B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Sobibor

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3. Histoire

Phase I
Phase intermédiaire
Phase II
La révolte et la fin du camp
« Sacha » Pechersky

3.2. Phase intermédiaire

Fin juillet, à cause des travaux sur la ligne, les convois sont donc interrompus. Par ailleurs, le Reichsführer Himmler a décidé le 19 juillet 1942 de supprimer avant la fin de l'année 1942 tous les juifs du Gouvernement Général. Le rendement de Sobibor s’avère donc nettement insuffisant et le temps presse… Enfin, les fosses, remplies à ras bord gonflent et débordent avec la chaleur de l’été et la situation devient intenable… d’autant plus qu’il faut faire disparaître les traces…

Himmler décide donc d’augmenter la capacité de destruction du camp et de procéder à la crémation des charniers. Les trois chambres à gaz sont détruites. À la place, cinq nouvelles sont construites. Plus grandes, elles mesurent 12 mètres sur 4. Chacune peut contenir 200 à 220 personnes. Quand elles fonctionnent toutes les cinq simultanément, il est possible de gazer en même temps 1.200 personnes, et plus s'il y a des enfants.

Durant la même période, arrive Paul Blobel, le patron de l’« opération spéciale 1005 » : il est le professionnel de « l’effacement » de toute trace des massacres et sa mission est considérée comme un secret d'État. Il vient d’effectuer des essais et retient la technique des bûchers en plein air : Une excavatrice lourde munie d’un dispositif de ramassage extrait les cadavres et un kommando juif les transporte sur wagonnet à voie étroite vers les bûchers et les brûle dans une fosse munie d’un gril fait de rails de chemins de fer, de jour comme de nuit. Les futurs gazés seront brûlés immédiatement à leur tour dans ces fosses de crémation.

Un chemin de fer à voie étroite est construit du quai aux fosses communes, afin de transporter directement les morts, les malades et les invalides des convois vers l'« hôpital ». En fait d'hôpital, là, près des fosses, ils sont abattus. Avant, il fallait transporter ces handicapés sur des chariots tirés par des hommes ou des chevaux vers leur lieu d'exécution, ce qui était peu commode et peu rentable.

Enfin Franz Stangl est envoyé à Treblinka qui a grandement besoin de son expérience, et est remplacé par le SS-Obersturmführer Franz Reichsleitner qui devient le commandant du camp.

En octobre 1942, le camp, réorganisé, peut reprendre les opérations.



Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)