B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Art - Le Quattrocento

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

7. Italie : la Quattrocento

Histoire
Culture
Architecture
Sculpture
La peinture
Objets d’art

7.5. La peinture

7.5.1. Florence

C'est encore la peinture de Florence qui est à la tête du mouvement de la renaissance ; à quelques exceptions près, l’école de Florence influence la peinture dans toute l'Italie.

7.5.1.1. Masaccio (1401-1428)

Masolino da Panicale (1400-1447) : la guérison du boiteux et la résurrection de Tabitha par saint Pierre. 1426. Fresque de la chapelle Brancacci. Florence, église Santa Maria del Carmine. (Histoire de l’art - Quattrocento
Masolino da Panicale (1400-1447) : la guérison du boiteux et la résurrection de Tabitha par saint Pierre. 1426. Fresque de la chapelle Brancacci. Florence, église Santa Maria del Carmine. (Histoire de l’art - Quattrocento

Masolino da Panicale (1383-1440) est encore Giottesque et reste fidèle au Gothique international (fresques de la chapelle Brancacci à Santa Maria del Carmine de Florence.

Son élève Masaccio (Tommaso di Giovanni Cassai, 1401-1428), également disciple de Ghiberti le dépasse en génie : Sainte Anne, Madone aux Anges, Crucifixion de Naples, panneaux du Polyptyque de Pise, fresques de la chapelle Brancacci de l'église del Carmine à Florence (1426-1428) en collaboration avec Masolino, crucifixion et donateurs à Santa Maria Novella. Parti à Rome en 1428, il commence les fresques de Saint Clément (Calvaire). Il ouvre la voie à Paolo Ucello (1397-1475) et Andrea del Castagno (1423-1457) avant de mourir à l’âge de 27 ans.

Tommaso Cassai dit Masaccio (1401-1428) : fresques de la chapelle Brancacci, partie gauche. 1426-1482 (Achevées par Filippino Lippi). Florence, église Santa Maria del Carmine. (Histoire de l’art - Quattrocento
Tommaso Cassai dit Masaccio (1401-1428) : fresques de la chapelle Brancacci, partie gauche. 1426-1482 (Achevées par Filippino Lippi). Florence, église Santa Maria del Carmine. (Histoire de l’art - Quattrocento
Masaccio (1401-1428) : l’Adoration des Mages. 1426 Tempera sur panneau de peuplier, 21 x 61 cm. Berlin,  Staatliche Museen. (Histoire de l’art - Quattrocento
Masaccio (1401-1428) : l’Adoration des Mages. 1426 Tempera sur panneau de peuplier, 21 x 61 cm. Berlin, Staatliche Museen. (Histoire de l’art - Quattrocento

7.5.1.2. Fra Angelico (1387-1455)

Guido di Pietro, dit Fra Angelico (1387-1455) : transfiguration du Christ. 1440-1441. Fresques, 193 x 164 cm. Florence, couvent Saint Marc, étage supérieur. (Histoire de l’art - Quattrocento
Guido di Pietro, dit Fra Angelico (1387-1455) : transfiguration du Christ. 1440-1441. Fresques, 193 x 164 cm. Florence, couvent Saint Marc, étage supérieur. (Histoire de l’art - Quattrocento

Guido di Pietro, en religion Fra Giovanni, dit Fra Angelico, moine dominicain, est en 1448 prieur du couvent San Marco de Florence. Il est actif tant à Florence qu’à Rome et créé de nombreux chefs d’œuvre : la madone des Linaioli (tisseurs de lin), La déploration, la Pala di San Marco, les fresques du Couvent San Marco (avec élèves), l’Annonciation de Cortone, les Couronnements de la Vierge (Offices et Louvre), les fresques de la chapelle Nicolas V du Vatican, les Fresques d’Orvieto (avec Gozzoli).

Fra Angelico prépare les manifestations d'un sens plus vif de la couleur chez Domenico Veneziano ( 1461) et surtout chez Fra Filippo Lippi (1406-1469). Leurs successeurs, Benozzo Gozzoli ( 1495, fresques de chapelle du Palais Médicis de Florence) et Baldovinetti ajoutent charme et fantaisie à la décoration murale que Ghirlandajo (1449-1494), admirateur des Flamands, personnalisera en y introduisant les portraits des patriciens (Santa Trinita, Santa Maria Novella).

Fra Angelico (1387-1455) : l’annonciation. 1430-1432. Tempera sur bois, 194 x 194 cm. Madrid, muse du Prado. (Histoire de l’art - Quattrocento
Fra Angelico (1387-1455) : l’annonciation. 1430-1432. Tempera sur bois, 194 x 194 cm. Madrid, muse du Prado. (Histoire de l’art - Quattrocento
Fra Angelico (1387-1455) : le couronnement de la vierge. Tempera sur panneau, 213 x 211 cm. Paris, musée du Louvre. (Histoire de l’art - Quattrocento
Fra Angelico (1387-1455) : le couronnement de la vierge. Tempera sur panneau, 213 x 211 cm. Paris, musée du Louvre. (Histoire de l’art - Quattrocento

7.5.1.3. Sandro Botticelli (1445-1510)

Filippino Lippi (1457-1504) : Adoration des Mages. 1496.Huile sur bois, 258 x 243 cm.  Florence, galerie des Offices. (Histoire de l’art - Quattrocento
Filippino Lippi (1457-1504) : Adoration des Mages. 1496.Huile sur bois, 258 x 243 cm. Florence, galerie des Offices. (Histoire de l’art - Quattrocento

Le suprême épanouissement de l'école de Florence est marqué par les créations énergiques de Verrochio et des frères Antonio et Piero Pollaiuolo, tous les trois sculpteurs, orfèvres et peintres ; par les créations plus maniéristes de Lorenzo di. Credi, de Filippino Lippi ( 1504), de Piero di Cosimo ( 1521) qui aboutissent à leur sommet avec Sandro Botticelli le peintre de Laurent de Médicis et sectateur de Savonarole.

Alessandro di Mariano Filipepi, dit Sandro Botticelli naît à Florence en 1445. Il entre à l'âge de quinze ans dans l'atelier de Fra Filippo Lippi (14061469), moine et peintre de Florence. Il y travaille avecAntonio Pollaiuolo et Andrea Verrocchio. Il s’initie à la peinture, à l’orfèvrerie, à la gravure et à la ciselure. Il travaille beaucoup avec son frère Antonio, orfèvre avec qui il partage son atelier.

À partir de 1481, Sandro est appelé à Rome par le pape Sixte IV pour décorer la chapelle Sixtine aidé de trois autres grand peintres.

Il réalise trois grandes fresques : « Les épreuves de Moïse », « Les épreuves du Christ » et « Le châtiment de Corê ». Mais la rivalité entre le pape et les Médicis fait que son talent n'est pas reconnu. Il revient à Florence, furieux de l'injustice qui a été faite à ses chefs d'œuvre, et décide de ne plus quitter sa ville natale. Aussitôt rentré, il peint »La naissance de Venus » en 1484, l'une de ses plus belles œuvres. Il réalise de magnifiques portraits, en particuliers féminins. Il est présent à Florence pendant que Savonarole transforme la cité en théocratie (1497) et livre lui-même quelques uns de ses nus féminins au »Bûcher des vanités ».

Sandro Botticelli (1445-1500) : l’adoration des mages. Vers 1475. Tempera sur panneau, 111 x 134 cm. Florence, galerie des Offices. (Histoire de l’art - Quattrocento
Sandro Botticelli (1445-1500) : l’adoration des mages. Vers 1475. Tempera sur panneau, 111 x 134 cm. Florence, galerie des Offices. (Histoire de l’art - Quattrocento

Ses chefs d'œuvres : Naissance de Vénus, Primavera, Pieta de Florence, allégorie de la Force, saint Sébastien, adoration des Mages, saint Augustin, Dante aux enfers, portrait des Médicis…

Sandro Botticelli (1445-1500) : Primavera. Vers 1482. Tempera sur panneau, 203 x 314 cm. Florence, galerie des Offices.  (Histoire de l’art - Quattrocento
Sandro Botticelli (1445-1500) : Primavera. Vers 1482. Tempera sur panneau, 203 x 314 cm. Florence, galerie des Offices. (Histoire de l’art - Quattrocento
Sandro Botticelli (1445-1500) : la naissance de Vénus, détail. Vers 1485. Tempera sur toile. Florence, galerie des Offices. (Histoire de l’art - Quattrocento
Sandro Botticelli (1445-1500) : la naissance de Vénus, détail. Vers 1485. Tempera sur toile. Florence, galerie des Offices. (Histoire de l’art - Quattrocento
Sandro Botticelli (1445-1500) : la Madone du magnificat. 1480-1481. Tempera sur panneau, 118 cm de diamètre. Florence, galerie des Offices. (Histoire de l’art - Quattrocento
Sandro Botticelli (1445-1500) : la Madone du magnificat. 1480-1481. Tempera sur panneau, 118 cm de diamètre. Florence, galerie des Offices. (Histoire de l’art - Quattrocento

7.5.2. Sienne

Stefano di Giovanni dit Sassetta 1394-1450) : Vierge à l’enfant et quatre saints. 1435. tempera sur panneau de bois, 132 x 52 cm. Cortone, Musée Diocésain.  (Histoire de l’art - Quattrocento
Stefano di Giovanni dit Sassetta 1394-1450) : Vierge à l’enfant et quatre saints. 1435. tempera sur panneau de bois, 132 x 52 cm. Cortone, Musée Diocésain. (Histoire de l’art - Quattrocento

L'école Siennoise est plus effacée et prolonge en fait le brillant Trecento, particulièrement avec Sassetta (1392-1450) et Sano di Pietro.

Sassetta (Stefano di Giovanni 1394-1450) prolonge le style gothique. Elève de Paolo di Giovanni Fei, il est reconnu autant à Sienne qu’à Florence. Sa première œuvre connue est le polyptyque de la Corporation des lainiers (1423-1426). Puis il réalise la Madone con bambino, l'incontro di Sant'Antonio e San Paolo, (1440), la Vision de Saint Thomas d'Aquin, (1423), le Saint Thomas et la colombe du Saint Esprit, la Madone de la Neige (1432), Saint François et le grand retable polyptyque à deux faces de Borgo San Sepolcro (1437-1444).

Sano di Pietro, son élève (1401-1480) est le plus célèbre siennois du siècle : retable de saint Cosme et de saint Damien, Annonciation aux bergers, Apparition de la Vierge au pape Calixte III, triptyque de Boston, annonciation, fuite en Egypte…

Giovanni di Paolo (1403-1483, Naissance du Christ, fuite en Egypte), Francesco Il Giorgio Martini (1439-1503) et Neroccio de’Landi (1447-1500) se rallient aux nouvelles tendances.

Sassetta 1394-1450) : la cène. Panneau du retable de l’Eucharistie (Arte della lana ou corporation des lainiers). 1423. Panneau, 24 x 38 cm. Sienne, Pinacoteca Nazionale. (Histoire de l’art - Quattrocento
Sassetta 1394-1450) : la cène. Panneau du retable de l’Eucharistie (Arte della lana ou corporation des lainiers). 1423. Panneau, 24 x 38 cm. Sienne, Pinacoteca Nazionale. (Histoire de l’art - Quattrocento
Sano di Pietro (1406-1481) : le triptyque de Boston avec Saint Jérôme et sainte Claire. 1470. Panneau de bois. Boston, museum of Fine Arts. (Histoire de l’art - Quattrocento
Sano di Pietro (1406-1481) : le triptyque de Boston avec Saint Jérôme et sainte Claire. 1470. Panneau de bois. Boston, museum of Fine Arts. (Histoire de l’art - Quattrocento
Giovanni di Paolo (1399-1482) : Saint Michel Archange. 1440. Tempera et or sur bois, 19 x 8 cm. Vatican, Pinacothèque. (Histoire de l’art - Quattrocento
Giovanni di Paolo (1399-1482) : Saint Michel Archange. 1440. Tempera et or sur bois, 19 x 8 cm. Vatican, Pinacothèque. (Histoire de l’art - Quattrocento

7.5.3. Italie centrale : Piero Della Francesca

Piero della Francesca (1416-1492) : La Flagellation. Vers 1455. Huile et tempera sur bois, 58.4 x 81.5 cm. Urbino, Galleria Nazionale delle Marche. (Histoire de l’art - Quattrocento
Piero della Francesca (1416-1492) : La Flagellation. Vers 1455. Huile et tempera sur bois, 58.4 x 81.5 cm. Urbino, Galleria Nazionale delle Marche. (Histoire de l’art - Quattrocento

Le virtuose de la composition spatiale est Piero della Francesca (1416-1492), disciple de Masaccio et de D. Veneziano : Piero della Francesca serait né vers 1410-1420 à Sansepolcro, en Toscane. Un document de 1439 le mentionne parmi les assistants de Domenico Veneziano à la décoration du choeur de San Egidio à Florence. En 1445, les Frères de la Miséricorde lui confient la réalisation d'un polyptyque, une Vierge de Miséricorde, pour l'autel de leur confrérie. Vers 1450, il voyage à Ferrare, Venise puis Rimini où il peint le portrait de Sigismond Malatesta (Louvre), ainsi que la fresque de Saint Sigismond. Il peint deux de ses plus belles oeuvres entre 1448 et 1450 : le Baptême du Christ et l’extraordinaire Flagellation. Entre 1452 et 1466 Piero travaille dans l'église San Francesco d'Arezzo aux fresques de la Légende de la Croix. La Madone del Prato et la Résurrection du Christ, commande de cité de San Sepolcro, seraient contemporains, des années 1460-1465. Les portraits du duc d’Urbin Frédéric III de Montefletro et de sa femme Battista Sforza sont réalisés entre 1460 et 1470 (huile sur bois rare chez Piero), sur les volets du diptyque du Triomphe de la Chasteté, les deux profils se font face sur fond d'un paysage idéalisé et en perspective.

Piero della Francesca (1416-1492) : La Résurrection. 1463-1465. Fresque et tempera sur mur, 225 x 200 cm. Borgo Sansepolcro, Pinacoteca Comunale. (Histoire de l’art - Quattrocento
Piero della Francesca (1416-1492) : La Résurrection. 1463-1465. Fresque et tempera sur mur, 225 x 200 cm. Borgo Sansepolcro, Pinacoteca Comunale. (Histoire de l’art - Quattrocento

De retour à San Sepolcro, Piero consacre les dernières années de sa vie à rédiger ses deux traités théoriques sur la géométrie des corps dans l'espace et sur la perspective. Après le grand Retable de la Brera, probablement peint vers 1470-1475, la Nativité, vers 1480, serait l'un des derniers tableaux peints par Piero della Francesca avant qu'il ne devienne aveugle. Il meurt le 12 octobre 1492.

Della Francesca créé une tradition de peinture murale avec ses élèves Melozzo da Forli (1438-1494) et Luca Signorelli (1450-1523) de Cortone (Dôme d'Orvieto, fresques de la chapelle San Brizio 1499).

Piero della Francesca (1416-1492) : Le polyptique de la Miséricorde. 1445-1462. Huile et tempera sur panneau, 330 cm (base) x 273 cm (hauteur). Borgo Sansepolcro, Pinacoteca Comunale. (Histoire de l’art - Quattrocento
Piero della Francesca (1416-1492) : Le polyptique de la Miséricorde. 1445-1462. Huile et tempera sur panneau, 330 cm (base) x 273 cm (hauteur). Borgo Sansepolcro, Pinacoteca Comunale. (Histoire de l’art - Quattrocento
Luca Signorelli (1450-1523) : Les damnés. 1499-1502. Fresque. Chapelle saint Brice, dome d’Orvieto. (Histoire de l’art - Quattrocento
Luca Signorelli (1450-1523) : Les damnés. 1499-1502. Fresque. Chapelle saint Brice, dome d’Orvieto. (Histoire de l’art - Quattrocento
Melozzo da Forli (1438-1494) : Ange musicien. 1480. Fresque. Vatican, pinacothèque. Originellement dans l’abside des saints Apôtres de Rome. (Histoire de l’art - Quattrocento
Melozzo da Forli (1438-1494) : Ange musicien. 1480. Fresque. Vatican, pinacothèque. Originellement dans l’abside des saints Apôtres de Rome. (Histoire de l’art - Quattrocento

7.5.4. Ombrie, Naples et la Sicile

Les Ombriens Le Perugin (1445-1523) et Pinturicchio cèdent parfois à la facilité.

A Naples et en Sicile se brassent les courants les plus divers : Colantonio et Antonello de Messine (1430-1479) sont adeptes de la manière flamande.

Pietro Vanucci dit Le Perugin (1450-1523) : La Circoncision du fils de Moïse (détail). Vers 1482, fresque. Vatican, chapelle Sixtine. (Histoire de l’art - Quattrocento
Pietro Vanucci dit Le Perugin (1450-1523) : La Circoncision du fils de Moïse (détail). Vers 1482, fresque. Vatican, chapelle Sixtine. (Histoire de l’art - Quattrocento
Antonello de Messine (1430-1479) : Portrait d’homme « Il Condottiere ». 1475. Huile sur bois, 35 x 38cm. Paris, Musée du Louvre. (Histoire de l’art - Quattrocento
Antonello de Messine (1430-1479) : Portrait d’homme « Il Condottiere ». 1475. Huile sur bois, 35 x 38cm. Paris, Musée du Louvre. (Histoire de l’art - Quattrocento

7.5.5. Venise

Gentile da Fabriano (1370-1427) : Couronnement de la Vierge. Vers 1400. Tempera sur panneau. Milan, Pinacothèque de la Brera. (Histoire de l’art - Quattrocento
Gentile da Fabriano (1370-1427) : Couronnement de la Vierge. Vers 1400. Tempera sur panneau. Milan, Pinacothèque de la Brera. (Histoire de l’art - Quattrocento

Antonello de Messine y introduit la manière flamande. Gentile da Fabriano (1360-1427) et Antonio Pisanello (1395-1455) de Vérone y apportent le réalisme courtois septentrional. Mais l'influence première reste florentine.

Deux dynasties de peintres s'établissent à Murano avec Antonio Vivarini ( 1480) et à Venise avec Jacopo Bellini ( 1470) :

  • L'une se veut plus descriptive avec Gentile Bellini ( 1507) et surtout Vittore Carpaccio (1455-1526) qui réalise la Légende de Sainte Ursule à Venise.
  • L'autre s'oriente vers la rigueur plastique avec Andra Mantegna (1431-1506), chef de l’école de Padoue et gendre de Jacopo Bellini (Retable de San Zeno 1457), Bartolomeo Vivarini ( 1499), et Carlo Crivelli (1430-1495). Alvise Vivarini, Cima da Conegliano, Basaiti à Venise, et B.Montagna à Vicence se rattachent à cette tendance dont le meilleur représentant est Giovanni Bellini, beau frère de Mantegna (1430-1516) et son œuvre : Le Jardin des Oliviers, Piéta de la Brera, Retable de Pesaro, Transfiguration de Naples, Triptyque de l'Eglise des Frari à Venise, la Fête des Dieux (Washington).
Antonio Pisanello (1395-1455) : Vision de Saint Eustache. 1444. Tempera sur bois, 55 x 65 cm). Londres, National Gallery. (Histoire de l’art - Quattrocento
Antonio Pisanello (1395-1455) : Vision de Saint Eustache. 1444. Tempera sur bois, 55 x 65 cm). Londres, National Gallery. (Histoire de l’art - Quattrocento
Vittore Carpaccio (1472-1526) : le rêve de Sainte Ursule. 1495. Venise, Galleria dell’Accademia. (Histoire de l’art - Quattrocento
Vittore Carpaccio (1472-1526) : le rêve de Sainte Ursule. 1495. Venise, Galleria dell'Accademia. (Histoire de l’art - Quattrocento
Gentile Bellini (1429-1507) : Procession sur la place saint Marc. 1496. Huile et tempera sur panneau, 367 x 745 cm. Venise, Galleria dell’Accademia. (Histoire de l’art - Quattrocento
Gentile Bellini (1429-1507) : Procession sur la place saint Marc. 1496. Huile et tempera sur panneau, 367 x 745 cm. Venise, Galleria dell'Accademia. (Histoire de l’art - Quattrocento
Andréa Mantegna (1431-1506) : le polyptique de San Zeno. 1457-1460. Tempera sur panneau, 480 x 450 cm. Vérone, basilique san Zeno. (Histoire de l’art - Quattrocento
Andréa Mantegna (1431-1506) : le polyptique de San Zeno. 1457-1460. Tempera sur panneau, 480 x 450 cm. Vérone, basilique san Zeno. (Histoire de l’art - Quattrocento
Andréa Mantegna (1431-1506) : Le Christ mort. 1490. Tempera sur toile, 68 x 81 cm. Milan, Pinacothèque de la Brera. (Histoire de l’art - Quattrocento
Andréa Mantegna (1431-1506) : Le Christ mort. 1490. Tempera sur toile, 68 x 81 cm. Milan, Pinacothèque de la Brera. (Histoire de l’art - Quattrocento
Giovanni Bellini (1430-1516) : Piéta (détail). Vers 1474. Tempera sur panneau de bois, 91 x 131 cm. Rimini, Pinacoteca Comunale. (Histoire de l’art - Quattrocento
Giovanni Bellini (1430-1516) : Piéta (détail). Vers 1474. Tempera sur panneau de bois, 91 x 131 cm. Rimini, Pinacoteca Comunale. (Histoire de l’art - Quattrocento
Giovanni Bellini (1430-1516) : Polyptyque de saint Vincent Ferrer. Tempera sur panneau. Venise, basilique de saint Jean et saint Paul. (Histoire de l’art - Quattrocento
Giovanni Bellini (1430-1516) : Polyptyque de saint Vincent Ferrer. Tempera sur panneau. Venise, basilique de saint Jean et saint Paul. (Histoire de l’art - Quattrocento

7.5.6. Ferrare, Lombardie, Gènes

  • A Ferrare, les peintres Cosimo Tura (1431-1495), Francesco Cossa et Ercole de’Roberti ( 1496) se réclament de Mantegna ; Lorenzo Costa ( 1535) opte pour les Ombriens, que le Bolognais Francia ( 1517) vulgarise dans le Nord.
  • En Lombardie, Vincenzo Foppa (1427-1515) et Ambrogio Bergognone (1453-1(23) restent dans la tradition de Padoue et Ferrare.
  • A Gènes travaillent Foppa et ses disciples Braccesco et Massane.
Lorenzo Costa (1460-1535) : Concert. 1485-1495. Huile sur bois, 95,3 x 75,6cm. Londres, National Gallery.  (Histoire de l’art - Quattrocento
Lorenzo Costa (1460-1535) : Concert. 1485-1495. Huile sur bois, 95,3 x 75,6cm. Londres, National Gallery. (Histoire de l’art - Quattrocento
Ercole de’Roberti (1456-1496) : Portrait de Ginevra Bentivoglio. Vers 1480. Huile sur bois, 54 x 39 cm. Washington, National Gallery of Art. (Histoire de l’art - Quattrocento
Ercole de’Roberti (1456-1496) : Portrait de Ginevra Bentivoglio. Vers 1480. Huile sur bois, 54 x 39 cm. Washington, National Gallery of Art. (Histoire de l’art - Quattrocento
Cosimo Tura (1430-1495) : Saint Dominique. 1475. Huile sur panneau, 51 x 32cm. Florence, galerie des Offices. (Histoire de l’art - Quattrocento
Cosimo Tura (1430-1495) : Saint Dominique. 1475. Huile sur panneau, 51 x 32cm. Florence, galerie des Offices. (Histoire de l’art - Quattrocento
Vincenzo Foppa (1427-1516) : Retable de Santa Maria delle Grazie de Bergame. 1476. Tempera sur bois. Milan, Pinacothèque de la Brera. (Histoire de l’art - Quattrocento
Vincenzo Foppa (1427-1516) : Retable de Santa Maria delle Grazie de Bergame. 1476. Tempera sur bois. Milan, Pinacothèque de la Brera. (Histoire de l’art - Quattrocento
Ambrogio da Fossano dit « Il Bergognone » (1453-1523): Polyptyque : Saint Pierre avec une donatrice à genoux (panneau droit, ensemble et détail) ; saint Augustin et un donateur agenouillé (panneau gauche). Paris, musée du Louvre. (Histoire de l’art - Quattrocento
Ambrogio da Fossano dit « Il Bergognone » (1453-1523): Polyptyque : Saint Pierre avec une donatrice à genoux (panneau droit, ensemble et détail) ; saint Augustin et un donateur agenouillé (panneau gauche). Paris, musée du Louvre. (Histoire de l’art - Quattrocento
Vincenzo Foppa (1427-1516) : Portrait de Francesco Brivio. Bois. Milan, museo Poldi Pezzoli. (Histoire de l’art - Quattrocento
Vincenzo Foppa (1427-1516) : Portrait de Francesco Brivio. Bois. Milan, museo Poldi Pezzoli. (Histoire de l’art - Quattrocento


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)