B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

13. 1925

03/01/1925
Benito Mussolini, sous pression à cause de l’assassinat de Matteotti décide de franchir le pas vers un régime totalitaire : il assume la responsabilité du meurtre et décrète des mesures visant à museler toutes les forces d’opposition.
05/01/1925
Première session du Landtag de Prusse nouvellement élu. Les deux ministres de la « Deutsche Volkspartei » (DVP) demandent la participation au gouvernement de la « Deutschnationale Volkspartei » (DNVP) et la démission du ministre président Otto Braun du SPD.
06/01/1925
Braun refuse de démissionner, arguant du fait que les électeurs se sont prononcés pour le maintien en place du gouvernement. Les deux ministres du DVP se retirent.
07/01/1925
Paul Löbe (SPD) est élu nouveau président du Reichstag.
09/01/1925
Fin des engagements unilatéraux du traité de Versailles.
10/01/1925
La Commission des Alliés repousse l’échéance de l’évacuation de la Rhénanie, puisque les Allemands n’ont pas respecté les conditions de désarmement. La Sarre doit abandonner l’union douanière avec la France.
15/01/1925
Le Dr Hans Luther, ministre indépendant des Finances, succède à Wilhelm Marx comme chancelier. Il constitue un cabinet de coalition de droite (Zentrum, DDP, DNVP) malgré la victoire socialiste aux élections. Luther conserve Stresemann aux Affaires étrangères et Gessler à la Reichswehr. Il obtient de plus le soutien du SPD pour la politique extérieure.
23/01/1925
Le DNVP et le NSDAP proposent une motion de censure du parlement de Prusse. La motion est rejetée, mais par une petite majorité seulement. Aussi le ministre président Otto Braun démissionne.
26/01/1925
Sous la pression de Staline, Trotski démissionne de son poste de Commissaire du peuple à la défense.
Staline et Trotski : une fois au pouvoir, Staline n’aura de cesser de s’acharner sur son ennemi. Il lui enverra ses tueurs Jusqu’au Mexique
Staline et Trotski : une fois au pouvoir, Staline n’aura de cesser de s’acharner sur son ennemi. Il lui enverra ses tueurs Jusqu’au Mexique
01/02/1925
Le Front des combattants rouges, organisation de combat du KPD, se réunit pour la première fois, à Berlin. Il veut rassembler les « forces prolétaires » pour combattre le militarisme et le fascisme.
10/02/1925
Le parlement de Prusse élit l’ancien chancelier Wilhelm Marx (Zentrum) ministre président de Prusse.
11/02/1925
Catastrophe minière à Dortmund : 136 victimes.
14/02/1925
L’interdiction du Parti NSDAP d'Adolf Hitler est levée par le président de Bavière, Heinrich Held, qui par la même occasion autorise le Parti communiste, hors-la-loi depuis la révolution de 1918.
18/02/1925
Marx forme un cabinet minoritaire de la « coalition de Weimar » avec des membres du SPD, du Zentrum et du Parti démocratique allemand (DDP).
20/02/1925
Le gouvernement de Prusse pose la question de confiance au Landtag et échoue avec 221 voix contre 218. Marx annonce sa démission et de nouvelles élections sont prévues pour le 10 mars. Le gouvernement Marx reste en place pour expédier les affaires courantes.
22/02/1925
Pour célébrer son premier anniversaire, le front de combat « Reichsbanner Schwarz-Rot-Gold » rassemble 100.000 de ses membres à Magdebourg pour une grande manifestation destinée à soutenir la république.
26/02/1925
Reparution du « Völkischer Beobachter ». Hitler annonce la nouvelle fondation de son parti et le dote d'une structure correspondant à l'organisation du gouvernement allemand : Gaue et Gauleiter, Kreise et Kreisleiter, départements correspondant aux ministères, Deutsches Jungvolk, Bund deutscher Mädel, Nazi Kulturbund’..
Portrait d’<a class=Hitler en 1925, dédicacé à son ami Göring'>
Portrait d’Hitler en 1925, dédicacé à son ami Göring
27/02/1925
Premier meeting après la libération au Bürgerbräukeller. Malgré les absences de Röhm et Ludendorff qui ont rompu avec Hitler, de Rosenberg qui boude le parti, de Goering en exil, il y a 4.000 partisans. Violant l'interdiction de Held, Hitler réitère ses menaces contre l'Etat républicain, les marxistes, les Juifs.
Gregor Strasser accepte de devenir chef du Parti nazi dans la région nord, à condition d’être traité en égal par Hitler.
28/02/1925
Décès à Berlin du premier président de la République de Weimar, Friedrich Ebert, 54 ans.
03/03/1925
En Union Soviétique, les postes de commissaires politiques sont supprimés dans l’armée rouge au profit d’une direction plus militaire.
04/03/1925
Commémoration de la mort de Friedrich Ebert à Berlin en présence d’une foule immense. Le corps du défunt est ensuite transporté à Heidelberg, sa ville natale, pour y être inhumé.
09/03/1925
Le gouvernement de Bavière interdit à Hitler de prendre la parole en public. Hitler avait en effet appelé à des actions violentes en réunions. La plupart des autres Länder suivent l’interdiction bavaroise.
10/03/1925
Bien que le Landtag de Prusse ait voté le 20 février la défiance au président Marx, il l’élit cependant à nouveau au poste de président.
19/03/1925
Marx tente de faire entrer le DNVP dans le nouveau gouvernement de Prusse. Il échoue et refuse son élection de Président du Landtag.
Le Comité Central du parti communiste d’Union Soviétique ordonne la création de 6 films pour la commémoration des 20 ans de la révolution de 1905. Parmi ces films, le « Cuirassé Potemkine » Sergej M. Eisenstein (1898-1948).
L’affiche du « Cuirassé Potemkine » d„Eisenstein
L’affiche du « Cuirassé Potemkine » d„Eisenstein
20/03/1925
En Chine, le Général Chiang Kai-shek (1889-1975) réalise un coup d’état militaire. Chiang devient président du parti populaire national chinois.
Mort à Londres de l’ancien ministre du Foreing Office George Curzon (1859-1925). C.est lui qui avait fait approuver la fameuse ligne frontière séparant l’Union Soviétique de la Pologne après la première guerre mondiale.
25/03/1925
La maison d’édition « Drei-Masken-Verlag » édite le livre de Lion Feuchtwanger, le roman « Le juif Süss » (« Jud Süß »).
26/03/1925
Accident dans une mine de Merlebach en Lorraine : 51 morts.
29/03/1925
Premier tour de l'élection présidentielle en Allemagne : aucun des 7 candidats n’atteint la majorité. Jarres (droite, proche du DVP) 38,8%, Otto Braun (SPD) 29%, Marx (Zentrum) 14,5%, Thälmann (KPD) 7%, Hellpach (DDP) 5,8%, Held (Bavière) 3,7%, Ludendorff (extrême droite) 1,1%, divers 0,1%. 68,9% de participation. Malgré le bon résultat de Jarres, la droite fait appel au vieux maréchal Hindenburg (symbole de l'ancien régime) pour le remplacer. Le SPD décide de soutenir Marx pour pouvoir reconstituer la coalition de Weimar.
Paul Ludwig Hans Anton Von Beneckendorff und Von Hindenburg, (1847-1934), président de la république de Weimar. Portrait de l’Illustrierte Zeitung, 1910
Paul Ludwig Hans Anton Von Beneckendorff und Von Hindenburg, (1847-1934), président de la république de Weimar. Portrait de l’Illustrierte Zeitung, 1910
30/03/1925
Mort de l’anthroposophe Rudolf Steiner (1861-1925) à Dornach près de Bâle.
01/04/1925
Violemment attaqué par la presse de droite de Thuringe qualifiant le mouvement de « Centrale communiste à la solde de l’Union Soviétique », le Bauhaus de Weimar quitte le Land. Walter Gropius, le fondateur du Bauhaus, la célèbre école d’architecture et de design, s’installe à Dessau. Kandinsky, Klee, Marcel Breuer et Ludwig Mies van der Rohe sont membres du Bauhaus.
Weimar : le Bauhaus
Weimar : le Bauhaus
03/04/1925
La Grande-Bretagne renonce définitivement aux réparations allemandes.
03/04/1925
Le Landtag de Prusse élit à la présidence le social démocrate Braun. Braun s.était retiré de la présidence en janvier. Il forme un gouvernement de minorité avec les partis de la coalition de Weimar (SPD, Zentrum et DDP).
05/04/1925
En Allemagne, 250.000 ouvriers de l’industrie métallurgique se mettent en grève.
07/04/1925
Hitler est apatride. Il a renoncé à sa nationalité autrichienne pour ne pas risquer l’expulsion.
08/04/1925
DNVP, BVP, DVP et la ligue paysanne de Bavière forment un front commun (« Reichsblock ») et se choisissent un candidat unique pour le second tour des élections présidentielles en Allemagne : le Maréchal Paul Von Hindenburg.
09/04/1925
Les partis de la « coalition de Weimar » se prononcent pour le soutien à la candidature de Marx à la présidence du Reich.
10/04/1925
Démission du gouvernement Herriot en France.
16/04/1925
Voulant utiliser le « Frontbahn » indépendamment du parti, Röhm se querelle avec Hitler. Il démissionne et part pour la Bolivie y devenir conseiller militaire.
Attentat terroriste à la bombe contre le roi de Bulgarie Boris III dans la cathédrale de Sofia. Il y a 200 morts, parmi lesquels des ministres, des députés et des officiers. Le roi n’est pas touché.
26/04/1925
Deuxième tour de l'élection présidentielle en Allemagne : la participation remonte à 77,6%. Hindenburg est élu président avec 48,3% des voix contre 45,3% à Marx et 6,4% à Thälmann. Le processus de pacification et de reconnaissance du régime se trouve stoppé car le succès de Hindenburg ravive l'espoir d'un retour en arrière.
Paul Von Hindenburg, président de la république de Weimar
Paul Von Hindenburg, président de la république de Weimar
05/05/1925
Reconstitution du syndicat des charbonnages de Rhénanie-Westphalie.
08/05/1925
Au landtag de Prusse une motion de censure de la DNVP contre le Président Braun est repoussée par 222 contre 214 voix.
12/05/1925
Hindenburg prête serment et entre en fonction. Le ministère Luther reste en place.
16/05/1925
L’inauguration de l’exposition « les 1 000 ans des Pays Rhénans » à Cologne tourne à la démonstration contre l’occupation de la Ruhr par les Français.
30/05/1925
Arthur Moeller van den Brück se suicide à Berlin à la suite d’une grave dépression. Le penseur des Jeunes Conservateurs a donné au nazisme un mot d’ordre politique essentiel avec son livre « Le troisième Reich ».
Arthur Moeller Van der Brück (1876-1925)
Arthur Moeller Van der Brück (1876-1925)
04/06/1925
Réunis à Londres, les Alliés énoncent les conditions d’évacuation de la Rhénanie. Ils critiquent notamment la volonté de Weimar de reconstituer sont armée…
Fondation en Autriche du mouvement « Österreichisch-deutschen Volksbunds Wien » qui se donne pour objectif la réunification par voix référendaire, l’Anschluss de l’Autriche à l’Allemagne.
06/06/1925
Strasser fonde la « Berliner Arbeiterzeitung » que dirige son frère Otto. Il se choisit un secrétaire : Paul Joseph Goebbels.
08/06/1925
Pacte rhénan de sécurité : l'Allemagne garantit l'inviolabilité des frontières belges et françaises.
16/06/1925
La France accepte la proposition allemande d’un pacte de sécurité.
14/07/1925
Français et Belges commencent à évacuer la Ruhr, en application du plan Dawes.
15/07/1925
Hitler s’installe à Berchtesgaden avec sa demi soeur Angela Raubal et ses deux filles Friedl et Geli, 17 ans, dont Hitler tombe amoureux.
16/07/1925
Ouverture à Londres de la conférence sur les réparations.
18/07/1925
Adolf Hitler fait publier par l’éditeur munichois Franz Eher la première partie de son livre « Mein Kampf » (« Mon combat ») grâce en partie au travail de correction du Père Bernhard Stempfle et de « Putzi » Hanfstaengl.
Mein Kampf, tome I
Mein Kampf, tome I
22/07/1925
En Allemagne, le gouvernement décrète l’amnistie pour les condamnations politiques prononcées avant le 15 juin 1915.
31/07/1925
Les troupes franco-belges achèvent d’évacuer la Ruhr.
04/08/1925
Inondations importantes en Tchécoslovaquie et en Silésie dues aux crues de l’été.
08/08/1925
Rassemblement à Washington de 200 000 partisans de l’organisation raciste « Ku-Klux-Klan ».
13/08/1925
Le gouvernement autrichien refuse à Hitler de venir à Vienne pour le congrès des nazis autrichiens.
14/08/1925
Signature à Paris du traité douanier franco-allemand.
20/08/1925
Arrestation de l’écrivain communiste Johannes R. Becher pour incitation à la désobéissance civique, provocation à la haine du peuple et incitation à la haine de classe, suite à la publication de son livre « Der Leichnam auf dem Thron » (Le cadavre sur le trône).
25/08/1925
Evacuation par les troupes françaises et belges de Duisburg, Düsseldorf et Ruhrort.
30/08/1925
Le président du Reichstag Löbe se prononce en faveur de l’Anschluß de l’Autriche au Reich allemand.
01/09/1925
Le Comité exécutif de l'Internationale communiste somme le KPD de mettre un terme à la lutte contre les socialistes. La direction du parti communiste allemand est retirée à Ruth Fischer (1895-1961) et confiée à Thälmann, un pro-stalinien.
 Ernst Thälmann (1886-1944), le « patron » du parti communiste allemand
Ernst Thälmann (1886-1944), le « patron » du parti communiste allemand
02/09/1925
Le gouvernement turc sous la direction de Kemal Atatürk vote des lois pour européaniser le pays : les écoles islamiques sont fermées, tous les titres des Cheiks et des derviches sont abolis.
09/09/1925
Le ministre des Affaires étrangères Stresemann annonce par une lettre à l’ex-kronprinz Guillaume l’objet de sa politique, à savoir la révision des frontières allemandes de l’Est, la récupération de Dantzig et de la Haute Silésie, et l’annexion de l’Autriche.
11/09/1925
Devant 16 000 spectateurs, le boxeur Hans Breitensträtter reprend à Paul Samson-Körner le titre de champion d’Europe des lourds.
Le nazi Heinrich Himmler quitte son poste de secrétaire auprès de Gregor Strasser et redevient éleveur de poules. Josef Goebbels lui succède.
15/09/1925
L’Allemagne est invitée à assister à la conférence sur le pacte de sécurité, à Locarno.
Le nazi Hermann Göring est soigné à l’hôpital psychiatrique de Langsbrö près de Stockholm en Suède, où il subit une cure de désintoxication pour soigner sa morphinomanie.
05/10/1925
Conférence de Locarno sur la sécurité européenne Jusqu’au 17 : traité de garantie mutuelle entre la France, la Belgique, la Tchécoslovaquie, la Pologne et l'Allemagne. « Pacte rhénan » signé le 15 octobre entre Allemands, Belges, Français et Britanniques : l'Allemagne renonce à l'usage de la force pour remettre en cause ses frontières occidentales. Par contre, le Reich refuse de reconnaître ses frontières orientales. Stresemann obtient la promesse de l'évacuation de la zone de Cologne et d’un siège au Conseil de la SDN. Tous ces pays s’engagent à soumettre leurs différends à des juridictions internationales.
Aristide Briand et Gustav Streseman, les chevilles ouvrières du pacte de Locarno
Aristide Briand et Gustav Streseman, les chevilles ouvrières du pacte de Locarno
07/10/1925
Hermann Göring quitte l’hôpital psychiatrique suédois de Langsbrö. Officiellement guéri, il continue cependant à s’injecter, en secret, Jusqu’à cinquante milligrammes de morphine par jour.
09/10/1925
L'ancien ministre Hugo Preuss, 65 ans, concepteur de la Constitution de la République de Weimar, meurt à Berlin.
12/10/1925
Signature à Moscou d’un traité commercial germano-soviétique.
25/10/1925
Les trois ministres nationalistes du DNVP abandonnent le gouvernement pour désapprouver les accords de Locarno.
31/10/1925
Conférence nationale du KPD. Sous la pression du Komintern, Ernst Thälmann est désigné comme secrétaire général.
05/11/1925
Suite à un attentat contre Mussolini, le parti socialiste italien est interdit.
09/11/1925
La « Stosstruppe » devient la SS (« Schutzstaffel »), « équipe de protection » du parti dont les membres portent des chemises noires. La SS reste cependant dépendante du chef de la SA.
Emblème de la SS
Emblème de la SS
10/11/1925
La Conférence de Bruxelles des partis communistes d'Europe dénonce Locarno comme un pacte de la bourgeoisie occidentale contre l'Union soviétique.
22/11/1925
Les Strasser et Goebbels, lors d'une réunion à Hanovre, réclament l'alliance avec les marxistes, la nationalisation de la grande industrie et la création d'une chambre des corporations devant remplacer le Reichstag, ainsi que l'abolition du programme nazi des 25 points adopté en 1920. En fait, ils veulent éliminer Hitler. Seuls Ley et Feder soutiennent Hitler, absent.
27/11/1925
Le Reichstag approuve les accords de Locarno par 300 voix contre 174.
28/11/1925
Le Conseil du Reich ratifie les accords de Locarno et l’adhésion à la Société des Nations.
30/11/1925
Début de l’évacuation de la zone de Cologne.
01/12/1925
Signature à Londres du pacte de Locarno. Les Britanniques évacuent Cologne après sept années d’occupation.
02/12/1925
Fondation de l'IG-Farben, le plus grand trust chimique européen par les grandes entreprises BASF, Bayer, Hoechst et Agfa. Carl Duisberg en est le premier président. Le Syndicat patronal exige la limitation des mesures sociales et le gel des salaires.
Le dictateur Espagnol Miguel Primo de Rivera (1903-1936) forme un directoire militaire. Peu après il suspend la constitution et fait interdire les partis.
Le directoire militaire espagnol de Miguel Primo de Rivera (1903-1936)
Le directoire militaire espagnol de Miguel Primo de Rivera (1903-1936)
05/12/1925
Démission du chancelier Luther.
Les tractations entre les partis en vue de reconstituer la grande coalition échouent devant le peu d'empressement du SPD pourtant incité par Otto Braun à reprendre les responsabilités gouvernementales. En revanche, Hindenburg, dont l'influence commence à jouer, ne souhaite pas la présence du SPD. Luther doit donc reconstituer un second gouvernement basé sur la coalition bourgeoise (DDP, Z, DVP) et dénué de majorité.
Le NSDAP compte 2.700 membres.
17/12/1925
Au 14ème congrès du parti communiste de l’Union Soviétique de très sérieuses divergences se font jour entre Staline et son opposition de gauche animée par Trotski et Grigori Zinoviev (1883-1936) au sujet de la nationalisation de l’industrie.
Grigori Zinoviev (1883-1936). Opposant à Staline, il disparaîtra en 1936
Grigori Zinoviev (1883-1936). Opposant à Staline, il disparaîtra en 1936
21/12/1925
Josef Goebbels, qui a des problèmes sentimentaux, écrit dans son journal intime : « Je suis maudit. Malheur à celles qui m’aiment ! ».
21/12/1925
Première du film « le cuirassier Potemkine » d’Eisenstein à Moscou.
24/12/1925
La noblesse allemande réclame la restitution de ses biens mis sous séquestre en 1918. La fraction parlementaire communiste propose de les répartir entre les nécessiteux.
24/12/1925
Le chef du gouvernement italien Mussolini obtient par décret les pleins pouvoirs.
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant

Icone texte Articles connexes
Actualités automobiles, essais, comparatifs, nouveautés...
Pour en savoir plus...

Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)