B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Histoire de la Rome antique

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

4. La chute de la République

Les frères Gracques
Marius contre Sylla : la première guerre civile
Pompée contre César : la deuxième guerre civile

4.3. Pompée contre César : la deuxième guerre civile

73-71 : la révolte d'esclaves menée par le gladiateur Spartacus est écrasée par le général Crassus. En 72, Pompée, brillant général qui a combattu aux côtés de Sylla, vient à bout de la révolte des partisans de Marius en Espagne. En 70, Crassus et Pompée sont élus consuls. En 67-66 Pompée reçoit les pleins pouvoirs pour lutter contre les pirates de Méditerranée puis entre 66 et 62 il mène des campagnes victorieuses contre le roi Mithridate (Asie Mineure), le roi Tigrane le Grand (Arménie) et le roi Antiochos XIII (Syrie).

61 : à son retour en Italie, Pompée se sépare de ses troupes et, n'obtenant pas la ratification de ses actes de la part du parti aristocratique, et se rapproche de Crassus et César, chefs populaires, pour former avec eux une alliance sans fondement légal (premier « triumvirat »). Entre 58 et 52, menant sa campagne en Gaule, César est représenté à Rome par Clodius, tribun de la plèbe, qui réussit à faire exiler Cicéron (10643), adversaire du Triumvirat qui avait déjà en 63, alors qu’il était consul, mis en échec la conspiration de Catilina contre Rome. Cicéron revient en 57 mais échoue à unir tous les partis contre le nouveau triumvirat Pompée - Crassus - César. La campagne en Gaule de ce dernier est prolongée.

En 52, les affrontements armés entre Optimates conduits par Milon et Populares menés par Clodius provoquent une telle anarchie que les sénateurs nomment Pompée consul unique. Il gouverne seul jusqu'en 49, soutenu par les conservateurs, effrayés par les ambitions de César. Revenu vainqueur des Gaulois à Alésia en 49, César refuse de se séparer de son armée et « franchit le Rubicon » (frontière symbolique de l'Italie), défiant le Sénat et ses armées commandées par Pompée. C’est la guerre.

En 48, la bataille de Pharsale (Thessalie) marque la victoire de César sur Pompée, exécuté sur ordre de Ptolémée XIII. Celles de Thapsus (Tunisie, 46) et de Munda (Espagne, 45) mettent fin à la guerre civile : investi de tous les pouvoirs militaires, politiques et même religieux, César se fait nommer dictateur pour une durée illimité et consul pour dix ans.

En 44, aux ides de mars, César est assassiné par une coalition de républicains. Il aura cependant réussi par ses réformes à transformer en peu de temps le gouvernement de la cité en celui d'un grand État méditerranéen sans rien changer à la forme des institutions. C'est la fin de la République sénatoriale et le début de ce que l'on appellera plus tard l'Empire.


Icone texte Articles connexes
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Pour en savoir plus...

Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)