B&S Encyclopédie

Index de l'article Index de l'article
1. Introduction
1.1. L’Egypte, un « don du Nil »
1.2. Datation

2. « Avant l’histoire »
2.1. L'Egypte de la préhistoire
2.2. La formation de la civilisation égyptienne : 4500 - 2650

3. L’ancien empire memphite : 2650 – 2033 av. J.C.
3.1. Introduction
3.2. La IIIè Dynastie (2650 - 2575 avant J. C.)
3.3. La IVè dynastie (2575 - 2465 avant J. C.)
3.4. La Vè dynastie (2465 - 2323 avant J. C.)
3.5. La VIè dynastie (2323 à 2150 avant J. C.)

4. La Première Période Intermédiaire (2150 – 2133)
4.1. Généralités
4.2. Les dynasties

5. Le Moyen Empire thébain (2133 – 1786)
5.1. Introduction
5.2. La XIè dynastie (2133 - 1963 avant J. C.)
5.3. La XIIè dynastie (1963 - 1786 avant J. C.)

6. La seconde période intermédiaire (1783 -1550 avant J.C.)
6.1. Les Hyksôs
6.2. Les dynasties
6.3. La fin de la domination Hyksôs (1650 à 1550 avant J. C.)

7. Le nouvel empire (1550 – 1069)
7.1. Introduction
7.2. Reconquête et consolidation
7.3. Vers l’hégémonie
7.4. L’intermède amarnien : Amenophis IV – Akhenaton
7.5. L’empire hégémonique
7.6. Le déclin (1186 – 1069 avant J. C.)
7.7. Les dynasties du Nouvel empire

8. La Troisième période intermédiaire (1069 - 664 avant J.C.)
8.1. Introduction
8.2. La XXIè dynastie de Tanis (1069 – 945)
8.3. La XXIIè dynastie « libyenne » (945 – 715)
8.4. Les XXIIIè et XXIVè dynasties
8.5. La domination Nubienne : les XXVè et XXVIè Dynasties (715 – 664)
8.6. Les dynasties

9. La basse époque (664 - 330 avant J.C.)
9.1. L’invasion assyrienne : 671-660
9.2. La XXVIè dynastie « saïte » (664 à 525 avant J. C.)

10. L’époque ptolémaïque (332 avant J.C. – 30 avant J.C.)
10.1. Alexandre le Grand (331 à 322 avant J. C.)
10.2. Les Lagides (322-30 avant J.C.)
Bas de boite

Diffusé par CashTrafic

Histoire de lÂ’Egypte ancienne

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

8. La Troisième période intermédiaire (1069 - 664 avant J.C.)

Introduction
La XXIè dynastie de Tanis (1069 – 945)
La XXIIè dynastie « libyenne » (945 – 715)
Les XXIIIè et XXIVè dynasties
La domination Nubienne : les XXVè et XXVIè Dynasties (715 – 664)
Les dynasties

8.5. La domination Nubienne : les XXVè et XXVIè Dynasties (715 – 664)

Tête de Chabataka (Shabataka) provenant d’Assouan. XXVème dynastie (701 à 690 avant J. C.) (Histoire de l’Egypte ancienne)
Tête de Chabataka (Shabataka) provenant d’Assouan. XXVème dynastie (701 à 690 avant J. C.)
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Vers 725, Tefnakht, roi de Saïs, tente de rassembler les royaumes du Delta ainsi qu'Hérakléopolis et Hermopolis pour occuper la Moyenne Egypte et parer au nouveau danger venant du sud, celui des « Nubiens » de Napata. Il met le siège devant Hérakléopolis. Ses adversaires font alors appel au roi Napata Kashta, qui avait établi la suzeraineté nubienne sur les « divines adoratrices » et s’était emparé de Thèbes. campagne de reconquête est un fiasco : Ioupout II de Léontopolis, Peftjaouaouibastet d'Hérakléopolis, Osorkon IV de Tanis et Nimlot d'Hermopolis sont faits prisonniers par le successeur de Kashta, sont fils Piankhi. Tefnakht parvient à s'enfuir. Piankhi n’en reste pas là : il décide de reconstituer à son profit l’unité de l’Egypte. L’Egypte passe sous contrôle d’une nouvelle dynastie. Il reçoit la soumission de tous les féodaux mais les maintient en place, puis se retire à Napata. Ainsi est créée la XXVè dynastie « Nubienne » dite aussi « Kouchite ». La Nubie, indépendante dès la fin de la période ramesside, occupe un territoire situé à proximité de la quatrième cataracte. Largement influencée par la longue période d'occupation égyptienne au cours du Nouvel Empire, elle donne naissance à une dynastie originaire de Gebel Barkal qui adopte la tradition du pouvoir pharaonique. Les rois se font enterrer dans la nécropole d'El-Kourrou. Le premier pharaon connu, qui portait le nom d'Alara, serait le septième de la dynastie. Son frère Kashta, « le Kouchite », accède au trône en 760. Il s'empare de la Basse Nubie et donne naissance à plusieurs enfants. Son premier fils, Piânkhy, lui succède et étend les frontières au Nord du pays jusqu'à la ville de Thèbes. Le deuxième fils de Kachta, Chabaka, prendra ensuite la succession.

Scarabée au nom du Pharaon Piankhi. XXVe dynastie, (v. 715 av. J.-C.). Thèbes. Stéatite. 1,6cm. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Scarabée au nom du Pharaon Piankhi. XXVe dynastie, (v. 715 av. J.-C.). Thèbes. Stéatite. 1,6cm.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Les successeurs de Piankhi, nourris de culture égyptienne après des siècles de domination et d'acculturation, redonnent au pays pour quelques décennies unité et force. Son frère Chabaka lui succède, prend le contrôle de la vallée du Nil, s'empare de Memphis et du Nord du pays avec la neutralité des Assyriens, ce qui suppose vraisemblablement la signature d'un traité de partage tacite de la région entre les deux puissances d'alors. Chabaka honore les dieux des principales cités égyptiennes parmi lesquelles Athribis, Memphis, Abydos, Dendera, Esna, Edfou et Thèbes. Il rétablit la fonction de Grand Prêtre d'Amon à Karnak qu'il confit à son fils Horemakhet. Il meurt en 702 après quinze ans de règne et se fait enterrer à El-Kourrou. Le pouvoir revient aux enfants de Piânkhy, Chabataka, puis Taharqa.

Sphinx de Taharqa du temple T à Kawa, Soudan. XXVè dynastie, vers 680. British Museum. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Sphinx de Taharqa du temple T à Kawa, Soudan. XXVè dynastie, vers 680. British Museum.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Chabataka poursuit le programme des travaux entrepris par son oncle à Memphis, à Louxor et à Karnak. Il soutient les rois de Phénicie et de Palestine en révolte contre l'Assyrie, mais lorsque l’Assyrie devient menaçante, il se replie à l'intérieur des frontières égyptiennes, stoppant l’offensive assyrienne, le roi Sennacherib se retirant lui-même à Babylone.

Le pharaon Taharqa présente des vases de vin au dieu Hémen. XXVè dynastie des « rois Kouchites » (690-665). Bronze, Bois, Grauwacke, Argent, Feuille d’or. Musée du Louvre. (Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Le pharaon Taharqa présente des vases de vin au dieu Hémen. XXVè dynastie des « rois Kouchites » (690-665). Bronze, Bois, Grauwacke, Argent, Feuille d'or. Musée du Louvre.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Taharqa succède à son frère Chabataka en 690 avant J.C. Son règne d'un quart de siècle est brillant. Il fait agrandir le temple de Kawa qui devient le deuxième grand sanctuaire des rois napatéens et ouvre de nombreux chantiers à Sanam Abou Dôm, Méroë, Semna, Qasr Ibrim et Bouhen. Il entreprend la reconstruction des temples de Karnak et relance l'activité de Médinet Habou. Il stoppe vers 677 une première offensive assyrienne sur l'Egypte. Mais ce n’est qu’un répit.


Icone texte Articles connexes
Actualités automobiles, essais, comparatifs, nouveautés...
Pour en savoir plus...

Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)