B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

La révolution française

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

4. Le Directoire : octobre 1795 - novembre1799

Politique intérieure
Politique extérieure
La fin du Directoire

4.1. Politique intérieure

4.1.1. La constitution de l’an III

4.1.1.1. Buts

  • Eviter retour dune dictature ;
  • Rester le plus longtemps au pouvoir ;
  • Assurer le pouvoir et le gouvernement à l'aristocratie bourgeoise.

4.1.1.2. Le système électoral

30.000 électeurs riches élisent le corps législatif, les juges, l'administration départementale.

4.1.1.3. Le corps législatif

Il est formé de deux chambres renouvelables par tiers tous les deux ans :

  • le Conseil des Cinq Cent qui vote les résolutions.
  • le Conseil des Anciens qui vote les lois.

4.1.1.4. L’exécutif

  • Il est confié à un directoire de 5 membres désigné par les Anciens. Il ne peut dissoudre les Conseils et ne peut être commandé par eux : en cas de désaccord, la seule issue possible est le coup d'état.
  • Face aux dangers de droite et de gauche le directoire pratique une politique de bascule.

4.1.2. Economie et société

  • La crise financière de 1795-1796 est terrible : inflation torrentielle, dilapidation des biens nationaux, razzias des armées en pays conquis, énorme corruption, démoralisation, recherche du luxe et du plaisir dans les couches aisées. Chez les pauvres, misère noire (Hiver 1795 - 1796), brigandage (les « Chauffeurs »).
  • Conséquence : association populaire animée par le « communiste » Gracchus Babeuf (exécuté en mai 1797)

Vers 1798, début du redressement économique (Ramel-Nogaret).

4.1.3. Evolution politique

4.1.3.1. Fructidor : majorité royaliste

Aux élections de 1797 les royalistes l’emportent. La restauration est préparée et la politique belliqueuse de Bonaparte en condamnée. En réponse, les 17 - 18 fructidor (3 - 4 septembre 1797) les troupes de Bonaparte (Augereau) occupent Paris et éliminent les Royalistes des assemblées et du Directoire. Le directoire devient dictatorial et anti-catholique (La Revellière).

4.1.3.2. Floréal

Élections de mai 1798 pour remplacer les Royalistes (437 sièges) : le directoire élimine 106 députés qui lui sont hostiles, par des manoeuvres électorales.

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant

Icone texte Articles connexes
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Pour en savoir plus...

Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)