B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

La Grèce archaïque : 700-480

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

5. Athènes

Le temps des Aristoï
Les réformes de Solon
La tyrannie
Les réformes de Clisthène

Les Athéniens sont des Ioniens. A l'origine, le territoire de l'Attique comporte plusieurs villages autonomes, qui, à partir du XI-Xè se seraient unifiés autour d'Athènes, par synœcisme, à l'instigation du mythique personnage de Thésée, personnage mythique.

5.2. Les réformes de Solon

Solon est considéré comme l'un des plus grands sages de la Grèce.Né vers 640 dans une famille d’Eupatrides, il est négociant et commerce en Méditerranée. Poète, il se rend populaire lors d’une guerre contre Mégare que les Athéniens gagnent. Lors d’une nouvelle guerre contre Salamine, autour des années 595, il conseille la prise de l’île de Salamine, ce qui aboutit à une nouvelle défaite de Mégare. Il est alors au sommet de la popularité et dans ses « poèmes politiques », il appelle le peuple à se réunir pour discuter des grands problèmes de la société. Vers 593-591 il est nommé archonte éponyme avec pleins pouvoirs pour réformer l'Etat.

5.2.1. La réforme agraire

La première réforme tente de régler les problèmes d'occupation du sol. Les aristoï possèdent en effet la plus grande partie des terres, que les paysans leur avaient hypothéquées fautes de revenus suffisants, et dont il versaient un sixième de leur production au propriétaire. Ces terres hypothéquées étaient marquées de bornes et le paysan qui ne pouvait s’acquitter du loyer pouvait être réduit en esclavage. Solon fait enlever et détruire les bornes. Il permet ainsi aux paysans de rester sur les terres qu'ils travaillent, sans avoir à verser de loyer, et donc de devenir de véritables propriétaires.

Ce coup très dur porté aux aristoï aura des conséquences politiques.

5.2.2. Les réformes politiques

5.2.2.1. Les classes censitaires

Solon porte au pouvoir des Aristoi un second coup : en effet de nombreux Athéniens, non aristoï, se sont enrichis grâce au commerce et à l'expansion économique de la cité, formant une nouvelle classe très riche, mais totalement exclue de la vie politique du fait de son origine non aristocratique. Solon veut sonner plus de pouvoir à ces forces vives de la cité.

Solon remplace la naissance par la fortune : il partage les citoyens en 4 classes censitaires en fonction des revenus de chacun, sur le critère de base des revenus agricoles. C’est la mesure de blé, le « médimne » (51 litres de blé) qui sert d’unité, et pour les Athéniens n'ayant pas de revenus agricoles, est établie une équivalence fictive, le « metrete » (39 litres d’huile).

Ainsi sont déterminées quatre classes :

  • les pentacosiomédimes, dont les revenus dépassent 500 médimnes ;
  • le hippeis ou cavaliers (ceux qui peuvent se payer un équipement militaire et un cheval pour aller à la guerre, dont les revenus se situent entre 300 et 500 médimnes ;
  • les zeugites (laboureurs propriétaires d’une paire de bêtes de labour), dont les revenus se situent entre 200 et 300 médimnes ;
  • les Thètes (artisans, manœuvres) dont les revenus sont inférieurs à 200 médimnes, et qui sont de loin les plus nombreux.

5.2.2.2. Les pouvoirs du peuple

Mais, pour éviter que le peuple ne prenne des décisions inconsidérées, il limite sa souveraineté en créant le « Conseil des Quatre Cent » ou Boulê, chargé de discuter les propositions faites par le peuple et de contrebalancer l'influence de l’autre conseil : l'aréopage, formé des anciens archontes et où donc ne siègent que des Aristoï.

Au plan judiciaire, Solon créé l'Héliée, instance d’appel à la suite d'un jugement considéré comme inique.

Cette constitution est un compromis entre l’oligarchie et la démocratie qui soit à la fois acceptable par les aristoï et le démos, le peuple. Elle encourage également la croissance économique en offrant la citoyenneté aux travailleurs étrangers les plus habiles.

Solon quitte Athènes et voyage dix ans (Chypre, Egypte, Lydie). De retour vers 560, il s’associe à Pisistrate mais quitte Athènes lorsque ce dernier instaure la tyrannie. De retour après une année, il meurt en 558.



Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)