B&S Encyclopédie

Index de l'article Index de l'article
1. Introduction
1.1. L’Egypte, un « don du Nil »
1.2. Datation

2. « Avant l’histoire »
2.1. L'Egypte de la préhistoire
2.2. La formation de la civilisation égyptienne : 4500 - 2650

3. L’ancien empire memphite : 2650 – 2033 av. J.C.
3.1. Introduction
3.2. La IIIè Dynastie (2650 - 2575 avant J. C.)
3.3. La IVè dynastie (2575 - 2465 avant J. C.)
3.4. La Vè dynastie (2465 - 2323 avant J. C.)
3.5. La VIè dynastie (2323 à 2150 avant J. C.)

4. La Première Période Intermédiaire (2150 – 2133)
4.1. Généralités
4.2. Les dynasties

5. Le Moyen Empire thébain (2133 – 1786)
5.1. Introduction
5.2. La XIè dynastie (2133 - 1963 avant J. C.)
5.3. La XIIè dynastie (1963 - 1786 avant J. C.)

6. La seconde période intermédiaire (1783 -1550 avant J.C.)
6.1. Les HyksĂ´s
6.2. Les dynasties
6.3. La fin de la domination HyksĂ´s (1650 Ă  1550 avant J. C.)

7. Le nouvel empire (1550 – 1069)
7.1. Introduction
7.2. ReconquĂŞte et consolidation
7.3. Vers l’hégémonie
7.4. L’intermède amarnien : Amenophis IV – Akhenaton
7.5. L’empire hégémonique
7.6. Le déclin (1186 – 1069 avant J. C.)
7.7. Les dynasties du Nouvel empire

8. La Troisième période intermédiaire (1069 - 664 avant J.C.)
8.1. Introduction
8.2. La XXIè dynastie de Tanis (1069 – 945)
8.3. La XXIIè dynastie « libyenne » (945 – 715)
8.4. Les XXIIIè et XXIVè dynasties
8.5. La domination Nubienne : les XXVè et XXVIè Dynasties (715 – 664)
8.6. Les dynasties

9. La basse Ă©poque (664 - 330 avant J.C.)
9.1. L’invasion assyrienne : 671-660
9.2. La XXVIè dynastie « saïte » (664 à 525 avant J. C.)

10. L’époque ptolémaïque (332 avant J.C. – 30 avant J.C.)
10.1. Alexandre le Grand (331 Ă  322 avant J. C.)
10.2. Les Lagides (322-30 avant J.C.)
Bas de boite

Diffusé par CashTrafic

Histoire de lÂ’Egypte ancienne

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

10. L’époque ptolémaïque (332 avant J.C. – 30 avant J.C.)

Alexandre le Grand (331 Ă  322 avant J. C.)
Les Lagides (322-30 avant J.C.)

10.2. Les Lagides (322-30 avant J.C.)

Statue féminine trouvée à Abousir : sans doute Arsinoé ou Isis. Basalte. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Statue féminine trouvée à Abousir : sans doute Arsinoé ou Isis. Basalte.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Les lagides vont gouverner l'Egypte jusqu'en 30 av. J.-C. et y développer une civilisation relativement brillante, malgré les vicissitudes politiques, mêlant la tradition pharaonique et l'apport hellénistique. La dynastie compte une quinzaine de souverains qui portent tous le nom de Ptolémée, épousent leur sœur ou une femme de leur famille proche, mais jamais une Egyptienne. Les femmes se nomment le plus souvent nommées Arsinoé, Bérénice ou Cléopâtre. La tradition dynastique voulait d'ailleurs que le souverain ou la souveraine ne règne pas seul. Cléopâtre VII, la célèbre, sera la dernière reine de cette dynastie avant que l'Egypte ne devienne province romaine.

C'est avec Ptolémée II Philadelphe que le royaume lagide connaît son apogée. Son successeur, Ptolémée III Evergète, se contente de profiter des acquis. Après lui, c'en est fini de la grandeur des Ptolémées qu'affaiblissent les troubles sociaux, les révoltes indigènes (soutenues par le clergé), le trafic des monnaies (qui entrave gravement le commerce méditerranéen). Les IIe et Ier siècles ne sont qu'une longue et inévitable décadence, aggravée par l'incurie des souverains et des hauts fonctionnaires, la corruption et l'abandon des terres par les paysans. A la cour se multiplient débauches, intrigues, meurtres et empoisonnements. De tous les souverains lagides, seuls les deux premiers mourront de mort naturelle !

10.2.1. Ptolémée Ier Sôter (305-283 av. J.-C.)

Ptolémée I Sôter, le général d’Alexandre qui reçut l’Egypte en héritage et se fit couronner pharaon. Statue d’époque hellénistique. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Ptolémée I Sôter, le général d’Alexandre qui reçut l’Egypte en héritage et se fit couronner pharaon. Statue d’époque hellénistique.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Né vers 367, il est sans doute un fils bâtard de Philippe de Macédoine, le général Lagos assumant la paternité pour son roi. Ami d'enfance d'Alexandre le Grand, il est l'un de ses plus prestigieux lieutenants, et son ascension est rapide. Dès 323, il est satrape d’Egypte et s'empare de la Cyrénaïque. Après l'assassinat de Perdiccas (321) régent successeur d’Alexandre, il refuse la régence. Vers 319-318, il s'empare de la Syrie puis se retire face à l'avancée d'Antigone le Séleucide. En 312, il reprend la Syrie avant de se replier à nouveau l’année suivante en Egypte. En 305, il se proclame Pharaon d’Egypte. En 303-302, avec Lysimaque et Séleucos, Ptolémée se ligue contre Antigone, mais il montre peu d'empressement à combattre et après la bataille d'Ipsos (301), ses alliés lui refusent la Palestine, qui sera désormais l'enjeu d'une dispute permanente entre Lagides d’Egypte et Séleucides de Syrie.

En Egypte, il fonde la colonie de vétérans à Ptolémaïs, au sud de Memphis, et institue comme capitale Alexandrie, dont il est le grand constructeur : il poursuit la construction du phare et lance la construction de la Bibliothèque et du tombeau d'Alexandre. C'est à sa demande que le prêtre Manéthon rédige en grec une Histoire de l'Egypte recensant le nom des pharaons antiques. Il met en place une administration efficace combinant le rationalisme grec et la tradition égyptienne. Il fait restituer au clergé égyptien les statues des dieux, le mobilier et les livres précédemment volés dans les temples par Xerxès et récupérés depuis la conquête macédonienne. Pour marquer son appartenance aux coutumes Egyptiennes, il fait célébrer sa « fête Sed ». A sa mort, il laisse une Egypte florissante. Lors de son enterrement, le corps d'Alexandre est rapatrié de Memphis à Alexandrie.

10.2.2. Ptolémée II Philadelphe (284 - 246 av. J.-C.)

Statue de PtolĂ©mĂ©e II Ă©rigĂ©e Ă  l’origine Ă  la porte du phare d’Alexandrie, rĂ©cupĂ©rĂ©e des eaux et dĂ©sormais devant la Bibliotheca Alexandrina. (Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Statue de Ptolémée II érigée à l'origine à la porte du phare d'Alexandrie, récupérée des eaux et désormais devant la Bibliotheca Alexandrina.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
C’est avec Ptolémée II que le pays connaît son apogée de l’époque lagide. Associé, au pouvoir royal en 285 au détriment de son demi-frère Ptolémée Kéraunos, Il épouse d'abord Arsinoé I, fille de Lysimaque, de laquelle il a trois enfants : le futur Ptolémée III, Lysimaque et Bérénice. Mais sa propre sœur, Arsinoé II, après deux mariages malheureux, le premier avec Lysimaque et le second avec Ptolémée Kéraunos revient en Egypte et intrigue pour éliminer sa belle-sœur et prendre sa place, et y réussit parfaitement. En 276 Arsinoé I est assassinée. Le nouveau couple exige d'être défié.

Dakka, temple de Thot. Il est fondé, comme Dabod, par Ergamène, sous le règne de Ptolémée II (309-246 av. J-C.). Il a été agrandi à plusieurs reprises, y compris par Auguste. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Dakka, temple de Thot. Il est fondé, comme Dabod, par Ergamène, sous le règne de Ptolémée II (309-246 av. J-C.). Il a été agrandi à plusieurs reprises, y compris par Auguste.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Ptolémée II mène les deux premières guerres de Syrie contre les Séleucides (274-271, 260-253), puis, afin de conforter ses conquêtes territoriales, il marie sa fille Bérénice II à Antiochos II. En 273, il propose à Rome une alliance contre Pyrrhus d'Epire et en 262, il apporte à Carthage son soutien financier lors de la première guerre punique.

Philae : vue du temple. (Site Egypte antique)
Philae : vue du temple. (Site Egypte antique)
Grand constructeur, il emploie sa richesse à la construction et la restauration de temples et sanctuaires (Naucratis, Tanis, Philae, Alexandrie, Karnak, Keft, Abou Billo, Sebennytos…). Il fait agrandir le palais royal et recreuser le canal reliant le Nil au golfe de Suez. Les collections de la bibliothèque d'Alexandrie sont considérablement enrichies. Il est vraisemblablement à l'origine de la traduction en grecque de la Bible hébraïque connue aujourd'hui sous le nom de Septante.

A la mort de sa sœur et épouse, il lui fait élever des temples et des statues avant de la diviniser (271). Cet amour inconsidéré lui vaudra, par dérision, un siècle plus tard, le surnom de « Philadelphe » (qui aime son frère ou sa sœur).

10.2.3. Ptolémée III Evergète I (246 - 221 av. J.-C.)

Ptolémée Évergète Ier. Calcaire, 85cm. Musée du Louvre, donation Rodin. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Ptolémée Évergète Ier. Calcaire, 85cm. Musée du Louvre, donation Rodin.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Surnommé. Fils d'Arsinoé I et de Ptolémée II, adopté par Arsinoé II, Ptolémée III Evergète I « le Bienfaiteur » épouse Bérénice II, fille du roi de Cyrène Magas. Il débute la construction du temple d’Edfou.

Edfou : le temple dédié à Horus : le portique d’après un dessin du XIXè. (Site Egypte antique)
Edfou : le temple dédié à Horus : le portique d’après un dessin du XIXè. (Site Egypte antique)
C’est un grand conquérant : il envahit l'empire séleucide jusqu'à l'Euphrate mais n'en garde que la Syrie. Puis il remonte le Nil pour en découvrir les sources. Il entreprend la troisième guerre de Syrie (246-241) pour venger la mort de sa sœur, épouse d'Antiochos II et agrandit le territoire égyptien en Syrie, Asie Mineure, Egée et jusqu’en Thrace. C'est durant son règne que l'Egypte ptolémaïque atteint son apogée.

10.2.4. Ptolémée IV Philopatôr (221-205 av. J.-C.)

Monnaie de Ptolémée IV Philopatôr trouvée à Alexandrie. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Monnaie de Ptolémée IV Philopatôr trouvée à Alexandrie.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
La décadence de la dynastie lagide débute réellement avec Ptolémée IV, fils de Ptolémée III qui accède au trône à l’âge de 23 ans. Roi faible, alcoolique et soumis à l'influence de ses favorites et de ses ministres Agathocle et Sosibe, il est décrit comme un véritable « Néron lagide », faisant successivement assassiner son oncle Lysimaque, son frère cadet Magas, sa mère Bérénice, et Cléomène, roi de Sparte réfugié à sa cour. Grand amateur de comédies, se croyant poète, il organise des cortèges où il figure en Bacchus ivre et passe son temps en débauches et orgies.

Durant son règne, les territoires égyptiens de Syrie sont définitivement perdus au profit des Séleucides, et seules la victoire de Raphia (217) face à Antiochos III permet à l’Egypte de garder momentanément le contrôle de la Coelé-Syrie (Liban). Mais à partir de 209-208, de graves troubles intérieurs secouent l’Egypte à cause de l’incurie du roi. Il meurt en 205, ses favoris gardent secret l'annonce de sa mort, puis assassinent sa femme Arsinoé III un an plus tard.

10.2.5. Ptolémée V Epiphane (205-180 av. J.-C.)

Monnaie de Ptolémée V Epiphane trouvée à Alexandrie. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Monnaie de Ptolémée V Epiphane trouvée à Alexandrie.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Fils de Ptolémée IV et d'Arsinoé III, roi à cinq ans, il est couronné à Memphis en 197, événement commémoré par la célèbre pierre de Rosette. Lors de la cinquième guerre de Syrie (202-195), Antiochos III lui enlève ses possessions asiatiques et anatoliennes avant de lui faire épouser sa fille Cléopâtre I. Il meurt à 28 ans, vraisemblablement empoisonné, laissant deux fils mineurs, les futurs Ptolémée VI et Ptolémée VIII.

10.2.6. Ptolémée VI Philométôr (180-145 av. J.-C.)

Le chat sacré Bastet. 304-30 av. JC., bronze, 27cm. Metropolitan Museum of Art, New York. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Le chat sacré Bastet. 304-30 av. JC., bronze, 27cm. Metropolitan Museum of Art, New York.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Fils de Ptolémée V, surnommé Philomêtôr (qui aime sa mère) il monte très jeune sur le trône et le royaume est dirigé de fait par ses ministres Eulaeus et Lenaeus.

Il épouse sa sœur Cléopâtre II. Durant la sixième guerre de Syrie, il est fait prisonnier par Antiochos IV qui envahit l'Egypte. Alexandrie se révolte et proclame son jeune frère roi (le futur Ptolémée VIII) sous le nom de « Ptolémée le Jeune ». L'Egypte a deux rois, l'un à Alexandrie et l'autre à Memphis. Les deux frères se réconcilient en 169 et se partagent la direction du royaume pendant 5 ans.

Mais en 164, Ptolémée le Jeune soulève le peuple d'Alexandrie contre Ptolémée VI et celui-ci s'enfuit en Italie où il sollicite en vain l'arbitrage du conflit fraternel auprès des sénateurs romains. Ptolémée VI se réfugie alors à Chypre d'où il rentre en Egypte, profitant de l'impopularité de son jeune frère. Rome impose finalement son arbitrage : Philométôr reçoit l'Egypte et Ptolémée le Jeune la Cyrénaïque.

En 154, Philométôr s'empare de son frère, qui avait tenté un débarquement militaire à Chypre, mais lui laisse la vie sauve. Puis il renverse le séleucide Démétrios I, qui a des visées sur Chypre, et le remplace sur le trône par Alexandre Bala à qui il marie sa fille. Il est finalement tué au cours d'un combat en Syrie alors qu'il porte secours à Démétrios II.

10.2.7. Ptolémée VII Neos Philopatôr (145 av. J.-C.)

La déesse Isis. Tamaris doré, Incrustations de bronze et de verre. Epoque ptolémaïque. Musée du Louvre. (Histoire de l’Egypte ancienne)
La déesse Isis. Tamaris doré, Incrustations de bronze et de verre. Epoque ptolémaïque. Musée du Louvre.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Ptolémée VI mort, Alexandrie se divise en deux clans rivaux : l’un loyal à Cléopâtre et à son fils Ptolémée VII Neos Philopatôr, l’autre réclamant le retour de Ptolémée le Jeune, ce qui advient. Ptolémée le Jeune épouse Cléopâtre II et fait assassiner son neveu.

10.2.8. Ptolémée VIII Evergète II Physcon (145-116 av. J.-C.)

10.2.9. Ptolémée IX Sôter II (Lathyre) (116-80 av. J.-C.)

Horus faucon. Temple dÂ’Edfou. (Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Horus faucon. Temple dÂ’Edfou.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
A la mort de Ptolémée VIII, Cléopâtre III souhaite que son second fils Ptolémée X Alexandre Ier soit nommé régent mais le peuple et l'armée lui préférèrent Ptolémée IX, vice-roi de Chypre, surnommé Lathyre (pois chiche) pour une raison inconnue. Ptolémée IX Sôter II avait épousé sa sœur Cléopâtre IV qui refuse de reconnaître la préséance de sa mère et finit par s'enfuir à Chypre, où elle lève une armée, passe en Syrie où elle épouse Antiochos IX.

Dendérah : le temple d’Hator. (Site Egypte antique)
Dendérah : le temple d’Hator. (Site Egypte antique)
Ptolémée IX est un débauché, et c’est sa mère qui dirige effectivement le royaume.

10.2.10. Ptolémée X Alexandre Ier (Kokkès) (107-88 av. J.-C.)

La déesse Isis. Tamaris doré, Incrustations de bronze et de verre. Epoque ptolémaïque. Musée du Louvre. (Histoire de l’Egypte ancienne)
La déesse Isis. Tamaris doré, Incrustations de bronze et de verre. Epoque ptolémaïque. Musée du Louvre.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Accusé par sa mère de tentative d'assassinat, Ptolémée IX fuit l'Egypte en 108 et se réfugie à Chypre où règne son frère Ptolémée X Alexandre Ier, qui peut ainsi revenir en Egypte. Ptolémée X Alexandre Ier, surnommé Kokkès (« le rougeaud ») ou Pareisactos (« l'intrus »), épouse sa nièce Cléopâtre Bérénice III en107. Il se heurte rapidement à sa mère, notamment à propos de la succession au trône de Syrie où la mère et le fils soutiennent un prétendant différent.

Lorsque Cléopâtre meurt en 101, Ptolémée X peu enfin régner mais il se désintéresse es affaires du royaume. Une révolte populaire soutenue par l'armée le chasse, mais il peut revenir au pouvoir en89 grâce à l'appui d'une armée de mercenaires qu’il a levée en Palestine. Pour payer ses mercenaires, il s'empare du cercueil en or d'Alexandre, ce qui constitue l'outrage suprême pour les Alexandrins : une nouvelle révolte s’en suit. Ptolémée X s'enfuit vers Myra mais les Alexandrins le rattrapent et il est tué (88) au cours d'une bataille navale alors qu'il tente de se réfugier à Chypre auprès de son frère.

Les Alexandrins rappellent de Chypre Ptolémée IX, ce qui lui vaut le nouveau surnom de Pothinos (« Désiré »). Il règne conjointement avec sa fille et épouse Cléopâtre Bérénice jusqu'en 80, en prenant bien garde de ne pas intervenir dans les conflits régionaux.

Kalabsha : coupe du temple de Mandoulis. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Kalabsha : coupe du temple de Mandoulis.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)

10.2.11. Ptolémée XI Alexandre II (80 av. J.-C.)

Ptolémée XI Alexandre II. Bague en or, Musée du Louvre. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Ptolémée XI Alexandre II. Bague en or, Musée du Louvre.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Fils de Ptolémée IX Sôter II, fait prisonnier par Mithridate sur l'île de Cos, Ptolémée XI est Elevé à la cour royale du Pont ; il profite d'une entrevue entre Mithridate et Sylla pour rejoindre ce dernier. A la mort de Ptolémée IX il est le seul héritier masculin légitime du trône d'Egypte. Sylla l'impose donc aux Alexandrins et il doit épouser Cléopâtre Bérénice III, qui est sans doute sa mère : il la fait assassiner dix-neuf jours plus tard ! Furieux, les Alexandrins se révoltent et le lynchent.

10.2.12. Ptolémée XII Philopatôr II « Aulète » (80-51 av. J.-C.)

Ptolémée XII Philopatôr II « Aulète » (80-51 av. J.-C.) (Histoire de l’Egypte ancienne)
Ptolémée XII Philopatôr II « Aulète » (80-51 av. J.-C.)
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Fils illégitime de Ptolémée IX. Ptolémée XII prend les épithètes prestigieuses de Philopatôr (« qui aime son père ») et Philomêtôr (« qui aime sa mère ») mais le peuple alexandrin le surnomme Aulète (« joueur de flûte ») et lui-même se proclame « Neos Dionysos » en raison de son goût pour les fêtes et banquets où il s'enivre et s'exhibe au milieu des danseuses en joueur de flûte. Il épouse sa sœur, Cléopâtre V, dont il a deux filles, Cléopâtre VI et la fameuse Cléopâtre VII. D'une autre épouse inconnue, il aura quatre enfants : Bérénice IV, Arsinoé IV, Ptolémée XIII et Ptolémée XIV.

Kom Ombo : temple de Haroéris (Horus le Grand) et Sobek. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Kom Ombo : temple de Haroéris (Horus le Grand) et Sobek.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Face aux difficultés qui déchirent le pays (révolte agraire, crise financière), il pratique une politique de corruption intense. Il doit surtout lutter pour garder son trône car les Romains prétendent hériter de son royaume grâce au testament de Ptolémée XI. Venu plaider sa cause à Rome, il passe en 59 un accord secret avec Pompée et César : moyennant 6 000 talents d'or, César, alors consul, devait faire voter une loi reconnaissant sa royauté. L’année suivante Caton annexe Chypre, possession égyptienne. L'absence de réaction de Ptolémée XII entraîne le mécontentement de ses sujets et il préfère se réfugier à Rome où il intrigue de nouveau pour gagner à sa cause le sénat.

En son absence, la régence est assurée par sa femme Cléopâtre V et sa fille Bérénice IV puis par cette dernière toute seule après la mort soudaine de Cléopâtre V. Bérénice IV épouse d'abord un prétendu descendant des Séleucides, Séleucos Kybiosaktes, mais le fait étrangler peu après avant d'épouser en 56 Archélaüs, qui prétend descendre de Mithridate.

Les Livres Sibyllins n'encourageant pas l'intervention armée des Romains pour rétablir Ptolémée XII sur le trône, celui-ci fuit à Ephèse. Mais en 55, Aulus Gabinius, lieutenant de Pompée et gouverneur de Syrie, prétextant les menaces d'une invasion égyptienne de la Syrie, envahit l'Egypte pour réinstaller Ptolémée XII. Archélaüs est tué au combat et Bérénice IV exécutée. Ptolémée XII, par testament, laisse à sa mort en 51 le trône à sa fille Cléopâtre VII et à son fils Ptolémée XIII.

10.2.13. Cléopâtre VII Philopator (51 à 30 avant J. C.)

Tête d’un officiel égyptien, « la tête noire de Brooklyn ». Vers 50 avant JC. Diorite. Brooklyn Museum, (Histoire de l’Egypte ancienne)
Tête d’un officiel égyptien, « la tête noire de Brooklyn ». Vers 50 avant JC. Diorite. Brooklyn Museum,
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Cléopâtre naît à Alexandrie en 69 avant Jésus Christ. Fille de Ptolémée XII, elle épouse à l'âge de 17 ans son frère Ptolémée XIII alors âgé de 10 ans.Rapidement, le conflit éclate entre les deux souverains et leurs factions. Ptolémée XIII répudie sa sœur et la chasse… Le 28 juillet 48, le jeune pharaon fait trancher la tête de Pompée vaincu débarquant à Péluse, qu'il apporte à César en espérant s'attirer ses bonnes grâces. Il n’aura que son mépris. Cléopâtre prend César pour amant et fait appel à l'armée romaine pour renverser son frère. Celui-ci se noie accidentellement dans le Nil en janvier 47, alors que la situation militaire de César est très difficile.

Buste de Cléopâtre VII. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Buste de Cléopâtre VII.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Selon la coutume, Cléopâtre épouse alors son autre frère, Ptolémée XIV avec l’assentiment de César qui lui confie le pouvoir en Egypte en remerciement de l'aide apportée lors de la victoire sur Pompée. Elle lui donne un fils, Césarion, qui régnera quelques semaines sur l'Egypte sous le nom de Ptolémée XV avant d’être assassiné sur ordre d’Octave. Cléopâtre part alors s'installer à proximité de Rome pour suivre son amant. L'assassinat de César, le 15 mars 44, ne perturbe pas longtemps sa carrière politique.

Elle rentre en Egypte auprès de son époux légitime. Les territoires romains sont placés sous la responsabilité d'Octave et d'Antoine qui ne tardent pas à s’entre déchirer. Antoine, qui hérite de l'Orient, s'installe à Alexandrie. Il ne résiste pas aux charmes de l’égyptienne éplorée qui lui manifeste un amour sans limite et répudie sa femme Octavie, la propre soeur d'Octave. Le nouveau couple donne naissance à trois enfants. Octave entre en guerre contre Antoine et Cléopâtre. La bataille navale d’Actium donne à Octave une victoire totale le 2 septembre 31, Cléopâtre ayant fait retirer du combat ses bateaux égyptiens. Vaincu, Antoine fuit et se suicide en apprenant le prétendu décès de sa maîtresse. Elle le rejoint peu de temps après en se faisant mordre par un aspic en août 30.

10.2.14. Ptolémée XIV Philopator II (47 à 44 avant J. C.)

Edfou : le temple dédié à Horus : le pylône. (Site Egypte antique)
Edfou : le temple dédié à Horus : le pylône. (Site Egypte antique)
Ptolémée XIV Philopator II, fils de Ptolémée XII et frère de Ptolémée XIII, épouse sa soeur Cléopâtre lorsque ce dernier meurt. César l'emmène avec lui en Italie où il meurt sans doute assassiné sur ordre de Cléopâtre.

10.2.15. Ptolémée XV Césarion

Ptolémée XV « Césarion ». Musée du Caire. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Ptolémée XV « Césarion ». Musée du Caire.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Fils de Jules César et de Cléopâtre, il naît en 44. En 30, après la bataille d’Actium. Cléopâtre tente de lui éviter de tomber aux mains d’Octave en l’envoyant à Méroé. Octave le fait assassiner.

10.2.16. Les Ptolémées

  • PtolĂ©mĂ©e Ier SĂ´ter 322 Ă  285 avant JĂ©sus-Christ
  • PtolĂ©mĂ©e II 285 Ă  246 avant JĂ©sus-Christ
  • PtolĂ©mĂ©e III Évergète Ier 246 Ă  222 avant JĂ©sus-Christ
  • PtolĂ©mĂ©e IV Philopator 222 Ă  205 avant JĂ©sus-Christ
  • PtolĂ©mĂ©e V Épiphane 205 Ă  180 avant JĂ©sus-Christ
  • PtolĂ©mĂ©e VI PhilomĂ©tĂ´r 180 Ă  145 avant JĂ©sus-Christ
  • PtolĂ©mĂ©e VII NĂ©os Philopator 145 Ă  144 avant JĂ©sus-Christ
  • PtolĂ©mĂ©e VIII Evergète II 144 Ă  116 avant JĂ©sus-Christ
  • PtolĂ©mĂ©e IX SĂ´ter II 116 Ă  107 avant JĂ©sus-Christ
  • PtolĂ©mĂ©e X Alexandre Ier 107 Ă  88 avant JĂ©sus-Christ
  • PtolĂ©mĂ©e IX SĂ´ter II: 88 Ă  80 avant JĂ©sus-Christ
  • PtolĂ©mĂ©e XI Alexandre II 80 avant JĂ©sus-Christ
  • PtolĂ©mĂ©e XII NĂ©os Dionysos: 80 Ă  58 avant JĂ©sus-Christ
  • BĂ©rĂ©nice IV
  • PtolĂ©mĂ©e XII NĂ©os Dionysos 55 Ă  51 avant JĂ©sus-Christ
  • ClĂ©opâtre VII Philopator 51 Ă  30 avant JĂ©sus-Christ
  • PtolĂ©mĂ©e XIII 47 avant JĂ©sus-Christ
  • PtolĂ©mĂ©e XIV Philopator II 47 Ă  44 avant JĂ©sus-Christ
  • PtolĂ©mĂ©e XV CĂ©sarion 30 avant JĂ©sus-Christ
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre PrécédentChapitre suivant >>>

Icone texte Articles connexes
Actualités automobiles, essais, comparatifs, nouveautés...
Pour en savoir plus...

Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scčne internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues ŕ vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)