B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

LÂ’Alsace romaine

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

7. L’histoire politique de l’Alsace romaine du IIIè au Vè siècle

Les crises du IIIè siècle
Julien et la bataille de Hausbergen
Les Alamans en Alsace

7.2. Julien et la bataille de Hausbergen

Sous Constantin (306-337) le camp d’Argentorate est reconstruit et fortifié ; on ajoute une muraille à la cité, ce qui permet de recevoir la population civile. Partout dans le pays l’activité économique reprend avec la sécurité revenue. Mais en 351 l’usurpation de Décence provoque la guerre civile et le départ pour l’Italie de nombreuses troupes du front rhénan alors qu’une coalition de Francs et d’Alamans aux ordres de Chnodonar passe le Rhin à l’appel de Constance, l’empereur usurpé (337-361) et écrase les troupes de Décence à Bingen en 352. La région entre Rhin et Moselle est envahie, les coalisés s’installent, déportent en masse les populations gallo-romaines pour cultiver les terres à leur place. Les villes sont démantelées et laissées à l’abandon. Beaucoup d’habitants fuient et se réfugient dans les montagnes. En 355, Cologne tombe. Constance, inquiet du danger, appelle son cousin Julien pour redresser une situation qui paraît sans espoir.

En 356, une première expédition permet à Julien, déjà difficilement victorieux des Alamans à Tarquimpol, de battre à nouveau au sud de Brumath. Prudent, il se replie sur Saverne qu’il fortifie. L’année suivante, deux armées romaines, l’une venant d’Augst commandée par Barbation, l’autre venant de Lorraine avec Julien, tentent de prendre la Alamans en tenaille. Barbation est mis en déroute près de Bâle. Tout repose sur Julien. En août, il marche sur Argentorate. Les deux armées se rencontrent entre Mundolsheim et Hausbergen. Longtemps indécise, la bataille tourne à l’avantage des Romains et de leurs auxiliaires Gaulois. Chnodonar est pris en envoyé à Rome où il meurt en prison.

La victoire de Julien redonne espoir aux Gallo-romains, d’autant qu’une série d’incursions en Germanie ramène nombre de déportés. Des Germains restent et deviennent soldats - paysans. Julien et ses successeurs organisent la défense. Le castrum d’Argentorate est reconstruit et fortifié par une double enceinte. L'empereur Valentinien Ier intervient dès 368 très probablement dans les Champs Décumates. Il fortifie les camps et postes existants et en édifie de nouveaux dont Robur près de Bâle (peut être près de Blotzheim ?) et Argentovaria-Horbourg. En 377, Gratien repousse une nouvelle invasion alamane du côté d’Argentovaria, passe le Rhin et mène la dernière campagne romaine en Germanie. Mais à partir de 383 de nouvelles guerres civiles affaiblissent l’Empire, dégarnissant les frontières. Vers 396-398, la frontière rhénane est réorganisée. L'Alsace au Nord de Strasbourg relève du duc de Mayence, celle du Sud probablement du duc de Séquanaise. Le comte de Strasbourg, de rang plus élevé, a la charge d'une des deux grandes armées de Gaule.



Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)