deux hommes à mort avec son fusil parce qu'ils n'avaient pas exécuté ses ordres convenablement, car en fait ils ne comprenaient pas l'Allemand. »

« Je me souviens qu'une nuit, un groupe d'adolescents de quinze à seize ans est arrivé au camp. Le chef de ce groupe était un certain Abraham. Après une journée de travail harassant, le jeune homme s'effondra sur sa paillasse et s'endormit. Soudain, Wagner surgit dans la baraque et Abraham ne l'entendit pas crier un garde-à-vous immédiat. Furieux il tira Abraham de son lit, nu, et commença à le rouer de coups. Quand Wagner en eut assez de frapper, il prit son revolver et le tua sur place. Cet atroce spectacle avait eu lieu devant nous tous, y compris le jeune frère d'Abraham. »

…« Le comportement sauvage de Wagner envers les Juifs est mentionné dans d'autres témoignages de survivants de Sobibor. Ada Lichtman écrit que le jour de Yom Kippour [jour de jeûne pour les Juifs] Wagner apparut lors de l'appel, choisit quelques prisonniers, leur donna du pain et leur ordonna de manger. Et comme les prisonniers mangeaient le pain, il riait fort, content de son tour car il savait que les Juifs qu'il avait forcés à manger étaient pieux. » 

« Gustav Wagner s'enfuit au Brésil après la guerre, où vécu sans se cacher. La Cour Suprême du Brésil refusa de l'extrader. En octobre 1980, son avocat annonça que Wagner s'était suicidé. »

Yitzhak Arad, BelzecÂ…


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)