B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

30. 1942

01/01/1942
La Conférence de Washington réunit 26 nations qui s’accordent pour ne pas signer de paix séparée avec l’Allemagne et signent la déclaration des Nations Unies, réaffirmant les principes de la Charte de l'Atlantique.
Contre-offensive allemande en Crimée pour tenter de repousser l'avance des Soviétiques dans la région de Kertch et de Feodossia. Dans le secteur de Kalinine, les Soviétiques reprennent Staritza.
Libye : Les défenseurs d'Agedabia lancent une contre-attaque sur leur flanc droit pour limiter la pression de la VIIIe armée britannique.
Débarquement japonais dans l'île de Labuan, au nord de Bornéo.
Hitler refuse le plan proposé par Darlan : Signature de la paix et libération des prisonniers français contre l'aide française dans la guerre contre l'U.R.S.S., mais non contre les États-Unis.
Parachutage de Jean Moulin au-dessus des Alpilles, en Provence.
Les Japonais débarquent en Malaisie
Les Japonais débarquent en Malaisie
02/01/1942
La garnison italo-allemande de Bardia (Libye), assiégée depuis la mi-décembre, capitule.
Début de l’assaut japonais contre les Philippines. Les troupes américaines évacuent San Fernando et se positionnent dans la région de Guagua pour permettre au maximum de soldats de se concentrer dans la péninsule de Bataan. Manille est entièrement conquise par les Japonais, qui s'emparent aussi de Balinag et au sud de la base de Cavite. Début des bombardements intensifs sur Corregidor.
La R.A.F. bombarde Naples, provoquant d'importants dégâts.
Hitler refuse à Von Kluge l'autorisation de repli qu'il lui demande. Poursuite de la contre-offensive soviétique par la libération de Maloyaroslavets, au sud de Moscou.
Des soldats allemands se rendent lors de la bataille d’hiver de Moscou
Des soldats allemands se rendent lors de la bataille d’hiver de Moscou
03/01/1942
Les troupes philippines réussissent à contenir les Japonais dans la région de Guagua-Porac, au nord de la péninsule de Bataan. Le général Wainwright prend la tête des forces alliées retranchées à Bataan et à Corregidor. Débarquement japonais dans la baie de Brunei, sur l'île de Labuan, au nord de Bornéo, ainsi qu'à Mempakul.
Tchang Kaï-chek est nommé à la tête des troupes alliées en Chine par les Anglo-américains réunis à Washington.
Dans la jungle de Bornéo
Dans la jungle de Bornéo
04/01/1942
En Malaisie, progression des forces japonaises débarquées à Kuala Selangor, jusqu'à Rawang, au nord de Kuala Lumpur. Elles menacent ainsi les arrières de la 11e division indienne repliée sur le Slim, qui subit également des pertes importantes en raison des bombardements effectués par les avions japonais en provenance des bases thaïlandaises.
Progression des troupes japonaises jusqu'à Lubao, au nord de Bataan, coupant la retraite à la 11e division philippine. Les forces philippines se replient sur une ligne Lubao-Santa Cruz. Début des bombardements japonais sur les installations britanniques de Rabaul, sur l'île de Nouvelle-Bretagne, dans l'archipel Bismarck, au nord-est de la Nouvelle-Guinée.
Le général Wavell, commandant en chef des forces alliées dans le secteur Pacifique reçoit l'ordre de tenir la ligne Malaisie - Sumatra - Java - nord de l'Australie, de renforcer la défense de l'Australie et de la Birmanie, ainsi que de rétablir le contact avec les Philippines par les Indes néerlandaises.
05/01/1942
URSS : Au nord, les combats se poursuivent le long du Volkhov. Au centre, Bielov, à l'ouest de l'Oka, est reprise par les troupes soviétiques. Au sud, des troupes soviétiques débarquent près d'Eupatoria et de Soudak, sur les côtes de la Crimée, pour tenter de rompre le siège de Sébastopol’
Repli des troupes américaines et philippines sur la ligne « de Layac », dans la péninsule de Bataan. Elles détruisent le pont vers lequel convergent toutes les routes conduisant à la péninsule. Transfert du poste de commandement de la flotte britannique d'Extrême-Orient de Singapour à Batavia, sur l'île de Java, en raison de la progression japonaise en Malaisie.
Les Japonais à l’assaut de Corregidor
Les Japonais à l’assaut de Corregidor
06/01/1942
Les forces de l'Axe sont chassées de Cyrénaïque et achèvent de s'installer sur la ligne El Agheila-Marada.
Discours de Roosevelt au Congrès sur le combat « pour la sécurité, le progrès et la paix », pour « débarrasser le monde du mal ». Il obtient le vote d'un crédit extraordinaire pour la production de matériel de guerre pour 1943 : 59 milliards de dollars. Le bilan de la production pour 1942 devrait être de 60.000 avions, 45.000 chars, 8 millions de tonnes de transports navals. Les prévisions pour 1943 s'élèvent à 125.000 avions, 75.000 chars et 11 millions de tonnes de transports navals.
07/01/1942
Renforcement des défenses de Bataan par les Américains, qui forment de nouveaux bataillons d'infanterie avec tous les hommes disponibles. Les troupes japonaises débarquées au Sarawak atteignent la frontière avec la partie hollandaise de Bornéo.
08/01/1942
Les Soviétiques attaquent Mojaïsk, à l'ouest de Moscou et libèrent Meshchovsk, sur le flanc sud.
09/01/1942
Déclenchement d'une offensive soviétique dans le secteur de la colline Valdaï, au nord-ouest de Moscou afin de séparer le groupe d’armée Nord du groupe d’armée Centre. Les troupes soviétiques progressent rapidement en dépit d'une féroce résistance de la part des soldats allemands.
Déclenchement à 15 heures de l'offensive japonaise contre la péninsule de Bataan. Les destructions des ponts ralentissent leur progression.
La R.A.F. bombarde Emden au cours de la nuit.
10/01/1942
Le sous-marin soviétique M-175 est coulé dans l'Arctique par l'U-584.
La radio de Berlin rapporte que les soldats de la Wehrmacht défendent leurs positions dans un « mur de sang ».
Abandon par les troupes britanniques de Port Swettenham et de Kuala Lumpur, qui sont occupés par les Japonais. Début des bombardements de jour sur Singapour.
11/01/1942
Les troupes britanniques s’emparent de Sollum, en Libye. Les troupes de l'Axe fortifient El Agheila
Débarquement Japonais à Bornéo.
Progression soviétique au centre du front : la voie ferrée Briansk-Rjev est coupée.
Poursuite des bombardements de l'Axe sur Malte.
Débarquement japonais à l'extrême nord des Célèbes : occupation de Kema et Manado. Reddition des différentes garnisons hollandaises.
Le porte-avions américain « Saratoga » est sévèrement endommagé par le sous-marin japonais I 6 à proximité d'Hawaii.
Bombardier italien sur Malte, janvier 1942
Bombardier italien sur Malte, janvier 1942
12/01/1942
Le professeur Yonvanvic devient premier ministre du gouvernement yougoslave en exil à la suite de la démission de Simovic. Il nomme le colonel Mihajlovic au ministère de la guerre.
Rommel lance par surprise une contre-offensive contre la VIIIe armée britannique. Les hauts commandements allemand et italien n'en sont pas informés.
Officialisation à Vichy au niveau national du « Service d'ordre légionnaire », le S’O.L’, issu de la Légion française des combattants.
Les troupes nippones entrent dans Kuala Lumpur.
13/01/1942
5.000 tziganes de Lodz sont tués à Chelmno.
Offensive Soviétique sur le Volkhov. Les troupes soviétiques reprennent Kirov, agrandissant la poche réalisée entre les IIe et IVe Panzergruppen.
Contre-attaque américaine à l'est de la péninsule de Bataan : le saillant formé au sud du Calaguiman est réduit, mais les Japonais avancent au centre, obligeant la 51e division philippine à se replier jusqu'à Balantay.
L'amiral Dönitz lance l'« Opération Drumroll », envoyant les U-Boote au large de la côte est des États-Unis pour attaquer les bâtiments alliés. Les conditions de guerre n'y ont pas encore été appliquées, les positions des navires marchands sont fréquemment données par radio. Avec l'inexpérience des garde-côtes, cela facilite grandement l'action des U-Boote, qui coulent pour 150.000 tonnes de navires au cours du premier mois.
Conférence internationale de Londres, en présence des représentants de huit gouvernements en exil, demandant le châtiment des coupables de crimes contre l'humanité.
14/01/1942
L'U-43 du capitaine Luth attaque le convoi ON-55 au cours d'une violente tempête et coule 3 de ses navires.
Poursuite de l'avancée soviétique au centre du front reprise de Medyn, au nord-ouest de Kalouga, et de Selijarovo, au nord-ouest de Rjev.
Fin de la conférence Arcadia à Washington, qui avait débuté le 22 décembre. Deux principales décisions communes sont prises la création d’un état-major combiné et la priorité donnée aux opérations contre l’Allemagne. Des plans sont également dressés pour concentrer des troupes américaines en Grande-Bretagne en prévision d'un débarquement en Europe.
15/01/1942
Le cuirassé allemand « Tirpitz » quitte les eaux norvégiennes.
La progression japonaise se poursuit dans l'ensemble de la péninsule du Bataan.
16/01/1942
Conférence de Rio de Janeiro (Brésil) des ministres des Relations extérieures sud-américains : l’ensemble des délégués proposent le texte « les peuples américains ne pourront maintenir leurs relations avec l’Axe ». La principale opposition vient de l’Argentine, hostile à une rupture de ces relations. La conférence s’achève le 20.
Le gouvernement soviétique publie des documents trouvés à Kline au nord-ouest de Moscou, signé par le maréchal Von Reichenau lorsqu'il commandait la VIè armée allemande, donnant l'ordre aux soldats allemands d'être impitoyables avec la population civile.
17/01/1942
Suite aux revers allemands sur le front russe, Hitler limoge 35 généraux. Wilhelm Ritter Von Leeb, le commandant en chef de l’armée du nord démissionne.
Reddition des garnisons italiennes de Solloum et d'Halfaya. Les forces de l'Axe prennent position sur la ligne d'El Agheila qu'ils ont renforcée.
Mise en route de la chambre à gaz de Mauthausen. Une chaumière voisine d'Auschwitz est transformée en bunker de gazage.
Décès du maréchal Von Reichenau des suites d'une attaque d'apoplexie.
Le convoi PQ-8 est attaqué alors qu'il fait route dans l'Arctique entre l'Islande et Arkhangelsk. Il s'agit de la première attaque d'un convoi dans l'Arctique. L'U-454 coule un destroyer d'escorte et un navire marchand.
Un convoi en Atlantique nord. Janvier 1942
Un convoi en Atlantique nord. Janvier 1942
18/01/1942
Au sud du front, les troupes russes percent les lignes allemandes et pénètrent profondément dans la région d'Izioum, dans l'objectif de pousser au sud de la mer d'Azov et d'encercler les unités des VIe et XVIIe armées allemandes. En Crimée, les Allemands ont repris l'offensive et entrent dans Feodossia. Plus au nord, les Soviétiques progressent rapidement dans la région de Koursk. Encore plus au nord, dans la région de Moscou, les combats se poursuivent dans le secteur de la colline Valdaï, les troupes soviétiques sont à environ 110 kilomètres de Smolensk et menacent Velikie Louki.
Malaisie : Les attaques japonaises dans la région de Muar-Yong Peng sont repoussées par la 45e brigade indienne. Nouveaux débarquements japonais au nord de Batu Pahat : Le commandement anglais ordonne le repli pour éviter l'encerclement.
Contre offensive soviétique dans la région d’Izioum : cadavres allemands
Contre offensive soviétique dans la région d'Izioum : cadavres allemands
19/01/1942
Violents combats en Crimée, les troupes allemandes reprennent entièrement Feodossia. Plus au nord, les Soviétiques reprennent Mojaïsk à la suite de féroces combats de rues. Des parachutistes soviétiques sont lâchés au sud de Smolensk pour aider les partisans à organiser la guérilla à l'arrière des lignes allemandes.
Von Bock remplace le défunt Reichenau à la tête du Heeresgruppe Sud’
Poursuite du repli britannique dans le sud de la péninsule malaise : les Japonais s'emparent de Yong Peng. Reddition des troupes britanniques dans le Bornéo septentrional, qui tombe sous l'autorité japonaise. Échec des essais de contre-offensives américaines dans la péninsule de Bataan.
Le général Auchinleck fixe Tripoli comme objectif à sa VIIIe armée.
20/01/1942
Conférence de Wannsee (faubourg de Berlin) présidée par Heydrich sur la « Solution finale de la question juive » (« Endlösung der Judenfrage »), une sorte de réunion de mise au point technique sur le sort à appliquer à environ 11.000.000 Juifs.
Mise en service du camp de Theresienstadt, près de Prague.
La police parisienne prête serment au maréchal Pétain.
Offensive japonaise en Birmanie à partir de la Thaïlande. Les troupes japonaises se heurtent à l'est du port de Moulmein, dans la région nord du Tenasserim, à la 17e division indienne.
Les membres de la conférence de Wannsee
Les membres de la conférence de Wannsee
21/01/1942
Intensification des bombardements sur Singapour, les appareils japonais étant sous la protection des Zéros, qui surpassent les Hurricane. Bombardements japonais sur la région de Lae-Salamaua, en Nouvelle-Guinée.
Les attaques aériennes de Kesselring ont permis de neutraliser temporairement Malte, permettant aux convois italiens de ravitailler les troupes d'Afrique du Nord’
Rommel lance une contre-offensive à partir de la ligne El Agheila-Marada. Les blindés allemands progressent à l'intérieur alors que l'infanterie de l'Axe avance le long de la côte. Les troupes gagnent rapidement du terrain. L'attaque prend par surprise les défenseurs du secteur, qui comprennent une brigade de la garde et une partie de la 1re division blindée.
Les troupes soviétiques enfoncent provisoirement les lignes de la XVIIe armée allemande dans la zone d'Izioum, dans le bassin du Donets.
Dans la Résistance française, formation de la branche militaire du Front National : création des « Francs Tireurs et Partisans », les « F.T.P. », sous la direction de Tillon.
Les troupes hongroises massacrent 4.000 Serbes à Novi-Sad.
22/01/1942
Les troupes de Rommel avancent rapidement vers l'est en Libye, prennent Aghedabia et menacent Antelat. Raid de la R.A.F. sur Tripoli.
Le général Paulus reçoit le commandement de la VIè armée sur le front de l'est.
A cette date, sur les 3.300.000 prisonniers de guerre soviétiques faits prisonniers, 2.000.000 ont péri, victimes des exécutions sommaires de la Wehrmacht, des EG ou de la faim, l'armée allemande ayant cessé de les nourrir.
Début de l'évacuation de la population civile de Leningrad par le lac Ladoga gelé. Entre le 22 janvier et le 15 avril, environ 440.000 personnes seront ainsi évacuées. Les troupes soviétiques reprennent Uvarovo, à l'ouest de Mojaïsk.
18.000 Juifs sont exécutés dans le camp de Dumanovka par les Roumains, et 4.000 à Acmecetca.
Ordre du général Mac Arthur à toutes les troupes combattant dans la péninsule de Bataan de se replier de la ligne Mauban-Abuçay à la dernière ligne de résistance, derrière la route Pilat-Bagac.
Rommel contre attaque en Cyrénaïque. Janvier 1942
Rommel contre attaque en Cyrénaïque. Janvier 1942
23/01/1942
Des représentant des gouvernements tchèques et slovaques en exil s’entendent pour créer un état unique fédéral après la guerre.
Débarquements de détachements amphibies japonais au sud de la péninsule de Bataan, à la pointe Quinauan et à la pointe Longoskawayan, au sud des lignes américaines. Les forces américaines et philippines ne réussissent pas à les repousser.
Intensification des bombardements japonais sur la région de Rangoon, dans l'objectif d'éliminer l'aviation britannique.
Débarquements de troupes japonaises, acheminées par la IVe flotte, à Rabaul en Nouvelle-Bretagne et à Kavieng, en Nouvelle-Irlande. La garnison de Rabaul capitule.
Poursuite de la contre-offensive soviétique au nord-ouest de Moscou : les Allemands perdent Kholm, un des points d'appui de leur défense entre les Heeresgruppen Nord et Centre. Au sud-est de la capitale, les troupes soviétiques menacent Rjev.
24/01/1942
Bataille navale du détroit de Macassar, entre Bornéo et les Célèbes. Cinq contre-torpilleurs américano-hollandais attaquent la flotte de débarquement japonaise, détruisant quatre transports de troupes et un bâtiment d'escorte. L'action de la marine américaine retarde de quelques jours l'invasion de Java.
Repli vers le sud du 2e corps américain, affecté à la défense de la partie est de la péninsule de Bataan.
Les troupes britanniques se préparent à abandonner Singapour, alors qu'arrivent 3.000 soldats novices australiens.
Au sud, sur le front du Donets, les troupes soviétiques percent les lignes ennemies près d'Izioum et libèrent Barvenkovo. Au centre, sur le plateau du Valdaï, les Soviétiques agrandissent leur poche entre Rjev et Kholm et progressent vers Vielikie Louki.
En Allemagne, Interdiction aux Juifs d'utiliser les transports publics.
Les Japonais bombardent Singapour. Principales victimes : les civils
Les Japonais bombardent Singapour. Principales victimes : les civils
25/01/1942
En Allemagne, 150.000 Juifs sont affectés au travail pour pallier le manque de prisonniers soviétiques.
La Thaïlande déclare la guerre aux États-Unis et au Royaume-Uni.
Le général Wavell autorise le général Percival à replier ses troupes de Malaisie sur Singapour.
L'Afrika Korps s'empare de Msous, détruisant la quasi-totalité de la 2e brigade blindée britannique, et progresse vers Er-Regima, à l'est de Benghazi. Benghazi et Barce sont évacués par la 4e division indienne et la 1ère division blindée britannique se replie sur El-Mekhili. Ordre du général Ritchie de contre-attaquer dans la région de Msous.
26/01/1942
Débarquement des premières troupes américaines combattant en Europe en Irlande du Nord. Protestation de De Valera, premier ministre d'Irlande.
Fin du repli des forces alliées à l'extrême sud de la péninsule de Bataan, derrière la route Pilar-Bagac.
Nouveaux raids de l'aviation de l'Axe sur les aérodromes de Malte. Raid de la R.A.F. sur Catane, en Sicile.
27/01/1942
Reprise de l'offensive de Rommel vers Benghazi et El Mekhili.
Au sud du front est, les forces soviétiques de Timochenko s'emparent du noeud ferroviaire de Lozavaïa, à l'ouest d'Izioum. Elles menacent maintenant Dniepropetrovsk, la principale base de ravitaillement du Heeresgruppe Sud. La résistance allemande s'intensifie.
Rommel inspecte le front en Cyrénaïque
Rommel inspecte le front en Cyrénaïque
28/01/1942
Hitler décerne une médaille au pilote de chasse Adolf Galland. Goering, scandalisé de constater que les diamants sur la décoration sont des faux, les fait remplacer mais garde la décoration.
Fin du repli britannique de Benghazi. La 90e division allemande et le 20e corps d'armée italien sont à Er-Regima, à l'est de Benghazi. Nouveau raid de l'aviation de l'Axe sur Malte.
Au terme de la conférence de Rio de Janeiro, la majorité des États latino-américains, dont le Brésil, rompent leurs relations diplomatiques avec l'Axe.
29/01/1942
Le contingent allemand en Afrique du nord sous les ordres de Rommel s’empare lors d’une contre offensive de la ville de Benghazi.
Signature d'un nouveau traité garantissant l'intégrité de l'Iran et le retrait des troupes anglo-soviétiques dans les six mois suivants l'arrêt des hostilités. L'Iran s'engage à rester neutre. Les Alliés ont l'autorisation de traverser le pays pour ravitailler leurs troupes.
Au sud-ouest de Kalouga, les troupes soviétiques reprennent Soukhinitchi, infligeant des pertes importantes aux armées allemandes.
Disposant de la maîtrise du ciel, l’Afrika Korps perce vers l’Egypte. Ici un FW 190 vient de détruire un blindé en Cyrénaïque
Disposant de la maîtrise du ciel, l’Afrika Korps perce vers l’Egypte. Ici un FW 190 vient de détruire un blindé en Cyrénaïque
30/01/1942
La pression japonaise s'intensifie dans la péninsule de Bataan. Les Japonais établissent une tête de pont au-delà du Pilar, sur la côte est de la péninsule. Leurs troupes continuent à infiltrer les lignes américaines sur l'ensemble du front.
Construction de la première chambre à gaz à Birkenau.
31/01/1942
Le général Otto Von Stülpnagel n'est plus commandant militaire pour la France occupée.
Le général des SS Franz Stahlecker, commandant des Einsatzgruppen dans les pays Baltes, signale qu’il a déjà fait assassiner 229.052 Juifs.
Fin du repli des forces britanniques sur Singapour. Début du siège de Singapour. Les troupes britanniques sont définitivement chassées de Malaisie.
Prise de Cyrène par les forces de Rommel.Violents bombardements de la R.A.F. sur Tripoli et sur Misurata.
01/02/1942
Le chef fasciste norvégien Vidkun Quisling est replacé à la tête de son pays sur décision du haut commissaire du Reich Terboven. Il forme un gouvernement tout dévoué à l’occupant allemand’
Oswald Pohl créé le WVHA (Wirtschafts-Verwaltungshauptamt).
02/02/1942
L’avance de l’Armée Rouge sur le front Est est stoppé par la Wehrmacht près de Juknov (près de Kirov).
05/02/1942
Fritz Todt, ministre de l’armement et des munitions, meurt dans un accident d’avion. Il a droit à des funérailles officielles en présence d’Hitler. Il est remplacé le lendemain par Albert Speer.
Lors d’un discours, le chef des Jeunesses Hitlériennes Arthur Axmann propose la mobilisation pour la guerre de son mouvement.
07/02/1942
L’offensive germano-italienne en Afrique du Nord est stoppée devant Tobrouk.
En France occupée, instauration du couvre-feu pour les Juifs.
09/02/1942
A cette date, l'Einsatzkommando N°3 de l'EG A compte à son actif 138.272 victimes, dont 136.421 juifs.
09/02/1942
Pour économiser les carburants pour les besoins de la guerre, le ministère des transports du Reich interdit les déplacements privés en voiture.
Le paquebot français « Normandie », rebaptisé « La Fayette » et transformé en transport de troupes est détruit dans le port de New York par un terrible incendie.
11/02/1942
Les élèves de 15 ans des écoles supérieures allemandes sont recrutés dans le Reich pour devenir auxiliaires de la défense antiaérienne (FLAK).
12/02/1942
Les cuirassés « Scharnhorst » et « Gneisenau » passent la Manche sans être repérés par la marine anglaise. A cause des raids alliés, les navires de guerre sont transférés de Brest à Wilhelmshaven.
La police britannique tue Abraham Stern, le fondateur du groupe Stern des « combattants pour la liberté d'Israël ».
14/02/1942
Débarquement et parachutage Japonais à Sumatra.
Décision du commandement allié du recours systématique au bombardement stratégique sur l’Allemagne, confié au Bomber Command. Les raids « doivent maintenant être concentrés de manière à atteindre le moral de la population civile ennemie et, en particulier, celui des ouvriers de l'industrie ».
15/02/1942
Chute de Singapour. A 19 heures 50, le général anglais Percival signe devant le général Yamashita, « le tigre de Malaisie », la capitulation sans condition de la ville.
19/02/1942
Ouverture du procès de Blum, Daladier, Gamelin, Reynaud, Jacomet et La Chambre devant la Cour Suprême de Justice de Riom.
Roosevelt donne l'ordre aux autorités militaires d'interner les Japonais vivant aux USA. Débarquement Japonais à Bali.
Le procès de Riom
Le procès de Riom
20/02/1942
L’ambassadeur allemand à Buenos Aires (Argentine) est rappelé à Berlin.
Débarquement et parachutage Japonais à Timor.
21/02/1942
France de Vichy : défilé aux flambeaux du S’O.L.à Nice. 2.000 légionnaires prêtent serment aux arènes de Cimiez.
Les communistes fondent les « Francs Tireurs et Partisans français ». Lecompte-Boinet fonde « Ceux de la Résistance ». Publication clandestine, par les Éditions de Minuit, du « Silence de la mer » de Vercors.
24/02/1942
Hitler prophétise l'extermination des Juifs au cours de la guerre.
Franz Von Papen échappe de peu à un attentat à Ankara, où il est ambassadeur.
L'offensive soviétique se ralentit en raison du renforcement de la résistance allemande. Au nord, les troupes soviétiques encerclent, après de durs combats, le 2e corps de la XVIe armée allemande au sud-est de Staraïa Roussa, dans la région de Demiansk.
Suicide par empoisonnement de l'écrivain Stefan Zweig, dans son exil de Rio de Janeiro.
25/02/1942
Le droit germanique est introduit dans les états baltes et en Ukraine.
27/02/1942
A l’est, le front Est se stabilise. L'opération Barberousse a coûté à la Wehrmacht plus de 1.500.000 hommes.
Raid (« Opération Biting ») aéroporté Britannique sur Bruneval dans le pays de Caux afin de détruire une station de radar allemand.
01/03/1942
Le maréchal Von Rundstedt, limogé par Hitler en décembre dernier, est nommé commandant en chef du front Ouest (FranceBelgique-Pays-Bas).
Début des exécutions à Semlin (Yougoslavie) par camion à gaz.
Débarquement Japonais à Java.
02/03/1942
Gazage de 164 prisonniers de guerre soviétiques au camp de Mauthausen - Guzen.
03/03/1942
Le Gruppenführer SS Oswald Pohl est nommé chef du WVHA.
La R.A.F. bombarde Boulogne-Billancourt.
Le SS Oswald Pohl pause avec Richard <a class=Baer, commandant SS d’Auschwitz, pendant la visite officielle du camp'>
Le SS Oswald Pohl pause avec Richard Baer, commandant SS d'Auschwitz, pendant la visite officielle du camp
06/03/1942
Message de Pétain : « Notre jeunesse doit être nationale comme notre État lui-même, mais il ne saurait être question de créer une jeunesse d'État. »
08/03/1942
Les Japonais s'emparent de Rangoon.
Raid nocturne de la R.A.F. sur Essen, au nord de la Rhénanie.
09/03/1942
Chute de Bandung en Indonésie.
10/03/1942
Sous le commandement de Leclerc, les forces françaises libres du Général De Gaulle percent en Libye italienne après depuis Koufra.
11/03/1942
Mac Arthur abandonne Corregidor et les Philippines.
La reddition de Corregidor
La reddition de Corregidor
16/03/1942
Ouverture du camp d'extermination de Belzec, dans le district de Lublin (Pologne).
En réponse au problème posé par les actions de guérilla des partisans dans les territoires soviétiques occupés, les Allemands établissent un détachement aérien spécial à Bobruisk, chargé de bombarder les camps de partisans et de repérer leurs mouvements. Cette opération prendra place dans l'« Opération Munich », une opération de ratissage contre les partisans, qui débute au cours de la troisième semaine du mois.
20/03/1942
Goebbels, qui a perdu les bonnes grâces d’Hitler, lui conseille de préparer l’armée à une guerre totale.
Construction de Sobibor.
A Birkenau, la première chambre à gaz, le Bunker I, commence à fonctionner.
21/03/1942
Fritz Sauckel (1894-1946), gauleiter de Thuringe, est nommé ministre plénipotentiaire du Travail, responsable du recrutement de main-d’oeuvre étrangère. Il instaure dans les pays occupés un « Service du travail obligatoire » en Allemagne.
Pour « simplifier » le système judiciaire allemand, les droits des accusés sont fortement restreints.
Affiche de propagande pour le STO, le Service de Travail… bientôt Obligatoire
Affiche de propagande pour le STO, le Service de Travail… bientôt Obligatoire
24/03/1942
Interdiction faite aux Juifs d'utiliser les moyens de transports publics.
26/03/1942
Circulaire aux commandants des camps de concentration : les convois d'invalides vers les instituts d'euthanasie ne doivent plus comprendre que les détenus inaptes au travail’
Les premiers trains de la déportation en masse des Juifs arrivent à Auschwitz en vue de l’extermination.
Création d’un camp de femmes à Auschwitz.
27/03/1942
Goebbels mentionne dans son journal que les juifs sont déportés à l'Est : « On y fait emploi des procédés assez barbares et qui ne méritent pas d'être décrits de plus près. Peu de Juifs y survivent ».
Drancy le Bourget : première déportation massive de Juifs Français : 1.148 hommes sont emmenés au camp d'Auschwitz, 19 personnes en reviendront vivantes.
Mise en service de la chambre à gaz de Mauthausen.
28/03/1942
« Opération Chariot » : Raid contre Saint-Nazaire d'un commando allié, causant d'importants dégâts à l'écluse du bassin de carénage de la base navale allemande. Le commando subit de très lourdes pertes.
Les Britanniques bombardent la vieille ville de Lübeck et inaugurent la tactique du bombardement en « tapis de bombes ». Hitler ordonne en « représailles » le bombardement des villes historiques anglaises de Bath, Canterbury et Exeter.
Opération « Chariot » : Le « Campbeltown » a éperonné la porte du bassin de radoub de Saint Nazaire
Opération « Chariot » : Le « Campbeltown » a éperonné la porte du bassin de radoub de Saint Nazaire
30/03/1942
Premier raid massif de la RAF sur l'Allemagne : Cologne est bombardée par 1.000 avions.
A Vichy, Paul Creyssel est nommé directeur du Service de la Propagande. Il radicalise nettement le discours de la France de Vichy dans le sens de la collaboration. (Il sera condamné à 4 ans de prison et à 10 ans d’indignité nationale lors de l’épuration).
Le maréchal Von Rundstedt est basé à Saint-Germain-en-Laye (France) en tant que « commandant en chef à l'ouest ».
La SS engage le plan Heydrich d’extermination des Juifs polonais. 100.000 sont déportés dans les camps de concentration.
Massacre au ghetto de Stanislawow en Galicie, suivi de l'incendie du ghetto qui durera plusieurs semaines.
05/04/1942
L’état-major allemand concentre ses attaques dans le Caucase.
09/04/1942
Attaque Japonaise sur Colombo. Capitulation sans condition des troupes américaines et philippines de la péninsule de Bataan. Les Japonais font 76.000 prisonniers, dont 12.000 soldats américains. Une « marche de la mort » les conduit vers San Fernando, au cours de laquelle des milliers d'entre eux mourront.
Pour avoir travaillé au noir, un marchand de cochons de Berlin est condamné à mort.
13/04/1942
Note de protestation du gouvernement des États-Unis auprès du gouvernement de Vichy qui évoque « la poignée de Français qui, sous prétexte de collaboration, ont prostitué de manière sordide le nom de la France... ».
En qualité de ministre du plan de 4 ans, Göring ordonne la semaine de travail de 56 heures.
14/04/1942
La Grand Bretagne et les USA planifient un débarquement en Afrique du Nord pour 1943.
Pétain suspend sine die les débats du procès de Riom.
15/04/1942
Premiers essais de gazage à Sobibor.
16/04/1942
Protestation de Vichy contre la note américaine du 13 avril.
18/04/1942
En France, Laval remplace l’amiral Darlan à la tête du gouvernement de Vichy, sous la pression des Allemands. Laval demande une collaboration plus étroite avec le Reich. De Gaulle à la radio de Londres : « Il paraît que, parmi les traîtres de Vichy, Hitler a prononcé certaines mutations... »
Marquage des logements occupés par les Juifs.
Dispersion du ghetto de Lublin vers Sobibor, Belzec, Maïdaneck.
La ville de Tokyo est bombardée pour la première fois par des avions Américains sous les ordres du colonel Doolittle.
Avec le début de la période des brouillards à l’est, les conditions de campagnes sont épouvantables. Tout le système de ravitaillement de la Wehrmacht tombe en panne.
Les aviateurs du commandant Doolittle : « 30 secondes sur Tokyo » : une énorme victoire psychologique
Les aviateurs du commandant Doolittle : « 30 secondes sur Tokyo » : une énorme victoire psychologique
19/04/1942
Pétain à la radio : « Français, le nouveau gouvernement vous donnera des motifs de croire et d'espérer ! »
Acte constitutionnel n°XI : Pétain abandonne officiellement ses pouvoirs à Laval.
20/04/1942
Les femmes allemandes sont réquisitionnées pour l’industrie d’armement.
Bombardements intensifs et continus de l'aviation de l'Axe sur Malte : la quasi-totalité des Spitfire nouvellement arrivés sont détruits. Rien ne pourrait empêcher un débarquement sur l'île, mais Hitler refuse de déclencher l'opération.
21/04/1942
En France, en représailles contre les attentats du mois d'avril, les Allemands exécutent 15 otages.
24/04/1942
En Allemagne il est interdit aux Juifs de circuler librement.
26/04/1942
Le Reichstag reconnaît en la personne de Hitler la source suprême du droit. Ainsi chaque parole d’Hitler prend force de loi… (« Führerbefehl ») Désormais les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire sont concentrés entre ses mains.
Hitler annonce au Reichstag que l'été apportera des victoires décisives au Reich sur tous les fronts et qu'un suprême effort est demandé pour cela au peuple allemand’
Ouverture à Berlin de l’exposition « Le paradis soviétique ». L’organisation de résistance « Orchestre rouge » réagit par la distribution de tracts. Le groupe de résistance d’Herbert Blum tente de détruire l’exposition mais est démantelé.
29/04/1942
Mussolini rencontre Hitler à Klessheim, près de Salzbourg (Autriche), et doit subir à nouveau l’interminable monologue de l’Allemand.
Depuis Tripoli (Libye), Rommel met en place l’« opération Condor » : installation en Egypte d’un vaste réseau d’espionnage. Ce sera un échec.
Speer crée un organisme central de planification.
30/04/1942
Ordonnance de l'Obergruppenführer des SS Pohl tendant à insérer les camps de concentration dans la machine de guerre allemande comme un immense réservoir de main-d’oeuvre gratuite, renouvelable et exploitable. C.est le début de la politique de la « mort différée » : les camps sont placés sous l'autorité du WVHA d'Oswald Pohl : la guerre longue nécessite l'utilisation les déportés à des fins économiques.
01/05/1942
Chute de Mandalay en Birmanie devant les forces nippones.
04/05/1942
Bataille de la Mer de Corail, qui va durer Jusqu’au 8. C.est le premier échec significatif pour la marine impériale.
Bataille de la mer de Corail : Le porte-avions « USS Yorktown »
Bataille de la mer de Corail : Le porte-avions « USS Yorktown »
05/05/1942
Entretien Heydrich - Bousquet à Paris sur la mise en place de la déportation en France. Oberg est nommé chef suprême des polices et des services de sûreté du Reich en France.
Débarquement Anglais à Diego-Suarez.
06/05/1942
Chute de Manille devant les Japonais.
Louis Darquier de Pellepoix est nommé Commissaire général aux affaires Juives à la place de Xavier Vallat.
Reddition de Corregidor dans les Philippines.
08/05/1942
Début de l’offensive allemande sur la Crimée et le Caucase. La 22e division blindée de la XIe armée allemande progresse en direction de Kertch en Crimée.
Fin de la bataille de la mer de Corail : les avions de la flotte américaine endommagent gravement le porte-avions « Shokaku ». Les Japonais perdent un grand nombre de pilotes expérimentés. Quant aux avions nippons, ils touchent le « Lexington », qui est évacué et coulé par les Américains pour qu'il ne tombe pas aux mains de l'ennemi. Le « Yorktown » est également touché. C.est la première bataille navale sans que les deux flottes ennemies soient en contact visuel : la bataille aéronavale de la mer de Corail marque le début d'une stratégie offensive de la part des Alliés et permet d'éloigner le danger japonais du nord de l'Australie en les contraignant à repousser leur débarquement à Port Moresby.
Bataille de la mer de Corail : touché à mort, le porte-avions « Lexington » est abandonné avant de couler
Bataille de la mer de Corail : touché à mort, le porte-avions « Lexington » est abandonné avant de couler
10/05/1942
Le camp de Semlin est vide. « Il n'existe plus de problème juif en Serbie » (Schäfer, chef de la Gestapo de Serbie).
11/05/1942
Darquier de Pellepoix, nouveau commissaire aux Questions Juives, déclare : « Les Français doivent se rendre compte que le principal responsable de leurs misères actuelles est le juif. »
Rencontre entre Goering et Laval à Moulins.
Réunis à New York à l'initiative de Ben Gourion, les représentants du mouvement sioniste réclament la création d'un État juif.
12/05/1942
Staline lance une contre-offensive soviétique dans la région de Kharkov.
Le port de l'Etoile jaune est rendu obligatoire pour les Juifs hollandais. Par solidarité, la population porte des fleurs jaunes à la boutonnière.
A Birkenau, 1.500 Juifs sont gazés. C.est le premier gazage en masse daté.
16/05/1942
La Wehrmacht enlève la ville de Kertch dans la péninsule de Crimée. Elle fait 150.000 prisonniers.
17/05/1942
Ouverture du camp d'extermination de Sobibor, dans le district de Lublin. Début de l’extermination de masse.
22/05/1942
Le père Bernhard Lichtenberg, accusé de commenter les écrits d'Hitler, est condamné à deux ans de prison pour « abus de chaire ».
24/05/1942
Déclenchement d'une contre-offensive générale allemande contre les partisans soviétiques dans le secteur de Moscou, pour contrôler la ligne de chemin de fer entre Briansk et Viazma. Pendant six jours, 45.000 hommes recherchent et combattent les partisans, dont le nombre est estimé à 20.000, capturant et tuant un grand nombre d'entre eux ainsi que des civils.
26/05/1942
Traité d'alliance anglo-soviétique, signé par Robert Anthony Eden et Wjatscheslaw M. Molotow.
Début de l'attaque de Rommel contre la ligne de Gazala.
Paulus repousse devant Kharkov l'offensive de Timochenko.
Au cours de violentes incursions aériennes, les Italiens et les Allemands bombardent chaque jour les bases aéronavales britanniques de l’île de Malte, tandis que des avions de chasse se livrent des duels furieux. Des deux côtés, les pertes sont considérables.
La première flotte de porte-avions japonais de l'amiral Nagumo quitte le Japon et prend la route de Midway. Elle comprend les porteavions « Akagi », « Kaga », « Soryu » et « Hiryu » ainsi que deux cuirassés, des croiseurs et des contre-torpilleurs, soient en tout 21 bâtiments.
Internement de plus de 1.000 juifs par les fascistes italiens dans les camps de Salerne, Cosenza, Chiéti.
Bataille de Kharkov : chars soviétiques détruits par les redoutables 88 allemands
Bataille de Kharkov : chars soviétiques détruits par les redoutables 88 allemands
27/05/1942
Le protecteur de Bohême, Reinhard Heydrich, est grièvement blessé à Prague par des partisans tchèques exilés à Londres et parachutés en Tchécoslovaquie occupée.
Début de la bataille de Bir-Hakeim (Libye). Koenig et ses FFL (Forces Françaises Libres) repoussent les italiens de la division italienne de chars Ariete.
La Mercédès de Heydrich, l’« Ange Noir », après l’attentat de Prague
La Mercédès de Heydrich, l’« Ange Noir », après l’attentat de Prague
28/05/1942
La bataille de Kharkov se termine par une victoire de la Wehrmacht. 240.000 soldats soviétiques sont faits prisonniers.
Le Mexique déclare la guerre à l’Allemagne et à l’Italie.
Les Américains connaissent les intentions japonaises. L'escadre américaine du contre-amiral Spruance, la Task Force 16, quitte Oahu pour Midway, avec les porte-avions « Enterprise » et « Hornet », suivis par la Task Force 17 de Fletcher, après que le « Yorktown » ait été très rapidement remis en état.
Bataille de Kharkov : prisonniers soviétiques
Bataille de Kharkov : prisonniers soviétiques
29/05/1942
Décret de Vichy obligeant les Juifs français et la majorité des Juifs étrangers de plus de 6 ans vivant en France à porter l'Etoile jaune.
Arrivée du premier convoi de résistants français classés « Nacht und Nebel » (Nuit et Brouillard) au camp de Hinzert en Allemagne.
30/05/1942
La RAF lance l’« opération Millenium » : 1.000 bombardiers alliés détruisent Cologne. Plus de 2.000 tonnes de bombes sont lâchées sur la ville. Il y aura 474 morts et 5.000 blessés. La Luftwaffe refuse d’admettre l’ampleur de sa déroute. Elle va évoquer dans un communiqué une « grande victoire » : « Le nombre de bombardiers ennemis abattus est estimé pour l’instant à 37, ce qui représente la moitié des avions impliqués dans l’opération ». Pour des raisons psychologiques et compte tenu des dégâts, Hitler lui-même désapprouve de telles déclarations de victoire.
01/06/1942
Début de la construction du centre d'extermination de Treblinka.
Raid nocturne de 1.036 bombardiers de la R.A.F. sur Essen. 35 appareils sont perdus, les résultats du bombardement sont mitigés.
02/05/1942
La B.B.C. annonce un total de 700.000 victimes juives, exterminées par les nazis.
Début d'une intense préparation d'artillerie en vue de l'attaque de Sébastopol par la XIe armée du Heeresgruppe Sud. 1.300 canons allemands entrent en action, incluant deux mortiers « Karl » de 60 cm et le canon « Dora ». L'action est soutenue par les appareils du 7e corps aérien de la Luftwaffe.
04/06/1942
Reinhardt Heydrich, 38 ans, meurt de ses blessures à Prague. Le nouveau Reichsprotektor de Bohème Moravie est le SS Oberführer Kurt Daluege.
Défilé et prestation de serment du S’O.L. à Annecy.
Bataille de Midway : à 4 heures 30, les avions de la flotte de Nagumo décollent pour bombarder Midway, en préparation aux opérations de débarquement. Vainqueurs dans les airs, ils ne réussissent cependant pas à neutraliser l'aviation et les bases aériennes américaines de Midway. A 7 heures, alors qu'une deuxième vague d'attaque s'apprête à partir des bâtiments japonais, ceux-ci sont attaqués par l'aviation américaine, sans subir de réels dommages. A 9 heures 30, puis à 10 heures 20, les Américains attaquent la flotte japonaise. La première attaque ne cause aucun dommage côté japonais, alors que les Américains perdent un grand nombre d'appareils, mais elle interrompt l'attaque sur Midway. Les avions de la deuxième vague touchent gravement les porte-avions « Soryu », « Akagi » et « Kaga » dont les ponts d'envol sont chargés d'appareils prêts à décoller. A 14 heures 45, c'est au tour du porte-avions américain « Yorktown » d'être touché par les appareils du « Hiryu ». Plus tard dans l'après-midi, le « Hiryu » est écrasé sous les bombes larguées par les appareils de l'« Enterprise » et du « Hornet ».
Bataille de Midway : avion américain attaquant le Mikuma
Bataille de Midway : avion américain attaquant le Mikuma
Bataille de Midway : l’épave du croiseur Mikuma
Bataille de Midway : l’épave du croiseur Mikuma
Bataille de Midway : le Yorktown est gravement touché ; mais les Japonais perdront 4 porte-avions
Bataille de Midway : le Yorktown est gravement touché ; mais les Japonais perdront 4 porte-avions
Bataille de Midway : le porte avions « Hiryu » en feu au matin du 5 juin
Bataille de Midway : le porte avions « Hiryu » en feu au matin du 5 juin
Bataille de Midway : l’Akagi subit les attaques des B17
Bataille de Midway : l’Akagi subit les attaques des B17
05/06/1942
Fin de la bataille de Midway : En une journée, la marine japonaise a perdu quatre porte-avions. Cette première grande défaite navale japonaise marque le début de la reconquête américaine du Pacifique.
Les Etats-Unis déclarent la guerre à la Roumanie, à la Hongrie et à la Bulgarie.
En France, départ d'un 2e convoi de 1.000 Juifs du camp de Compiègne pour Auschwitz.
Guerre du Pacifique : la reconquête américaine, juin 1942 – août 1945
Guerre du Pacifique : la reconquête américaine, juin 1942 – août 1945
06/06/1942
Décret de Vichy interdisant aux Juifs les professions d'artiste dramatique, cinématographique ou lyrique.
07/06/1942
Troisième offensive allemande sur Sébastopol.
08/06/1942
Début des exterminations massives de Juifs au camp d'Auschwitz-Birkenau.
10/06/1942
Les Allemands parviennent à s'emparer de Bir-Hakeim, malgré la résistance des Forces Françaises Libres du général Koenig.
Massacre de Lidice (Bohême), en représailles à la mort de Heydrich : 184 hommes tués, 235 femmes déportées dans les camps. Les enfants sont envoyés en Allemagne et élevés sous des noms allemands.
9 juin 1942 : les funérailles de Reinhard Heydrich
9 juin 1942 : les funérailles de Reinhard Heydrich
Le village de Lidice paie l’attentat contre le Reichsprotektor Heydrich
Le village de Lidice paie l’attentat contre le Reichsprotektor Heydrich
11/06/1942
Himmler exige la déportation de 100.000 Juifs de France vers l’Allemagne.
Traité d’assistance et d’aide mutuelle entre les Etats-Unis et l’Union Soviétique.
12/06/1942
Le Reichsführer SS Heinrich Himmler approuve le « Generalplan Ost » (Plan général est) qui prévoit la déportation des populations slaves d’Europe de l’est vers la Sibérie.
Cachée dans un grenier à Amsterdam, Anne Frank, 13 ans, commence la rédaction de son journal.
15/05/1942
Rencontre à Paris entre Laval et Sauckel, chargé du recrutement de la main d'oeuvre dans les territoires occupés. Sauckel menace d'utiliser la réquisition si le nombre de volontaires n'augmente pas.
Dannecker exige que 100.000 Juifs français soient déportés, à raison de trois convois de mille personnes par semaine. Bousquet s'engage à livrer aux Allemands 10.000 Juifs apatrides de la zone libre.
17/06/1942
Arrêt des opérations d'extermination à Belzec pour permettre la construction de chambres à gaz plus vastes.
Le maréchal Pétain reconnaît l'échec de la « Révolution nationale ».
19/06/1942
Malgré leur encerclement par les forces allemandes et croates, les groupes de Partisans yougoslaves de Tito réussissent à s.échapper et entreprennent leur « Longue marche » vers le nord-ouest à travers la Bosnie de l’ouest.
Conférence entre Churchill et Roosevelt à Washington : l'un des sujets de discussion traite de l'ouverture d'un second front en Europe. Il est désormais certain que l'« Opération Sledgehammer », qui prévoyait l'invasion de la France pour 1942 est de l'ordre de l'impossible. Churchill propose à la place d'attaquer l'Afrique du Nord française. Le programme de recherche atomique est un autre des sujets abordés au cours de la rencontre.
21/06/1942
Capitulation de la garnison britannique de Tobrouk. Une part considérable du ravitaillement britannique, essence, munitions, vivres et véhicules tombent aux mains de Rommel. 30.000 soldats sont faits prisonniers.
Bataille de Tobrouk : prisonniers anglais
Bataille de Tobrouk : prisonniers anglais
22/06/1942
L'Afrikakorps de Rommel franchit la frontière égyptienne. Hitler le fait maréchal.
Eichmann informe Rademacher que des accords avaient été passés avec les chemins de fer pour déporter à Auschwitz 100.000 juifs venant des Pays Bas, France et Belgique. 40.000 juifs hollandais sont concernés.
Laval, après accord avec Sauckel, plénipotentiaire général pour l'emploi de la main d'oeuvre, institue la « Relève » : pour l'envoi de trois ouvriers en Allemagne, un prisonnier sera libéré. Dans un discours radiodiffusé, il annonce qu'il souhaite la victoire de l'Allemagne, seul moyen selon lui d'échapper au bolchevisme : « Je souhaite la victoire de l'Allemagne, parce que, sans elle, le bolchevisme demain s'installerait partout... La France ne peut rester passive et indifférente devant l'immensité des sacrifices que l'Allemagne consent pour édifier une Europe dans laquelle nous devons prendre notre place. »
23/06/1942
Devant l’importance des succès remportés par les troupes germano-italiennes en Egypte, Hitler adresse une longue lettre à Mussolini, lui demandant d’annuler l’invasion de Malte, afin de concentrer les forces de l’Axe engagées en Méditerranée à la lutte en Afrique du Nord. Mussolini abonde dans le sens voulu par Rommel et Hitler.
Les 42 gauleiters du NSDAP sont nommés « commissaires pour la Défense du Reich ».
Directive de Leibbrand, chef des opérations de la Reichsbahn, concernant la déportation de 90.000 juifs de l'Europe Occidentale, dont 40.000 juifs de France, 40.000 de Hollande et 10.000 de Belgique.
A cette date, vingt camions spéciaux ont été livrés pour les opérations itinérantes d'extermination.
Camion à gaz Magirus Deutz fabriqué à Ulm et retrouvé dans l’usine Ostrowski de Kolo
Camion à gaz Magirus Deutz fabriqué à Ulm et retrouvé dans l’usine Ostrowski de Kolo
23/06/1942
Benito Mussolini approuve le plan d’attaque de Rommel visant à envahir l’Egypte avec les troupes allemandes et italiennes. Il part pour la Libye afin de préparer son entrée triomphale au Caire…
24/06/1942
En représailles à la mort de Heydrich, les Allemands rasent également le village de Lezaky en Bohême.
25/06/1942
Eisenhower reçoit le commandement de toutes les troupes américaines en Europe.
Poursuite de l'avance de l'Afrika Korps en Égypte, en dépit du pilonnage de la R.A.F.
27/06/1942
Victoire importante de la VIe armée allemande de Paulus à Kharkov, sur le Donets. Le Heeresgruppe Sud est sur le point de reconquérir Rostov-sur-le-Don.
28/06/1942
Début de l’« opération Bleue » au sud de l’URSS, près de Kharkov : c.est l’offensive d’été.
Les Juifs de Belgique sont contraints à porter l'Etoile jaune. Des milliers d'entre eux sont forcés de travailler pour l'organisation Todt.
Début de l'extermination massive des Juifs à Birkenau par Zyklon B.
30/06/1942
Le maréchal Von Paulus lance la VIe armée allemande vers Stalingrad. Le haut commandement soviétique donne l'ordre d'évacuer Sébastopol. L'évacuation, confiée à la flotte de la mer Noire, s'avère difficile en raison des dommages subis par les navires.
Sur la ligne de défense d'El Alamein, le 30e corps britannique prend position au nord et le 13e au sud. La défense du delta du Nil et d'Alexandrie est organisée par le commandement du 10e corps.
Une seconde chaumière d'Auschwitz est transformée en bunker à gaz.
Siège de Sébastopol : les Allemands mettent en oeuvre le super mortier « Thor » pour pulvériser les défenses adverses
Siège de Sébastopol : les Allemands mettent en oeuvre le super mortier « Thor » pour pulvériser les défenses adverses
01/07/1942
Début de la première bataille d'El Alamein. Les troupes de l'Afrika Korps atteignent les positions britanniques d'El Alamein.
A la BBC, les Français libres dénoncent le massacre des Juifs polonais et l’existence des chambres à gaz.
04/07/1942
Capitulation des derniers îlots de résistance de Sébastopol, après 250 jours de siège. Les Allemands, qui ont perdu 24.000 hommes, font 90.000 prisonniers.
Première sélection systématique sur la rampe d'arrivée à Auschwitz, parmi un convoi de Juifs slovaques.
Laval entérine l'accord passé entre Bousquet et Knochen. Il propose également que les enfants des Juifs raflés en zone libre accompagnent leurs parents.
Bousquet (centre), Dannecker (gauche) et Oberg (droite)
Bousquet (centre), Dannecker (gauche) et Oberg (droite)
08/07/1942
La 9e ordonnance allemande interdit aux Juifs de la zone occupée de fréquenter les établissements publics.
11/07/1942
Défilé et prestation de serment du S’O.L. à Lyon.
Lettre pastorale lue aux fidèles par les évêques hollandais dénonçant les exactions nazies.
12/07/1942
Compromis Oberg – Laval : contre la promesse que les Juifs français soient épargnés, le Gouvernement Français met à la disposition des SS sa police afin de procéder aux arrestations des Juifs non français. Laval propose que les Allemands « emmènent » aussi les enfants de moins de 16 ans...
14/07/1942
Une directive de la Reichsbahn autorise, dans le cas de trains spéciaux à destination d'Auschwitz et en provenance de France, Belgique et Pays Bas, l'application du tarif de groupe, soit la moitié du prix du trajet normal en troisième classe.
15/07/1942
Himmler, Gebhardt, Glücks et Clauberg décident de lancer une série d'expériences médicales à Auschwitz.
En France, entrée en vigueur de l'ordonnance du 8 juillet interdisant les lieux publics aux Juifs en zone occupée.
Bousquet donne le feu vert au préfet de police pour la rafle des Juifs en zone occupée.
Premières déportations de Juifs néerlandais vers les camps de Sobibor et d’Auschwitz. Les évêques hollandais, dans une lettre pastorale lue dans toutes les églises, stigmatisent les exactions nazies. Ce qui déclenche un surcroît de persécution (40.000 victimes).
16/07/1942
Opération « Vent printanier » 9.000 policiers français arrêtent 12.884 « juifs apatrides » à Paris, dont 4.051 enfants âgés de 2 à 15 ans. Les familles avec enfants sont dirigées, à partir di Vélodrome d'Hiver, sur Pithiviers et Beaune la Rolande. Les autres, soit 6.000, sont transférés à Drancy.
 Le Vel d’Hiv et les sinistres autobus
Le Vel d'Hiv et les sinistres autobus
Une des rares photographies de l’intérieur du Vel d’Hiv après la rafle. Femmes et enfants y sont parqués. Sur les 13 000 personnes arrêtées les 16 et 17 juillet 1942 lors de la rafle, une quarantaine d’hommes seulement ont survécu à la déportation. Aucune femme et enfant n.échappera à la mort dans le camp d’Auschwit
Une des rares photographies de l’intérieur du Vel d’Hiv après la rafle. Femmes et enfants y sont parqués. Sur les 13 000 personnes arrêtées les 16 et 17 juillet 1942 lors de la rafle, une quarantaine d’hommes seulement ont survécu à la déportation. Aucune femme et enfant n.échappera à la mort dans le camp d’Auschwit
17/07/1942
7.000 juifs de Salonique sont regroupés et inscrits au travail forcé dans les marais infestés de malaria ou les mines de chrome.
Au cours d'une réunion avec la Gestapo, les responsables de la police française insistent pour que les enfants juifs de 2 à 15 ans soient également déportés.
Himmler visite Auschwitz-Birkenau et assiste au gazage de déportés juifs.
La France Libre devient la France Combattante.
18/07/1942
Premier vol de l’appareil à réaction Messerschmitt « Me 262 ».
19/07/1942
Himmler ordonne l'extermination des juifs du Gouvernement Général. Début de la liquidation des ghettos.
Concentration des forces soviétiques sur le Don pour protéger Stalingrad
Le général soviétique Vlassov, commandant de la 2e armée de choc, est fait prisonnier par les Allemands.
A l’université de Munich, le groupe de résistance des étudiants catholiques de « la Rose blanche » distribue ses premiers tracts contre le régime nazi.
Création du camp de transit de Malines pour les juifs de Belgique.
Des prisonniers de guerre soviétiques sont gazés à Chelmno.
Achèvement de la construction du centre de Treblinka.
20/07/1942
Début du transfert des familles juives enfermées dans le Vélodrome d'Hiver vers les camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande.
21/07/1942
Annonce au Judenrat de Varsovie du début de la déportation des 380.000 juifs du Ghetto.
Début des gazages en masse à Treblinka.
Lettre de protestation au maréchal Pétain des cardinaux et archevêques contre la déportation des Juifs.
22/07/1942
Début de la déportation des Juifs du ghetto de Varsovie vers Treblinka.
23/07/1942
Hitler décide de s'emparer à la fois de Stalingrad (Volgograd) et du pétrole du Caucase.
Le président du Conseil juif du ghetto, Adam Czerniakow, se suicide. Il est remplacé par Marek Lichtenbaum à la tête du Judenrat de Varsovie.
 Le « Grand Reich » en 1942, à l’apogée de sa puissance
Le « Grand Reich » en 1942, à l’apogée de sa puissance
27/07/1942
Rostov est prise par l’armée allemande. Ordre du jour n°227 de Staline ordonnant « pas un pas en arrière » aux troupes soviétiques. Durcissement de la discipline militaire soviétique : les déserteurs sont immédiatement fusillés. L'autorité des officiers est renforcée en leur subordonnant les commissaires politiques, en reconnaissant leur professionnalisme, ainsi qu'en créant des décorations patriotiques.
31/07/1942
1.000 juifs sont transférés du camp de Thierenstadt à Baranowice, où ils sont mis à mort dans des camions à gaz.
La police française prend la décision de déporter d'abord les mères juives des camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande.
05/08/1942
Le sous-marin japonais I.30 arrive à Lorient (Bretagne) où il débarque son avion de combat « Zéro » démonté, cadeau de la marine japonaise au IIIè Reich.
Suspension des exterminations à Sobibor.
07/08/1942
Début de la bataille de Guadalcanal.
Les marines débarquent à Guadalcanal
Les marines débarquent à Guadalcanal
08/08/1942
Churchill et Roosevelt décident de confier le commandement de l'« Opération Torch » d'invasion de l'Afrique du Nord française au général Eisenhower.
09/08/1942
Edith Stein (1891-1942), juive convertie, philosophe et carmélite, est gazée à Auschwitz.
10/08/1942
Opération alliée « Piédestal » : quatorze cargos escortés par deux cuirassés, trois porte-avions, sept croiseurs et 27 destroyers quittent Gibraltar pour atteindre et secourir Malte : après 5 jours, quatre cargos et un pétrolier seulement atteignent l'île. Les alliés ont perdu un porte-avion, deux croiseurs et un destroyer et plusieurs grosses unités ont été endommagées.
A Rostov, exécution de 300 prisonniers soviétiques dans les camions à gaz.
Opération piédestal : un navire de bataille anglais en grande difficulté. L’opération de ravitaillement de Malte sera un échec pour les Anglais
Opération piédestal : un navire de bataille anglais en grande difficulté. L’opération de ravitaillement de Malte sera un échec pour les Anglais
11/08/1942
Laval accueille à Compiègne les premiers prisonniers libérés au titre de la Relève. Il proclame à cette occasion que « l'heure de la libération de la France est l'heure de la victoire militaire allemande ».
Les Allemands fusillent 98 otages au Mont Valérien.
13/08/1942
Hitler charge l'Organisation Todt (génie militaire) de créer une ligne fortifiée des Pays-Bas à l'Espagne pour le 1er mai 1943. 15.000 blockhaus sont prévus.
En Suisse, Rothmund, le chef de la division de police du département fédéral de justice et police, ordonne la fermeture des frontières pour les réfugiés civils : les Juifs sont refoulés car ils n'ont pas le statut de réfugié politique.
14/08/1942
En URSS, le général Paulus franchit le Don à Kalatch.
Les enfants des camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande, laissés seuls depuis la déportation de leur mère le 31 juillet, sont transférés à Drancy.
15/08/1942
Himmler visite les premiers camps de la mort ; le Führer ordonne d'« accélérer toute l'action ».
Arrestations de en zone non occupée, de 4.000 Juifs apatrides qui sont livrés aux Allemands par les autorités de Vichy.
Déportation des Juifs d'Anvers.
Montgomery remplace Auchinlek à la tête de la VIIIème armée.
18/08/1942
« Opération Jubilee » : coup de main allié sur Dieppe, sur demande insistante de Staline. C.est un désastre. Sur 6.086 soldats alliés (surtout canadiens), 4.384 tués ou blessés (deuxième division canadienne : 836 morts ; commandos anglais : 132 morts; Royal Navy : 550 morts ; 1.500 prisonniers), 34 navires coulés, les 28 blindés mis à terre atteints ; 106 avions détruits, contre 170 allemands. Hitler récompense Dieppe pour sa sagesse en libérant des prisonniers de la région.
En raison de l'intensification des attaques des partisans soviétiques sur l'arrière des lignes allemandes, Hitler émet une nouvelle directive ordonnant de renforcer la répression contre la population locale suspectée de résistance et donnant plus de latitude aux unités spéciales de la SS.
Dieppe : un désastre qui servira de leçon moins de deux années plus tard
Dieppe : un désastre qui servira de leçon moins de deux années plus tard
19/08/1942
Le corps alpin italien du général Nasci, fort des trois divisions Julia, Tridentina et Cuneense, initialement prévu pour être engagé au Caucase, est envoyé sur le Don par Hitler. Il accomplit une marche de 300 kilomètres à pied de Jsyum au Don. Les « Alpini », entraînés et équipés pour lutter en montagne, doivent affronter les chars soviétiques dans la steppe poussiéreuse.
20/08/1942
Président de la « Cour de justice de la Communauté raciale populaire » depuis 1936, Otto Georg Von Thierack devient ministre de la Justice en remplacement de F. Gürtner, disparu fin janvier 1941. Roland Freisler est nommé président de la « Cour de justice de la Communauté raciale populaire ».
21/08/1942
La résistance juive abat dans le ghetto de Varsovie le chef de la police juive, Jozef Szerinsky.
23/08/1942
La VIè armée de Von Paulus atteint la Volga au nord de Stalingrad (Volgograd).
Une unité de cavalerie italienne attaque l’Armée Rouge près de Stalingrad. C.est la dernière utilisation de la cavalerie dans l’histoire de la guerre.
A Toulouse, le cardinal Saliège condamne la déportation des Juifs.
Dans le Caucase, un groupe de chasseurs alpins allemands sous les ordres du capitaine Groth atteint le sommet de l'Elbrouz et plante le drapeau du Reich à 5.600 mètres d'altitude, sans que le secteur soit toutefois contrôlé par les Allemands : les vallées et les cols sont toujours fortement défendues par des unités soviétiques.
23 août 1943 : chasseur allemand au sommet du Caucase, le mont Elbrouz
23 août 1943 : chasseur allemand au sommet du Caucase, le mont Elbrouz
24/08/1942
Bataille des Salomon orientales. Les trois Task forces commandées par le vice-amiral Fletcher et formant la Task Force 61, forte des porte-avions « Saratoga », « Enterprise » et « Wasp », interceptent à l'est de Guadalcanal un groupe de deux escadres japonaises sous les ordres des amiraux Nagumo, qui commande le « Zuikaku » et le « Shokaku » et de Hara, à la tête du « Ryujo », dont l'une escorte quatre transports de troupes destinés à Guadalcanal. La bataille aéronavale qui s'ensuit se termine par de lourdes pertes humaines et matérielles du côté japonais : 90 avions, le porte-avion « Ryujo », le croiseur « Jintsu », un contre-torpilleur et un transport de troupes sont coulés.
20 avions américains ont été abattus et le porte-avions « Enterprise » est endommagé par les appareils de l'amiral Nagumo. Le combat cesse à la fin du jour.
L’Entreprise est touché par trois bombes lors de la bataille des Salomon orientales
L’Entreprise est touché par trois bombes lors de la bataille des Salomon orientales
25/08/1942
Incorporation de force dans la Wehrmacht des hommes vivant dans les régions occidentales annexées par l'Allemagne (Eupen, Malmédy, Luxembourg, Alsace - Moselle), les « malgré-nous ». Il y en aura plus de 160 000. Plus de 45 000 ne reviendront pas. L’Alsace gardera des traces durables de ce drame.
26/08/1942
Première grande rafle de Juifs en zone libre : 6.122 personnes sont arrêtées et transférées à Drancy.
27/08/1942
Les Allemands atteignent Stalingrad sur la Volga.
29/08/1942
Gazage de 746 étudiants du bloc « maladies contagieuses » de l'hôpital d'Auschwitz.
30/08/1942
Grève générale au Luxembourg pour protester contre la tutelle allemande et l’obligation faite aux Luxembourgeois de s’enrôler dans la Wehrmacht.
Démantèlement à Bruxelles du réseau « Orchestre rouge » qui transmettait des renseignements à l'U.R.S.S. 500 de ses membres sont arrêtés, cinquante seront exécutés.
Protestation de Mgr Saliège, archevêque de Toulouse, contre les arrestations de Juifs. Édouard Herriot renvoie au maréchal Pétain sa Légion d'honneur pour protester contre l'attribution de cette décoration aux Français qui combattent en Russie sous l'uniforme allemand’
A 23 heures, Rommel déclenche l'offensive « El Alamein » destinée à conquérir l'Egypte. L'objectif de Rommel est de contourner par le sud les forces britanniques et de les encercler. Mais les défenses britanniques sont plus fortes que Rommel ne l'espérait et la progression est lente. De plus, bien qu'ayant reçu en renfort la 164e division allemande et des brigades de parachutistes, Rommel dispose de peu de ravitaillement. L'attaque est déclenchée après qu'il ait reçu la promesse de l'arrivée prochaine de ravitaillement.
El Alamein : le 30 août 1942, Rommel déclenche l’attaque. Les blindés de la 21è division blindée foncent vers la mer mais vont se heurter à de nombreux champs de mines
El Alamein : le 30 août 1942, Rommel déclenche l’attaque. Les blindés de la 21è division blindée foncent vers la mer mais vont se heurter à de nombreux champs de mines
31/08/1942
A l'ouest de Stalingrad, les troupes allemandes continuent à progresser en direction de la ville et n'en sont plus qu'à 26 kilomètres en dépit de la forte résistance soviétique.
01/09/1942
Les troupes allemandes atteignent les faubourgs de Stalingrad, menaçant d'isoler la 62e armée soviétique.
A cette date, les autorités de Vichy ont livré aux allemands plus de 5000 « juifs apatrides » de la zone libre et en ont arrêté 7.100 qu'ils ont internés. 18.000 juifs ont été déportés des la zone occupée et 9.000 de la zone libre.
03/09/1942
Percée allemande sur la Volga, au sud de Stalingrad. Les troupes allemandes pénètrent dans les faubourgs ouest.
04/09/1942
L'aile droite allemande atteint la Volga au sud de Stalingrad.
05/09/1942
Il reste 130.000 juifs dans le ghetto de Varsovie.
Ghetto de Varsovie : enfants
Ghetto de Varsovie : enfants
08/09/1942
Le gouverneur militaire de Lyon, le général de Saint-Vincent, est limogé par le gouvernement de Vichy pour avoir refusé de participer à l'arrestation de Juifs.
Graves dissensions entre Hitler et l’Etat Major à propos du Caucase. Hitler limoge le général List et assume lui-même le commandement du groupe d'armées A qui combat dans le Caucase.
Accord passé entre Speer et Himmler pour l'utilisation de la main d'oeuvre concentrationnaire dans les usines d'armement. Installation d'une usine Krupp à Auschwitz.
10/09/1942
8.250 juifs sont déportés du district de Kolomya en Galicie du Sud vers Belzec. 200 personnes meurent en chemin.
12/09/1942
L'U-156 coule le paquebot anglais « Laconia » (armé en croiseur auxiliaire), transportant 436 marins, 268 permissionnaires britanniques (et leurs 182 femmes et enfants) et 1.800 prisonniers de guerre italiens gardés par 103 Polonais. Il n'y a que 1.111 rescapés. Le sauvetage a été interrompu par un avion américain qui a bombardé le sous-marin allemand’
Depuis le 16 janvier, 71.615 habitants du ghetto de Lodz ont été exécutés à Chelmno.
Arrêt provisoire de la déportation des Juifs du ghetto de Varsovie.
13/09/1942
Le convoi PQ-18 part pour Arkhangelsk, escorté par une forte escadre comprenant un porte-avions. Mais attaqué par les U-Boote, il perd au cours de son voyage 13 navires. De leur côté, l'attaque coûtera aux Allemands 20 avions et 2 sous-marins.
15/08/1942
France : à la suite de la dénonciation de la maîtresse de son mari, la résistante Gabrielle Bergin est arrêtée pour avoir aidé des prisonniers évadés, des Juifs et des résistants à traverser la ligne de démarcation. Elle meurt le 23 mars 1943 à Birkenau.
Très violents combats dans le centre de Stalingrad, notamment dans les ruines de la gare. Les Soviétiques, retranchés dans les usines, résistent à la poussée allemande.
17/09/1942
L’amiral Dönitz envoie à tous les commandants de sous-marin l’ordre « Laconia » : interdiction de porter secours aux naufragés ennemis.
18/09/1942
Accord entre Himmler et le ministre de la Justice Thierack livrant les prisonniers aux SS pour « extermination par le travail ».
20/09/1942
Hitler ordonne à Sauckel de déplacer vers l'Est tous les Juifs travaillant dans les usines d'armement de Berlin, soit environ 75.000 personnes.
Au coeur de Stalingrad, les combats font rage, immeuble par immeuble.
Les Allemands exécutent 116 otages à Romainville.
Soldats Soviétiques à Stalingrad
Soldats Soviétiques à Stalingrad
21/09/1942
La superficie du ghetto de Varsovie est réduite de moitié.
Les Allemands fusillent 46 otages au Mont Valérien et 70 à Souge.
22/09/1942
Mort à Breslau du général Walther Freiherr Von Lüttwitz.
Himmler donne l'ordre de commencer des expérimentations sur « le réchauffement par la chaleur corporelle ».
La plupart des Juifs d'Opoczno est conduite à Treblinka.
23/09/1942
Occupation de Tananarive par les Anglais.
Rommel quitte l'Afrique du Nord pour être soigné en Allemagne. En son absence, le général Stumme prend le commandement et le général Von Thoma est mis à la tête des blindés.
La SS et la SD prennent directement l'administration des Affaires juives à Varsovie.
24/09/1942
Hitler se sépare de Franz Halder, son chef d'Etat major, en désaccord avec lui sur sa stratégie en Union Soviétique. Il le remplace par le général Zeitzler.
A cette date, 20.000 Juifs hollandais ont été déportés à Auschwitz depuis le début de l'opération.
27/09/1942
Thomas Mann annonce par la BBC au peuple allemand l’extermination massive de la population juive.
29/09/1942
La Chambre des députés argentins vote la rupture des relations avec l’Axe.
30/09/1942
Dans un discours au Palais des Sports de Berlin, Hitler annonce la proche victoire des troupes allemandes à Stalingrad. Par ailleurs, Hitler se moque du commandement allié qu’il traite de « militairement idiot, mentalement malade et continuellement ivre ».
Déclenchement d'une offensive britannique limitée à El Alamein.
Fin de la première grande rafle dans le ghetto de Varsovie.
Aperçu aérien de la ville ruinée de Stalingrad
Aperçu aérien de la ville ruinée de Stalingrad
03/10/1942
A Peenemünde sur l’île d’Usedom, premier essai réussi d’une fusée A4, qui plus tard prendra le nom de V2.
France de Vichy : défilé et prestation de serment du S’O.L. à Marseille.
04/10/1942
Décision de Himmler d’« épurer » des camps de concentration d’Allemagne tous les détenus juifs qui sont déportés à Auschwitz pour y être exterminés.
Vichy promulgue la loi « relative à l'utilisation et à l'orientation de la main d'oeuvre » organisant le départ d'ouvriers français en Allemagne.
05/10/1942
Sermon du cardinal Gerlier, à Lyon : « A l'une des heures les plus tragiques de notre histoire, la Providence a donné à la France un chef autour duquel nous sommes fiers de nous grouper. »
08/10/1942
Ordre de réquisition des autorités allemandes d'occupation en Belgique : tous les hommes entre 18 et 50 ans et toutes les femmes entre 21 et 35 ans doivent être recensés pour l'industrie de guerre.
09/10/1942
Les pensionnaires d'un asile d'enfants à Jeissk (Crimée) sont exécutés dans un camion à gaz.
A Stalingrad, de violents combats au corps à corps ont lieu dans le secteur de l'usine de tracteurs.
Staline annonce une modification majeure dans la structure du commandement par le rétablissement d'un commandement unique pour l'ensemble des unités soviétiques. Tous les pouvoirs de commandement sont confiés aux militaires, les commissaires politiques sont rebaptisés « vice-commandants dans le domaine politique » mais dans les faits ils ne détiennent pratiquement plus aucun pouvoir de commandement, leur rôle étant réduit à la propagande et au soutien moral des troupes.
Stalingrad : rue par rue, maison par maison
Stalingrad : rue par rue, maison par maison
11/10/1942
Visite de Himmler au Duce. Le Duce refuse de suivre la politique Allemande de déportation.
16/10/1942
A Guadalcanal, dans les îles Salomon, intensification des attaques de l'artillerie japonaise contre le périmètre défensif américain en prévision de la future offensive japonaise.
13/10/1942
Début de la construction du camp de Dora.
17/10/1942
Début d’une nouvelle attaque allemande contre Stalingrad’
De nouvelles chambres à gaz entrent en activité à Treblinka.
Soldats roumains à Stalingrad en automne 1942
Soldats roumains à Stalingrad en automne 1942
18/10/1942
Hitler ordonne que tous les soldats et civils faisant parti de commandos capturés soient exécutés.
20/10/1942
Naissance de l'« Organisation Juive de Combat » dans le ghetto de Varsovie.
23/10/1942
A El-Alamein, offensive anglaise de Montgomery contre les germano-italiens de Rommel, après une préparation d'artillerie.
A Vichy, Laval fait le bilan des actions conduites contre les « terroristes » : 400 personnes ont été arrêtées, sans compter les communistes, et 40 tonnes d'armes saisies.
Bataille d’El Alamein, août 1942. Une pièce de 88 détruite
Bataille d'El Alamein, août 1942. Une pièce de 88 détruite
24/10/1942
Contre-offensive des chars de Rommel à El Alamein : lourdes pertes. Rommel revient d'urgence d'Allemagne.
A Guadalcanal, les Japonais attaquent toujours au sud du périmètre américain, mais sont repoussés avec de lourdes pertes. La marine japonaise, forte de 4 cuirassés, des porte-avions « Shokaku », « Zuikaku », « Zuiho » et « Junyo » ainsi que de nombreux croiseurs et destroyers, monte une opération pour soutenir l'offensive. Les effectifs de la marine japonaise sont séparés en 4 groupes. De leur côté, les Américains ont dans le secteur les porte-avions « Hornet » et « Enterprise », et le cuirassé « South Dakota » est attendu. Les Japonais disposent de 212 avions, les Américains de 171.
261 Tchèques sont gazés à Mauthausen.
26/10/1942
Bataille aéronavale de Santa Cruz, opposant quatre Task Force américaines aux forces nippones, supérieures en nombre, sous les ordres du vice-amiral Kondo Les Américains perdent le porte-avions « Hornet ». Le porte-avions « Enterprise » est gravement endommagé, de même que trois cuirassés dont un lourd, le « Portland », et trois contre-torpilleurs. Côté japonais, le porte-avions « Shokaku » est gravement endommagé par l'aviation et les pertes lourdes en pilotes expérimentés, ce qui rendra toute attaque aérienne ultérieure impossible contre le Henderson Field, à Guadalcanal. C'est une grande victoire navale pour les Japonais, mais la marine américaine a réussi à stopper provisoirement l'envoi de renforts ennemis à Guadalcanal.
Bataille de Santa Cruz : L’USS « South Dakota » attaqué par un bombardier-torpilleur japonais
Bataille de Santa Cruz : L’USS « South Dakota » attaqué par un bombardier-torpilleur japonais
Bataille de Santa Cruz : L’USS « Hornet » attaqué par des bombardiers-torpilleurs japonais
Bataille de Santa Cruz : L’USS « Hornet » attaqué par des bombardiers-torpilleurs japonais
28/10/1942
Deuxième offensive anglaise à El-Alamein sur un autre axe : les réserves allemandes sont fixées. Les attaques de la R.A.F. empêchent Rommel de contre-attaquer.
A Guadalcanal, arrêt de l'offensive japonaise. Les Japonais ont perdu 3.500 hommes, des unités entières ont été décimées. Les violents combats se poursuivent mais l'initiative est désormais du côté américain.
29/10/1942
16.000 Juifs de Pinsk sont exterminés par les Allemands.
30/10/1942
Édouard Herriot est placé en résidence surveillée sur ordre de Pétain.
A Auschwitz, ouverture du camp de Buna-Monowitz (Auschwitz III).
31/10/1942
L’armée allemande est bloquée dans le Caucase. Une partie de l'aile droite allemande atteint Ordjonikidzé.
Les opérations d'extermination reprennent à Sobibor.
01/11/1942
Menacé par le régime d'être envoyé sur le front russe, le compositeur Hugo Distler préfère se suicider au gaz dans son appartement berlinois, à l'âge de 34 ans.
02/11/1942
Percée anglaise à El Alamein sur un troisième axe.
Bataille d’El Alamein, août 1942
Bataille d'El Alamein, août 1942
03/11/1942
En Yougoslavie, les partisans de Tito prennent Bihac, capitale de la Bosnie.
El Alamein : dans la nuit, la 51e division et une brigade de la 4e division indienne du 10e corps atteignent la piste Rahman, au sud de Tell el-Akkakir, et percent le dispositif antichar allemand’
Rommel donne l'ordre de repli contre l’avis d’Hitler. Quelques divisions italiennes se sacrifient pour permettre aux troupes de décrocher.
El Alamein : les Anglais à l’attaque
El Alamein : les Anglais à l’attaque
05/11/1942
Armistice franco-anglais à Madagascar.
Poursuite du repli des troupes de Rommel vers la Libye.
L'amiral Tanaka prend le commandement du « Tokyo Express », la flottille de destroyers chargée de ravitailler les troupes de Guadalcanal.
06/11/1942
Tunisie : ordre est donné aux Juifs de fournir main d'oeuvre, équipements et vivres pour les travaux de fortification de la ligne Mareth.
08/11/1942
« Opération Torch » : Les troupes anglo-américaines débarquent au Maroc et en Algérie. Le maréchal Pétain répond en donnant l'ordre aux troupes françaises d'Algérie de se défendre contre les Américains. Mais la résistance des forces françaises de Vichy est très courte.
Opération Torch : les Américains débarquent à Alger
Opération Torch : les Américains débarquent à Alger
Opération Torch : les Américains débarquent
Opération Torch : les Américains débarquent
Opération Torch : soldats anglais et américains à Oran
Opération Torch : soldats anglais et américains à Oran
09/11/1942
Giraud arrive à Alger avec un jour de retard. Les autorités françaises ne s'étant pas ralliées à lui, les Américains se tournent vers l'amiral Darlan, qui décide une « suspension d'armes » pour la zone d'Alger. A Oran, les troupes françaises continuent à résister aux Américains, qui réussissent à occuper l'aéroport de La Senia.
Entretiens Laval-Hitler à Berchtesgaden. Laval donne la permission aux Allemands d'utiliser les aérodromes tunisiens et accepte le débarquement des forces de l'Axe en Tunisie.
10/11/1942
Armistice Franco-allié en Afrique. Menacé par les Américains d'être remplacé par Giraud, l'amiral Darlan accepte d'étendre le cessez-le-feu à l'ensemble de l'Algérie et du Maroc et l'ordonne aux troupes par une déclaration à la radio d'Alger. Un appel similaire est lancé à la flotte française mouillée à Toulon.
A Stalingrad, déclenchement de la dernière grande attaque de Paulus contre les troupes soviétiques. De très violents combats commencent, causant de très lourdes pertes des deux côtés. Les Soviétiques continuent à maîtriser les combats de rues, et réussissent à interrompre l'attaque allemande et à perturber les communications ennemies, réduisant l'offensive à des attaques isolées sans action coordonnée.
Opération Torch : carte des débarquements
Opération Torch : carte des débarquements
11/11/1942
« Opération Anton » : la « France libre » est occupées par les Allemands et les Italiens. Les troupes italiennes contrôlent les Alpes-Maritimes, la Drôme, l'Ardèche, le Var, les Hautes-Alpes, la Savoie, la Haute-Savoie et la Corse. Les frais d'occupation passent de 300 à 500 millions de francs par jour. Le maréchal Pétain prononce un discours de protestation à la radio.
A cette date, 15.000 juifs de Belgique ont été déportés.
12/11/1942
Les troupes allemandes arrivent en Tunisie. L'amiral français Esteva les laisse s'installer sur ordre de Pétain. En France, les Allemands enlèvent et déportent en Allemagne le général français Weygand.
13/11/1942
Bataille aéronavale de Guadalcanal, dans l'Iron Bottom Sound (détroit du « Fond de Ferraille », entre Guadalcanal et l'île de Savo). Un convoi de 11 transports de troupes, convoyant 11.000 soldats japonais ainsi que de l'équipement escorté par l'escadre du « Tokyo night express » arrive à Guadalcanal. L'Amiral Abe commande 2 cuirassés, 2 croiseurs et 14 contre-torpilleurs pour couvrir le débarquement et bombarder le Henderson Field pour prévenir toute attaque aérienne. Deux porte-avions nippons sont positionnés plus au nord. L'escadre américaine de l'amiral Callaghan, forte de 5 croiseurs et de 8 contre-torpilleurs, arrive pour intercepter la flotte ennemie. Le combat naval débute aux premières heures du jour. En une demi-heure environ, 2 croiseurs japonais sont coulés et presque tous les autres navires japonais endommagés. Les Américains perdent 2 croiseurs et 4 contre-torpilleurs. Les transports de troupes nippons font demi-tour.
Le 10e corps de la VIIIe armée britannique occupe Tobrouk.
Guadalcanal : l’aérodrome de Henderson Field est régulièrement bombardé par les Japonais. Les GI.s vivent un véritable enfer dans l’île
Guadalcanal : l’aérodrome de Henderson Field est régulièrement bombardé par les Japonais. Les GI.s vivent un véritable enfer dans l’île
18/11/1942
Hitler convoque Rommel à Rastenburg et l’accuse de trahison.
19/11/1942
Les Soviétiques de Rokossovski et Eremenko lancent une puissante contre-offensive, à la fois au nord et au sud de Stalingrad. Les Soviétiques ont rassemblé plus d'un demi million de soldats, 900 nouveaux chars T34, de très grandes quantités d'artillerie et plus de mille avions. L'attaque débute au nord : la Ve armée blindée, la XXIe armée et une partie de la Ière armée de la garde percent les lignes allemandes, tenues par 7 divisions de la IIIe armée roumaine, près de Kletskaïa. La résistance allemande est forte, à l'exception du secteur de Kletskaïa, où les troupes soviétiques progressent de 35 km.
Message radiodiffusé de Pétain aux Français : « J'ai décidé d'accroître les pouvoirs du président Laval’.. Je reste votre guide. Vous n'avez qu'un seul devoir, obéir. » Pétain donne les pleins pouvoirs à Laval et fait de lui son dauphin. Démission des ministres Barnaud, Gibrat et Auphan.
Stalingrad, novembre-décembre 1942 : phase 1
Stalingrad, novembre-décembre 1942 : phase 1
21/11/1942
Les Soviétiques ont percé les lignes allemandes sur 80 kilomètres de long. Au nord-ouest de Kletskaïa, la IIIe armée roumaine commence à fléchir sous la poussée de la Vè armée de chars soviétiques. Au sud, grâce à une manoeuvre d'enveloppement, les troupes de la LXIVè armée soviétique menacent d'isoler les Allemands dans Stalingrad. Les blindés de Rokossovski progressent rapidement vers Goloubaïa et Kalatch. Hitler refuse la proposition de Paulus de se replier sur le Don.
23/11/1942
Jonction de l'armée du Front du Don de Rokossovski et de l'armée du Front de Stalingrad d'Eremenko dans la région de Kalatch, à Sovietski. La VIe armée allemande de Paulus (284.000 hommes) est totalement encerclée dans Stalingrad par Joukov. Hitler ordonne à Paulus, nommé maréchal, de résister jusqu'à la mort.
25/11/1942
Publication d'un article dans le New York Times sur les camps de Belzec, Sobibor et Treblinka, faisant également allusion aux chambres à gaz et aux fours crématoires d'Auschwitz, et citant le chiffre de 2 millions de Juifs déjà massacrés.
27/11/1942
Hitler ordonne la dissolution de l'armée française d'armistice et la remise de la flotte française de Toulon. Celle-ci se saborde sur ordre de l'amiral Laborde pour ne pas tomber entre les mains des Allemands : disparition de cent navires. Seuls cinq sous-marins s'échappent (dont le « Casabianca »).
Réunion à Lyon du comité de coordination de la Résistance de la zone sud en présence des trois chefs de la zone sud, de Moulin et du général Delestraint.
Toulon : le suicide de la flotte française entre le prétendant américain et le prétendant allemand : 3 cuirassés, 7 croiseurs, 25 destroyers, 26 sous-marins et des navires auxiliaires
Toulon : le suicide de la flotte française entre le prétendant américain et le prétendant allemand : 3 cuirassés, 7 croiseurs, 25 destroyers, 26 sous-marins et des navires auxiliaires
29/11/1942
L'armée d'armistice est dissoute par Pétain.
Werner Best est nommé Commissaire du Reich pour le Danemark afin d'y briser définitivement la résistance qui ne cesse de s'amplifier. Les étudiants de la Rose Blanche, avec à leur tête Hans Scholl, de retour de Russie, et sa soeur Sophie, commencent à Munich une campagne de distribution de tracts appelant à la résistance au régime hitlérien et en conséquence au sabotage.
08/12/1942
En Tunisie, les Allemands internent la garnison française de Bizerte et s'emparent de l'escadre Derrien (trois torpilleurs, neuf sousmarins et trois avisos).
A la suite des révélations sur l'extermination des Juifs, des responsables de la communauté juive américaine sont reçus par Roosevelt.
Himmler donne l'ordre à Pohl, chef de l'office central de l'économie de l'administration SS, le W.V.H.A., d'augmenter le nombre de détenus dans les camps.
12/12/1942
Le général Von Manstein lance l'opération « Tempête d'hiver » dans le secteur de Kotelnikovo, au sud de Stalingrad, pour porter secours à la VIe armée de Paulus encerclée dans la ville. Il dispose de 13 divisions, dont 3 blindées. Les lignes de la LIe armée soviétique sont enfoncées au sud du Don par les 6e, 17e et 23e divisions blindées appuyées par la IVe et une partie de la IIIe armée roumaines. Le groupe d'opération Hollidt attaque au nord du Don, les forces allemandes progressent rapidement et arrivent à 40 kilomètres environ de la poche de Stalingrad. Les Soviétiques réagissent rapidement, la IIe armée de la garde prend position sur la rivière Myshova, cependant il lui faut plusieurs jours pour arriver et en attendant, la LIe armée doit tenir seule la position.
Stalingrad, novembre-décembre 1942 : phase 2
Stalingrad, novembre-décembre 1942 : phase 2
13/12/1942
Déclaration de Laval à la presse : « La victoire de l'Allemagne empêchera notre civilisation de sombrer dans le communisme. La victoire des Américains serait le triomphe des Juifs et du communisme. Quant à moi, j'ai choisi... »
15/12/1942
Hitler fait prélever 300.000 hommes dans les usines pour la Wehrmacht.
17/12/1942
Onze gouvernements alliés et le comité de la France libre rendent publique à Londres une déclaration commune qui révèle au monde, sans aucune ambiguïté, « l'entreprise nazie de destruction des Juifs ». Les Alliés condamnent l’extermination et menacent les responsables de représailles.
20/12/1942
Hitler exige de Laval la création d'une police supplétive qui collaborera avec les Allemands pour maintenir l'ordre en France.
23/12/1942
Les troupes allemandes du maréchal Von Manstein, arrivées à quarante kilomètres de Stalingrad, n'arrivent pas à faire la jonction avec celle du général Von Paulus enfermé dans la ville. La situation allemande est désespérée.
Décembre 1942 : Stalingrad. Soldat russe blessé et soigné
Décembre 1942 : Stalingrad. Soldat russe blessé et soigné
24/12/1942
A Rennes, 25 résistants qui avaient fait sauter le siège de la L’V.F. et le bureau de recrutement des travailleurs pour l'Allemagne sont exécutés par les nazis.
Alger : vers 15 heures 30, l'amiral Darlan est assassiné au Palais d'Été par le royaliste Bonnier de la Chapelle.
26/12/1942
Le général Giraud succède à Darlan comme haut commissaire en Afrique du Nord. Peyrouton, ancien ministre de l'intérieur de Vichy, devient gouverneur général de l'Algérie. Bonnier de la Chapelle, l’assassin de Darlan, condamné à mort le 24 décembre par une cour martiale, est fusillé.
Repli général des troupes de Manstein au sud du Don.
27/12/1942
Le général soviétique Vlassov (1901-1946), prisonnier des Allemands, forme le comité de Smolensk pour organiser l'opposition à Staline, sous le contrôle allemand. Plus tard, son groupe prendra le nom de « armée russe de libération ».
28/12/1942
Pour le Reich, ordonnance allemande punissant de travaux forcés « toute femme qui, atteinte d'une maladie vénérienne contagieuse et le sachant, aura des relations intimes avec un ressortissant allemand ».
31/12/1942
Le haut commandement japonais décide d'évacuer Guadalcanal’
A cette date, 41.911 juifs ont été déportés de France et 38.571 de Hollande.
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant

Icone texte Articles connexes
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Pour en savoir plus...

Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)