B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Art - Le Quattrocento

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

7. Italie : la Quattrocento

Histoire
Culture
Architecture
Sculpture
La peinture
Objets d’art

7.4. Sculpture

7.4.1. Florence

La sculpture y joue un rôle de premier plan avec quelques grands artistes et le fameux concours de la deuxième porte du baptistère de Florence (1401), concours qui inaugure un quart de siècle d'une admirable activité, déployée autour de la cathédrale Santa Maria del Fiore: Ghiberti, le gagnant, va y diriger un puissant chantier, où se succéderont maints artistes, bronziers et décorateurs.

7.4.1.1. Donatello (1386-1466)

Donato di Niccolo di Betto Bardi, dit Donatello (1386-1466) : statue équestre du condottiere Gattamelata (1447-1450). Bronze, 340 x 390 cm). Padoue, piazza del Santo. (Histoire de l’art - Quattrocento
Donato di Niccolo di Betto Bardi, dit Donatello (1386-1466) : statue équestre du condottiere Gattamelata (1447-1450). Bronze, 340 x 390 cm). Padoue, piazza del Santo. (Histoire de l’art - Quattrocento

Donato di Niccolo di Betto Bardi est le chef de l'école de Florence. Il est la personnalité la plus forte des sculpteurs du siècle. Son art s'oriente vers un naturalisme expressif et tourmenté. Son inclination à faire de la sculpture le moyen d'une expression de ses tourments personnels l'éloigne cependant de l'esthétique de la Renaissance. Elle fait de lui une préfiguration de Michel-Ange et l'un des premiers artistes modernes. Ses plus grandes œuvres sont : David (1409), Saint Marc (1413) et saint Georges (1416) pour Or San Michele ; Jérémie et Habacuc (« Il Zuccone ») pour le Campanile ; la tombe de Jean XXIII au Baptistère ; David (1430) pour Cosme de Médicis; La Cantoria; Statue équestre de Gattamelata et autel de la Basilique Saint Antoine à Padoue; Marie Madeleine du Baptistère de Florence; Judith de la place de la Seigneurie.

Donatello (1386-1466) : David. 1409. Marbre, 191 cm. Florence, Museo Nazionale del Bargello. (Histoire de l’art - Quattrocento
Donatello (1386-1466) : David. 1409. Marbre, 191 cm. Florence, Museo Nazionale del Bargello. (Histoire de l’art - Quattrocento
Donatello (1386-1466) : David. 1430. Bronze, 158 cm. Florence, Museo Nazionale del Bargello. (Histoire de l’art - Quattrocento
Donatello (1386-1466) : David. 1430. Bronze, 158 cm. Florence, Museo Nazionale del Bargello. (Histoire de l’art - Quattrocento

7.4.1.2. Lorenzo Ghiberti (1378- 1455)

En 1401, alors qu'il est totalement inconnu, Lorenzo Ghiberti remporte le concours organisé par l'Arte di Calimala pour la réalisation de la seconde porte en bronze du Baptistère du Dôme de Florence, aux dépens de six concurrents, parmi lesquels Filippo Brunelleschi, Niccolo di Piero Lamberti, Jacopo della Quercia et Donatello. Il achève la porte en 1424 puis réalise la porte d'honneur, commencée en 1425 et achevée en 1452. Cette porte se compose de deux séries de cinq panneaux, représentant des scènes bibliques. Michel Ange estimera que ces portes seront dignes « d'ouvrir sur le Paradis ». Le sculpteur utilise la perspective et un relief de moins en moins accentué, pour disposer un grand nombre de personnages sur plusieurs plans. Il réalise encore entre 1417 et 1427, les panneaux des fonts baptismaux du baptistère de Sienne.

Lorenzo Ghiberti (1378-1455) : Le Sacrifice d’Isaac. 1401. Bronze. Florence Museo Nazionale del Bargello. C’est avec cette oeuvre que Ghiberti gagne le fameux concours pour la réalisation de la porte du Baptistère de Florence. (Histoire de l’art - Quattrocento
Lorenzo Ghiberti (1378-1455) : Le Sacrifice d’Isaac. 1401. Bronze. Florence Museo Nazionale del Bargello. C’est avec cette oeuvre que Ghiberti gagne le fameux concours pour la réalisation de la porte du Baptistère de Florence. (Histoire de l’art - Quattrocento
Lorenzo Ghiberti (1378-1455) : la « porte du Paradis » ou porte est du Baptistère de Florence. 1425-1452. Bronze avec dorure, 406 x 287 cm (Histoire de l’art - Quattrocento
Lorenzo Ghiberti (1378-1455) : la « porte du Paradis » ou porte est du Baptistère de Florence. 1425-1452. Bronze avec dorure, 406 x 287 cm (Histoire de l’art - Quattrocento

7.4.1.3. Luca Della Robbia (1400-1482)

Sculpteur et céramiste florentin, Luca Della Robbia est l'auteur de la deuxième Cantoria (1431-1437) et de la porte en bronze de la cathédrale de Florence (1446). Il est le créateur de la sculpture en terre cuite émaillée polychrome. Son neveu Andrea (1435-1525) continuera cette tradition (Hôpital des Innocents).

Luca Della Robbia (1400-1482) : madone à la pomme.1455-1460, terre cuite vernissée, 70 x 52 cm. Florence, Museo Nazionale del Bargello. (Histoire de l’art - Quattrocento
Luca Della Robbia (1400-1482) : madone à la pomme.1455-1460, terre cuite vernissée, 70 x 52 cm. Florence, Museo Nazionale del Bargello. (Histoire de l’art - Quattrocento
Luca Della Robbia (1400-1482) : la tribune de la Cantoria. 1431-1438. Marbre, 328 x 560 cm. Florence, musée de l’œuvre du Dôme. (Histoire de l’art - Quattrocento
Luca Della Robbia (1400-1482) : la tribune de la Cantoria. 1431-1438. Marbre, 328 x 560 cm. Florence, musée de l’œuvre du Dôme. (Histoire de l’art - Quattrocento

7.4.1.4. Verrocchio (1435-1488)

Artiste florentin figurant parmi les plus grands sculpteurs du début de la Renaissance, Verrocchio dirige l'un des ateliers les plus importants, où il a comme élèves le Pérugin, Botticelli et Leonard de Vinci. Ses sculptures les plus célèbres sont le David (1476) du Bargello et le Condottiere Bartolomeo Colleoni de Venise.

Andrea Verrocchio (1435-1488) : Statue équestre du condottiere Bartolomeo Colleoni de Bergame. 1480ss. Bronze doré, 3m95 de haut avec la base. Venise, Campo di Santi Giovanni e Paolo. (Histoire de l’art - Quattrocento
Andrea Verrocchio (1435-1488) : Statue équestre du condottiere Bartolomeo Colleoni de Bergame. 1480ss. Bronze doré, 3m95 de haut avec la base. Venise, Campo di Santi Giovanni e Paolo. (Histoire de l’art - Quattrocento
Andrea Verrocchio (1435-1488) : David. 1473-1475. Bronze, 1m25. Florence, Museo Nazionale del Bargello. (Histoire de l’art - Quattrocento
Andrea Verrocchio (1435-1488) : David. 1473-1475. Bronze, 1m25. Florence, Museo Nazionale del Bargello. (Histoire de l’art - Quattrocento

7.4.1.5. Les autres sculpteurs florentins

Nanni di Banco ( 1421) B. et A. Rossellino, Mino da Fisole, Desiderio da Settignano, Benedetto da Maiano sont marbriers et s'inspirent des compositions décoratives classiques. Antonio Pollaiuolo et Bertolo sont bronziers de petite statuaire ou de funéraire (Tombe de Sixte IV et Innocent VIII par Pollaiuolo).

Antonio Pollaiuolo (1431-1498) : Monument funéraire de Sixte IV. 1484-1493. Bronze. Rome, basilique saint Pierre du Vatican. (Histoire de l’art - Quattrocento
Antonio Pollaiuolo (1431-1498) : Monument funéraire de Sixte IV. 1484-1493. Bronze. Rome, basilique saint Pierre du Vatican. (Histoire de l’art - Quattrocento
Desiderio da Settignano (vers 1428-1464) : Portrait de Marietta Strozzi. Vers 1460. Marbre, 52,5 cm. Berlin, Staatliche Museen. (Histoire de l’art - Quattrocento
Desiderio da Settignano (vers 1428-1464) : Portrait de Marietta Strozzi. Vers 1460. Marbre, 52,5 cm. Berlin, Staatliche Museen. (Histoire de l’art - Quattrocento

7.4.2. Autres centres italiens

7.4.2.1. Sienne

Jacopo Della Quercia (1374-1438) : Tombe d’Ilaria del Carretto. 1406-1413. Marbre ; sarcophage 244 x 88 x 66,5 cm ; effigie 204 x 69 cm. Lucques, cathédrale saint Martin. (Histoire de l’art - Quattrocento
Jacopo Della Quercia (1374-1438) : Tombe d’Ilaria del Carretto. 1406-1413. Marbre ; sarcophage 244 x 88 x 66,5 cm ; effigie 204 x 69 cm. Lucques, cathédrale saint Martin. (Histoire de l’art - Quattrocento

Seul Jacopo Della Quercia (1374-1438) de Sienne est un grand sculpteur à coté des Florentins : il travaille avec Nanni di Banco et Donatello à la porte de la Mandorle de la cathédrale santa Maria dei Fiore de Florence. Il participe au grand concours de 1401 pour la deuxième porte du baptistère. Ses chefs d’œuvre sont le tombeau d'Illaria Del Carretto de la cathédrale de Lucques et les bas-reliefs de San Petronio à Bologne (1425ss).

7.4.2.2. L’école florentine

L'école florentine étend partout son prestige. Quelques maîtres s'illustrent : A Lucques, Matteo Civitali (1435-1501). A Sienne, L. Vecchietta et F. di Giorgio Martini ; A Naples et Urbin F. Laurana ; A Venise, A. Rizzo ; A Modène et Bari, respectivement Guido Mazzoni et Nicolo da Bari oeuvrent des groupes monumentaux en bois et terre cuite.

Matteo Civitali (1435-1501) : Buste d’un Saint. Terre cuite vernissée, 40 cm. Budapest, musée des Beaux Arts. (Histoire de l’art - Quattrocento
Matteo Civitali (1435-1501) : Buste d’un Saint. Terre cuite vernissée, 40 cm. Budapest, musée des Beaux Arts. (Histoire de l’art - Quattrocento
Francesco Laurana (1430-1502) : Isabelle d’Aragon. Vers 1490. Marbre Palerme, Museo Nazionale. (Histoire de l’art - Quattrocento
Francesco Laurana (1430-1502) : Isabelle d’Aragon. Vers 1490. Marbre Palerme, Museo Nazionale. (Histoire de l’art - Quattrocento

7.4.2.3. La Lombardie

Giovanni Antonio Amodeo (1447-1522) : enfants jouant. 1470-1475, marbre. Bergame, chapelle Colleoni. (Histoire de l’art - Quattrocento
Giovanni Antonio Amodeo (1447-1522) : enfants jouant. 1470-1475, marbre. Bergame, chapelle Colleoni. (Histoire de l’art - Quattrocento

Le style lombard reste hors d’atteinte de Florence avec Giovanni Antonio Amadeo (1447-1522) et B.Briosco (Cloître et façade de la chartreuse de Pavie). Il influence l'Espagne et les pays du nord où la sculpture funéraire s'inspire aussi du Gian Galeazzo Sforza à la chartreuse de Pavie, œuvre de Romano et Briosco.



Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)