B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

L’Alsace du Haut Moyen Age : 406-1024

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

1. L’Alsace alamane

L’installation des Alamans
Une lente fusion
La société alamane

1.2. Une lente fusion

Ce qui est certain, c’est que les Alamans n’arrivent pas en Alsace dans une terre vide d’hommes et qu’ils ne chassent pas systématiquement les habitants gallo-romains qui s’y trouvent. L’invasion alamane, si elle fut sans doute ponctuées de guerres et de violence, n’a pas ce caractère systématiquement destructeur et catastrophique dont on qualifie généralement les « Grandes invasions » : elle est plus une migration de peuples qui désirent s’installer sur des terres fertiles et bénéficier des « bienfaits » d’une civilisation qu’ils savent attrayante et opulente. Ainsi subsiste en Alsace un important fonds de peuplement gallo-romain, majoritaire même dans certaines régions comme le Sundgau (terminaisons des villages en « ach » (acum), dans certaines villes (servant, semble t-il de refuge aux gallo-romains) ou dans certains fortifications : ainsi Illzach, Horbourg, Strasbourg, Saverne, voire le mont Sainte Odile…) : ainsi est assurée une certaine continuité comme le prouvent la continuité de la culture de la vigne ou de la production de tuiles…

Il est vraisemblable que les deux communautés, la germanique (alamane et franque) et la gallo-romaine ont vécu plus ou moins pacifiquement côte à côte pendant plusieurs générations et que l’assimilation a été lente et progressive, d’autant que les évènement politiques se précipitent avec l’irruption des Francs, sans doute d’autant plus enclins à favoriser les gallo-romains qu’ils viennent de se convertir au christianisme…

Il est cependant certain qu’au départ, les Alamans imposent leur autorité à l’ensemble de la région, laissant aux notables locaux le soin de diriger l’administration et l’économie sous leur contrôle. Parmi ces notables, une figure centrale va bientôt émerger : celle de l’évêque, gardien du savoir et de la tradition chrétienne – romaine. La présence alamane impose le parler germanique : ainsi, rapidement,

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)