B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

La Grèce Mycénienne

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

7. Les cités mycéniennes

Villes et palais
Mycènes
Pylos
Tirynthe
Midéa - Dendra
La Béotie
L'Achaïe et l'Élide
L'Argolide

7.2. Mycènes

Cité du Péloponnèse, Mycènes est la ville la plus importante du monde Achéen ; elle a donnée son nom à la civilisation mycénienne. La légende situe à Mycènes la dynastie des « Atrides » et la royauté d’Agamemnon. La ville, dont le palais est le plus prestigieux du monde achéen, est reliée à la plupart des cités de l’époque par un réseau de routes et de ponts. Sa situation, qui domine à la fois la mer et l’Argolide, lui permet de contrôler le commerce dans une grande partie de la mer Egée. La plaine proche est terre d’élevage de chevaux.

La cité elle-même comprend un véritable complexe administratif enserré dans une immense enceinte ; elle comporte des demeures, des sanctuaires, des magasins, des cours royales ornées de fresques colorées et de sculptures de pierre. Le « Palais des Atrides » (XIVè) révèle un plan bien visible : une large rampe donne accès à l'escalier principal menant aus diverses chambres et son mégaron. Mycènes est célèbre aussi par ses « cercles de tombes » A et B dans lesquels Heinrich Schliemann mit à jour les tombes des rois et des reines du XVIe siècle. La richesse du matériel funéraire atteste de la prospérité de cette période : « Mycènes riche en or ». La quantité d’or fabuleuse et les bijoux retrouvés dans les tombes du cercle A, les objets importés et les masques funéraires constituent un ensemble sans équivalent. Les armes sont aussi somptueusement décorées que les bijoux.

La « porte des Lionnes », accolé à la muraille, donne accès à la ville et à un premier cercle de dalles verticales contenant des tombes, le « cercle A des tombes royales ». Ces 5 tombes, datées entre 1600 et 1500 avant JC ont livré une grande quantité d’objets en or : masques, épées, vaisselles, appliques, bijoux en or et pierres précieuses ainsi qu’un rython. Au sud-ouest de la cité, un second cercle de tombes, le « cercle B des tombes royales » (1650 – 1550), est moins richement doté : seule 1 tombe sur les 8 contenait un masque.

Dans la ville basse à non loin du cercle B, deux autres tombes remarquables, dite d’Atrée et de Clytemnestre. Le tholos du « Trésor d’Atrée » (vers 1250) est l’un des monuments les plus impressionnants de Mycènes : elle est composée d’un dromos de 6m de large et 36m de long, bordé de pierres taillées ; au bout de ce couloir, la façade imposante, haute de 10,5m, était revêtue de marbre rouge et vert sculpté. L'énorme porte était flanquée de demi-colonnes (British Museum). Ses vantaux étaient probablement en bois revêtu de bronze. L'énorme linteau est surmonté d'un espace triangulaire, destiné à l'alléger, dissimulé jadis par une plaque de marbre rouge sculptée. La chambre funéraire est surmontée d’une voûte en encorbellement qui s’élève à 13,50 mètres de hauteur. La tombe était recouverte d'un tumulus appuyé sur un mur de soutènement en pierre.

Bâti vers 1300 av. J-C, le tombeau « de Clytemnestre » possède une chambre funéraire haute de 13m, précédé d'un dromos de 5m de large et 35m de long, il s'ouvre par une porte surmontée de trois linteaux énormes. Il y a encore d’autres tombes à dromos : La tombe des Lions (XV° s.), la tombe d'Egisthe, proche de celle de Clytemnestre, la tombe de la Panagia (XV° s.), la tombe cyclopéenne à coupole dite « d'Epano Phournos », détruite, la tombe des Génies, la tombe à coupole de Kato Phournos (XVè)…



Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)