B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

La déportation en Bulgarie

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

2. 1941 : mise en place progressive de la législation antisémite

Le gouvernement bulgare est antisémite en 1939 et prend quelques mesures contre les Juifs : le 9 février 1939, 6.000 Juifs étrangers doivent quitter le pays dans un délai de 15 jours. De même, plus aucun entrepreneur Juif ne pourra travailler pour l’armée. Visiblement, la première mesure n’a pas grand effet puisque le 23 août 1939 le gouvernement doit à nouveau rappeler aux Juifs étrangers (principalement Grecs et Turc), leur devoir de quitter le pays… et charge le chef de la police d’expulser 4.000 juifs étrangers…

En juillet 1940, après une visite d’Alexander Belev en Allemagne, le ministre de l'Intérieur Gabrovski annonce le projet « d'une loi sur la protection de la nation ». Elle prévoit l'enregistrement des Juifs ainsi que des restrictions économiques et politiques. En seront exclus les Juifs convertis au christianisme, ou mariés avec des Bulgares ou encore militaires. Le 7 octobre, le gouvernement adopte cette loi qu’il va soumettre à l’Assemblée. Cette décision provoque les protestations de la gauche, de la fédération des auteurs et écrivains, de la fédération des médecins et des avocats, ainsi que de l'église orthodoxe. Mais elle est soutenue par l’association des officiers de réserve et des soldats, la fédération des étudiants et celle des commerçants. Le 21 décembre, l’Assemblée nationale vote cette « Loi sur la Sauvegarde de la nation », légèrement modifiée, première mesure antisémite touchant près de 50.000 Juifs. Cette loi déclenche à nouveau des mouvements de protestation populaire.

Elle est cependant appliquée le 13 janvier 1941. C'est une loi bulgare, plus modérée que la loi allemande en matière de définition, avec passablement de « Juifs privilégiés ». Elle sera surtout appliquée dans le domaine économique à partir d’août 1942. Elle englobe la définition, l'expropriation et la concentration des Juifs. Elle prévoit le renvoi des fonctionnaires juifs, une réduction importante du nombre de juifs exerçant une profession libérale ou de direction d'entreprise à hauteur de 1%. (1% est aussi la proportion de la population juive en Bulgarie).

Le 21 janvier 1941 débutent les mesures de concentration : interdiction des mariages mixtes, interdiction de voyager sans permis, assignation à des nouveaux lieux de résidence en ville ou en campagne. Mais les bulgares laissent les choses en attente et font traîner les choses en longueur. Ainsi la police délivra des permis aux Juifs à foison jusqu'au printemps 1942.

En juillet, le ministre des finances Bozilov exige de la communauté juive un impôt spécial afin de compenser « 60 années de pillage de la Bulgarie par les Juifs »…

En août 1941 est créé un service du travail juif spécial, et on oblige les ouvriers qui y travaillent à porter l'étoile. La mesure touche d'abord les Juifs de 21 à 31 ans, puis à 47 ans, soit de 3.300 en juin 1942 à 10.000 au printemps 1943. Ils construisent des routes et des voies ferrées. Cette mise au travail progressive s’avérera finalement utile aux Juifs, devenant un prétxte pour les autorité bulgares vis-à-vis des nazis.

Le 26 novembre 1941, le ministre des affaires étrangères Popoff rencontre Ribbentrop à Berlin. Popoff souhaite régler la question des Juifs étrangers de Bulgarie, en lien avec le Reich. Ribbentrop répond clairement, « qu'à la fin de la guerre tous les juifs devraient quitter l’Europe. C’est une décision irrévocable du Führer, et la seule manière de régler ce problème ne peut être que menée globalement pour aboutir à une solution d’ensemble, les mesures isolées n’étant pas efficaces. En outre, il ne faut pas trop tenir compte des protestations à cause des juifs étrangers... » Les Allemands de l'Abteilung Deutschland jubilent, s'imaginant que Popov avait demandé l'aide au Reich pour avoir les mains libres... Mais rien ne se passa.

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scčne internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues ŕ vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)