B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Histoire de la Rome antique

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

5. Le siÚcle d’Auguste

La lutte pour l'héritage de César : la troisiÚme guerre civile : 44-31.
La mise en place du Principat et les réalisations d'Auguste

5.2. La mise en place du Principat et les réalisations d'Auguste

En 28 Octave est nommé « Princeps Senatus », « premier des citoyens ». En 27 il reçoit le titre d' « Augustus » (« divin » ou consacré) et devient ainsi le premier empereur romain. En 23 Auguste reçoit la puissance tribunicienne qui lui permet d'exercer les pouvoirs d'un tribun de la plÚbe, fonction qui lui était interdite en raison de ses origines patriciennes. Il reçoit également l'« imperium majus », le pouvoir suprême sur toutes les armées. Enfin, en 12 avant J.-C. il est proclamé « pontifex maximus », chef de la religion romaine.

Seul survivant des guerres civiles et héritier de César, Octave restaure les institutions républicaines tout en limitant les attributions des sénateurs et en se réservant petit à petit les fonctions de chef de l'exécutif, des armées, des provinces, de la religion, de tribun de la plÚbe, de censeur, de juge suprême et de législateur. L'imperium se transforme peu à peu en pouvoir monarchique, la République est remplacée par le principat.

Caractérisée par une paix et une prospérité économique et culturelle tranchant avec l'agitation sanglante du siÚcle précédent, cette période prend le nom de « siÚcle d'Auguste » : la réforme de l'administration, la lutte contre la corruption, la politique architecturale (Panthéon, thermes) et la protection des arts (avec le ministre MécÚne) en font l'âge d'or du classicisme romain. Les grands auteurs de l'époque sont Horace, Ovide, Virgile


La garde prétorienne, composée à l'origine des gardes du corps d'un général ou d'un préteur et seul corps d'armée autorisé à l'intérieur de Rome, devient, sous Auguste, une puissance politique à part entiÚre, allant jusqu'à arbitrer la nomination des empereurs. Mais le régime mis en place n'est pas dynastique, les successions se faisant par filiation, adoption ou parenté.


Icone texte Articles connexes
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Pour en savoir plus...

Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)