B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Histoire : 1900, lÂ’Europe domine le monde

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

2. L’impérialisme européen : le colonialisme

Les causes
Les Ă©tapes
Les formes du colonialisme
Les résistances au colonialisme
Les grands empires coloniaux

2.3. Les formes du colonialisme

D’une manière générale, il existe deux grandes formes de colonisation : la colonisation directe et la colonisation indirecte.

2.3.1. La colonisation directe

La colonisation directe se réalise systématiquement soit par des traités signés avec les chefs locaux (Traité signa par Brazza avec le roi Makoko au Congo en 1880) soit le plus souvent par la guerre et la violence suivies de l’installation d’administrateurs, militaires industriels, marchands et missionnaires blancs et du contrôle militaire de la région colonisée.

Le Congo, un des fleurons du colonialisme français : En 1880, le roi TĂ©kĂ© Makoko Iloo, affaibli, Ă  la tĂŞte d’un pays ruinĂ© par la traite, « signe » Ă  MbĂ© sur les plateaux au nord de Brazzaville actuelle, avec Savorgnan de Brazza, un traitĂ© dit de « protectorat » dont il ne comprenait aucunement la portĂ©e en vertu duquel, il cède Ă  la France ses droits sur l’empire TĂ©kĂ©
Le Congo, un des fleurons du colonialisme français : En 1880, le roi Téké Makoko Iloo, affaibli, à la tête d'un pays ruiné par la traite, « signe » à Mbé sur les plateaux au nord de Brazzaville actuelle, avec Savorgnan de Brazza, un traité dit de « protectorat » dont il ne comprenait aucunement la portée en vertu duquel, il cède à la France ses droits sur l'empire Téké
Pierre Savorgnan de Brazza : pacifiste, altruiste et idéaliste, il se heurtera rapidement aux intérêts des sociétés capitalistes et sera écarté en 1898… Photographie de Nadar
Pierre Savorgnan de Brazza : pacifiste, altruiste et idéaliste, il se heurtera rapidement aux intérêts des sociétés capitalistes et sera écarté en 1898… Photographie de Nadar

Cette colonisation directe prend deux formes :

  • La colonie dÂ’exploitation : la population autochtone est encadrĂ©e et contrĂ´lĂ©e par les blancs qui utilisent sa force de travail ; le pays est totalement soumis Ă  la mĂ©tropole et aux colons ; en gĂ©nĂ©ral les indigènes sont expropriĂ©s, les ressources accaparĂ©es, la main-dÂ’Âśuvre sous-payĂ©e et soumise au portage et aux travaux forcĂ©s (construction du chemin de fer « Congo-OcĂ©an » par la France entre Brazzaville et Pointe Noire)Â… La mĂ©tropole dĂ©veloppe les cultures et exploite les richesses qui lui sont utiles (coton) aux dĂ©pens de lÂ’Ă©conomie de subsistance locale et dĂ©structure totalement les sociĂ©tĂ©s indigènesÂ…
  • La colonie de peuplement blanc : lĂ  oĂą le climat est favorable (Maghreb, Afrique du sud, Australie, CanadaÂ…) les EuropĂ©ens sÂ’installent en force, Ă©crasent les minoritĂ©s indigènes : Bantous, Maoris, Berbères, IndiensÂ…) et crĂ©ent de fait un pays Ă  lÂ’image de la mĂ©tropole, souvent au bout de longues annĂ©es de lutte armĂ©e contre les rĂ©sistances (Colonisation et « Pacification » de lÂ’AlgĂ©rie et du Maroc). Dans certains cas, ces « colonies » possèdent un gouvernement autonome, comme les « dominions » britanniquesÂ…

2.3.2. La colonisation indirecte

Ce type de colonisation est beaucoup plus subtile, mais beaucoup plus redoutable, car elle se base sur une politique à long terme qui va se maintenir bien au-delà de la « décolonisations » des années 1945-1965 : le pays reste indépendant, mais les Européens et les USA deviennent maîtres de son économie : il s’agit surtout de la Chine de l’impératrice Tseu-Hi (1861-1875) qui cède concessions, ports, voies ferrées, territoires à bail ; de la Turquie de l’empire ottoman, territoire de prédilection de l’impérialisme allemand qui dans les années 1850-1870 n’a pu se tailler un empire colonial « classique » et se rachète par la colonisation indirecte (Voie ferrée Berlin-Bagdad…) ; de l’Amérique du Sud qui devient rapidement la « chasse gardée » de l’impérialisme « Yankee » après la guerre de Sécession…

L’impératrice de Chine Tseu Hi (1861-1875)
L’impératrice de Chine Tseu Hi (1861-1875)
Ligne de chemin de fer Berlin-Bagdad : premier coup de pioche de la ligne Konya-Bagdad (3200km) en 1903
Ligne de chemin de fer Berlin-Bagdad : premier coup de pioche de la ligne Konya-Bagdad (3200km) en 1903

Icone texte Articles connexes
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Pour en savoir plus...

Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scčne internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues ŕ vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)