B&S Encyclopédie

Diffusť par CashTrafic

Chelmno

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

7. Témoignages

La liquidation du Ghetto de Lodz. Lettre du gauleiter Greiser
Les camions à gaz, par le SS Heukelbach
Zawadki, par Jozef Czuprynski
Les fours cr√ɬ©matoires, par le SS Bruno Isra√ɬęl
Le Waldlager, par le gendarme Jakob W
Les victimes. Commission polonaise
Les fours de 1944, rapport Bednarz√ā¬†:
T√ɬ©moignage d√ʬĬôun survivant, Michel Podchlebnik
Les camions à gaz, rapport Bednarz
Ceux de Kolo, rapport Bednarz
La révolte de janvier 1945, par Miszcak
Le ch√ɬĘteau, par Miszcak

7.3. Zawadki, par Jozef Czuprynski

√ā¬ę√ā¬†Pendant toute la dur√ɬ©e de la guerre, j'ai habit√ɬ© le village de Zawadki√ā¬†; mais je travaillais √ɬ† Powierice. Le 5 d√ɬ©cembre 1941 arriv√ÉŇ°rent √ɬ† Chelmno les premiers convois par camions avec de juifs de Kolo. Fin janvier, d√ɬ©but f√ɬ©vrier 1942, les Juifs furent transport√ɬ©s jusqu'√ɬ† Powierice seulement par le chemin de fer √ɬ† voie √ɬ©troite. Puis on les menait √ɬ† Zawadki, o√ɬĻ ils passaient la nuit au moulin. Le lendemain, des camions les transportaient jusqu'√ɬ† Chelmno. Leurs bagages restaient √ɬ† Zawadki. Les convois avaient lieu tous les jours. Je me souviens qu'il y eut une interruption de trois jours √ɬ† P√ɬĘques...

Les trains qui amenaient les juifs √ɬ† Powierice √ɬ©taient compos√ɬ©s de dix grands wagons ouverts de 15 tonnes. Si les wagons √ɬ©taient plus petits, le train en comportait quinze, seize, parfois m√ɬ™me vingt. Ils √ɬ©taient pleins √ɬ† craquer. Un ou deux wagons √ɬ©taient r√ɬ©serv√ɬ©s aux bagages.Le personnel d'accompagnement √ɬ©tait compos√ɬ© exclusivement d'Allemands. On retirait du train les cadavres, les malades et les enfants morts de froid et on les mettait en tas. deux fois, j'ai vu achever des malades √ɬ† coup de b√ɬĘton. Les cadavres et les malades √ɬ©taient transport√ɬ©s directement par auto √ɬ† Chelmno. Dix, parfois onze gendarmes conduisaient les Juifs sur la route de Powierice √ɬ† Zawadki. Si quelqu'un s'√ɬ©vanouissait en chemin, on le battait √ɬ† mort. Si l'un des juifs disait quelque chose, il √ɬ©tait tu√ɬ© sur place. les Juifs portaient leurs bagages √ɬ† main. Les gros colis √ɬ©taient transport√ɬ©s imm√ɬ©diatement √ɬ† Chelmno. les Juifs devaient porter √ɬ† Zawadki les cadavres de ceux qui avaient √ɬ©t√ɬ© tu√ɬ©s en chemin. Il y en avait tous les jours. Fin 1942, des convois de je ne sais quels Juifs √ɬ©trangers commenc√ÉŇ°rent √ɬ† arriver.√ā¬†√ā¬Ľ

Témoignage de Jozef Czupryski
StA Bonn, AZ: 8 Js 52/60 vol. spéc. A, fos 350 sq.


Diffusť par CashTraficLe jeu de stratťgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croÓtre votre influence sur la scŤne internationale par le biais d'alliances ou de dťclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues ŗ vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dťcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)