B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

La déportation en Norvège

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

2. Les rafles et les déportations

Lorsque les rafles commencent, les Suédois ouvrent leurs frontières aux Juifs. Le 7 octobre 1942, les Juifs de sexe masculin de plus de 14 ans sont arrêtés. Aussitôt, beaucoup de Juifs fuient vers la Suède. Le 26 octobre 1942, Marthinsen, chef de la police secrète norvégienne, tente d'arrêter tous les Juifs âgés de 15 à 65 ans, avec l'aide de la division norvégienne « Germanske SS-Norge ». Plusieurs centaines de Juifs arrêtés sont transférés dans le camp de transit de Bergen. Le même jour le cabinet Quisling décrète la mise sous séquestre des biens juifs et ordonne aux Juifs de se faire inscrire aux bureaux locaux de la police. Mais beaucoup de Juifs se cachent.

Fin octobre, 209 des Juifs arrêtés partent en bateau pour Stettin. De là, par train, ils sont envoyés à Auschwitz où ils arrivent le 16 novembre. Suite une sélection au cour de laquelle 8 hommes et 22 femmes sont retenus pour le travail. Les autres sont gazés.

Le 25 novembre 1941, on apprend que la Marine allemande fournit un transport, le « Donau » : aussitôt la police secrète norvégienne, la police d'Oslo, la « SS Germanske-Norge » raflent des femmes et des enfants. Les juifs de Trondheim arrivent à Oslo trop tard pour prendre le « Donau ». Ils partiront plus tard. Le 26 novembre, le « Donau » met le cap sur Stettin avec 532 victimes, hommes, femmes et enfants. Le 1 décembre, ils arrivent à Auschwitz. 186 hommes sont sélectionnés pour le travail. Les 346 autres déportés sont immédiatement gazés.

La Suède réagit immédiatement et propose d’accueillir les Juifs de Norvège. Rien n’y fait : le 17 décembre, von Weizsäcker, le secrétaire d’état aux affaires étrangères note : « Le chargé d’affaires suédois m’a fait par aujourd’hui lors d’un entretien que le gouvernement suédois était prêt à prendre en charge les Juifs de nationalité norvégienne et à les transporter de Norvège en Suède. J'ai tout de suite répondu à Monsieur Richert que je ne voudrais pas à ce sujet un entretien officiel avec lui. S'il était chargé par son gouvernement d’une mission de ce type, je lui ai d’emblé prédit un échec… L’échec d’une telle tentative serait évident. Monsieur Richert a alors abandonné le sujet. ». La Suède reviendra à la charge, en vain, et malgré des remous dans le cabinet Quisling, en février 1943, les 158 Juifs de Trondheim et du Nord, 71 femmes, 62 hommes et 25 enfants sont embarqués sur le « Gotenland » : par Stettin et Berlin, ils arrivent dans la nuit du 3 mars à Auschwitz en deux convois de 1.500 déportés. 585 hommes et 309 femmes sont sélectionnés. Les 2.106 autres déportés sont gazés.

Les 930 autres Juifs norvégiens trouvent refuge en Suède, et quelques-uns survivent en se cachant.

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant >>>


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)