B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Dachau, camp de concentration nazi

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

4. Les commandos

Aux 35 000 détenus du camp central « Stammlager » s'ajoutent environ 40 000 prisonniers répartis dans un grand nombre de kommandos extérieurs dont certains peuvent compter plusieurs milliers de prisonniers.

Dachau - Kaufering IV : camps camouflé pour éviter les bombardements anglai
Dachau - Kaufering IV : camps camouflé pour éviter les bombardements anglai

A l’intérieur du camp principal, les kommandos sont ceux des divers ateliers : menuiserie, serrurerie, sellerie, confection, maçonnerie, boulangerie, boucherie, jardinage…

Il existe à Dachau un kommando très spécial : le « Himmelfahrtskommando » « Kommando pour monter au ciel » : en automne 1944, les SS recrutent plusieurs centaines de « droit communs » aptes à porter les armes : il sont intégrés sur le front de l'est dans les formations disciplinaires de Dirlewanger et vont se tailler une sanglante réputation, laissant partout où il passent des centaines de victimes. La plupart des membres de ce kommando perdu seront exterminés sur le front.

Le camp avec ses Kommandos extérieurs constitue un important complexe fournissant de la main d’œuvre au district de Salzbourg, en Haute-Bavière et Souabe : en tout 183 kommandos extérieurs, dont le plus important est celui d’Allach qui compte jusqu’à 14 000 détenus, alors que le plus petit compte deux personnes (2 femmes témoins de Jéhovah tenant le ménage d'un officier SS).

Dachau : le camp commando d’Allach : en haut, une baraque ; en bas : un atelier de BMW
Dachau : le camp commando d’Allach : en haut, une baraque ; en bas : un atelier de BMW
Dachau : la libération du camp commando d’Allach
Dachau : la libération du camp commando d’Allach

A partir de juillet 1944, 25 000 juifs sont parqués dans des « Waldkommandos », kommandos de la forêt entre Landsberg et Kaufering, plus pour y mourir d’épuisement que pour motif économique : la moitié d’entre eux n’en reviendront pas. A ces kommandos vont s’ajouter fin 1944 les kommandos de la Forêt Noire, qui jusque là dépendaient de Struthof-Natzwiller.

Dachau : une colonne de prisonniers évacués des sous camps de Munich Riem et de Munich Agfa traverse la ville de Grünwald le 29 avril 1945
Dachau : une colonne de prisonniers évacués des sous camps de Munich Riem et de Munich Agfa traverse la ville de Grünwald le 29 avril 1945

Les principaux kommandos extérieurs sont :

  • Allach : Manufacture de porcelaine SS (Porzellan-Manufaktur-Allach-München GmbH), BMW, Organisation Todt.
  • Augsburg : DAW (usines d’armement appartenant à la SS) ;
  • Kottern : Messerschmitt ;
  • Glablingen : Messerschmitt ;
  • Lauingen : Messerschmitt ;
  • Memmingen : Messerschmitt ;
  • Blaichach : BMW, Kaufbeuren ;
  • Friedrichshafen : Luftschiffbau Zeppelin GmbH ;
  • Neuaubing  Dornierwerke GmbH…

Dachau : le camp et ses commandos en avril 1945
Dachau : le camp et ses commandos en avril 1945
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)