B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Chelmno

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

7. Témoignages

La liquidation du Ghetto de Lodz. Lettre du gauleiter Greiser
Les camions à gaz, par le SS Heukelbach
Zawadki, par Jozef Czuprynski
Les fours crématoires, par le SS Bruno Israël
Le Waldlager, par le gendarme Jakob W
Les victimes. Commission polonaise
Les fours de 1944, rapport Bednarz :
Témoignage d’un survivant, Michel Podchlebnik
Les camions à gaz, rapport Bednarz
Ceux de Kolo, rapport Bednarz
La révolte de janvier 1945, par Miszcak
Le château, par Miszcak

7.9. Les camions à gaz, rapport Bednarz

« Trois autos - chambres à gaz fonctionnaient à Chelmno. La plus grande pouvait tuer 150 personnes à la fois (le témoin Rossa a déclaré qu'il a entendu un membre du Sonderkommando dire que l'auto - chambre à gaz pouvait contenir 150 personnes et même 175 si l'on utilisait le fouet). Le témoin Kozanecka a déclaré que l'auto pouvait contenir 150 adultes ou bien 200 enfants. Deux autos de plus petite dimension contenaient 80 à 100 personnes. »

« Certains témoins ont mentionné l'existence d'une quatriÚme auto, mais il est possible que les témoins aient fait une confusion avec un camion destiné au transport de travailleurs juifs. Les autos - chambres à gaz avaient des pannes fréquentes et, à défaut d'ateliers de réparation sur place, on envoyait les autos aux ateliers de réparation à Kolo, dont le personnel était exclusivement composé de Polonais. Cette circonstance a permis à toute une série de mécaniciens de mieux connaître la construction des autos - chambres à gaz. Chacun d'eux a eu l'occasion de fabriquer de ses propres mains un modÚle de tuyau d'échappement et le dispositif d'entrée de celui-ci à l'intérieur de la voiture: le tuyau d'échappement passait sous la voiture et, à mi-chemin, il rejoignait une partie de la tuyauterie fixée au plancher. Des témoins ont pu constater que l'entrée du tuyau d'échappement à l'intérieur de l'auto était assurée par un dispositif ressemblant à une passoire en fer-blanc. Le plancher de l'auto comportait un deuxiÚme plancher en bois, comme c'est le cas dans les salles de bains, ce qui rendait impossible le bouchage, par l'extérieur, du tuyau d'échappement. »

« Les témoins ont décrit les dimensions de l'auto de la mort de la façon suivante: 2,5 mÚtres à 3 mÚtres de large, 6 mÚtres de long pour les autos de grande taille ; de 2,3 mÚtres à 2,5 mÚtres de large et de 4,5 mÚtres à 5 mÚtres de long pour les autos de taille inférieure. La carrosserie de l'auto était construite de planches étroites façonnées comme des bondes de tonneaux, de sorte que l'auto donnait l'impression d'être recouverte de fer-blanc. Tout l'intérieur était recouvert de fer-blanc et les portes étaient hermétiquement calfeutrées. Toutes les autos de la mort étaient peintes en couleur gris foncé, presque noire. »

Bednarz Ladislas : Le camp d’extermination de Chelmno sur le Ner
Traduction Française, Editions de l’Amitié Franco-polonaise 1955.


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)