B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

LÂ’art indou

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

1. L'Inde jusqu’à l’an mille

Histoire
Architecture
Sculpture
Peinture
Objets dÂ’art

1.2. Architecture

1.2.1. LÂ’architecture rupestre

C'est la première forme d'architecture durable qui soit connue, perpétuant une architecture de bois plus ancienne et inconnue. Le style rupestre s'épanouit jusqu'au IIè-IIIè après J.C. Il se compose de deux types principaux:

  • Les sanctuaires ou Chaitya, les plus anciens : façade ouverte par un vaste auvent en fer à cheval et nef en forme d'abside bordée de piliers (Sanctuaire de Bhâjâ, II av.J.C.)
  • Les monastères ou Vihara : plan carré autour duquel s'ouvrent cellules et chapelle, avec façade à véranda hypostyle (Monastère de Bhâjâ).

Ces deux formes évoluent lentement : le fer à cheval (Kudu) s'ouvre, se stylise, piliers et frises hautes sont envahis par la décoration, les piliers à base bulbeuse se terminent par un chapiteau campaniforme (origine Perse ?) qui supporte dès le Ier avant J.C. un groupe de deux animaux divergents : ainsi les sanctuaires et monastères d'Ajantâ, du VIè après J.C.

1.2.2. L’architecture à l’air libre

Vers le IVè, avec la naissance du style Gupta, l'architecture n'est plus seulement en bois, mais en brique et pierre, coexistant avec l'architecture rupestre:

Le plan absidial

Il se prolonge encore jusqu'au VIIIè (Temples de Mâvalipuram), mais fait figure d'archaïsme. Il ne laissera que sa couverture en berceau, que l'on retrouvera â l'époque Gopura aux portes monumentales de certains temples.

Le plan carré

Il est fort à l'honneur et soumis, selon les siècles et les régions, à une infinité de variations. Diffusé dans toute l'Asie du Sud-Est, il servira de prototype aux grands temples Khmers, Chams et Javanais. En Inde, célèbres sont les temples de Mâvalipuram (VIIè), le temple du Kailâsa entièrement excavé dans une carrière à Ellorâ (VIIIè), et le temple de Lakshmâna à Sirpur (VIè). Vers le VIé-VIIè la toiture pyramidale à arête curviligne (Sirpur) apparaît sur le plan carré: elle connaîtra un extraordinaire développement à l'époque médiévale à Java et en Pays Khmer.

Le Stupa

C’est un monument particulier de l'art Bouddhique et Jaîna : issu du tumulus, il est une simple calotte de brique sur soubassement carré, jusqu'au IIè avant J.C. (Stûpas de Bharhut, Sânchi et Bodhgayâ). Sous les Kushâna et les Amdhrâ (Iè-IIè) ils couvrent une énorme superficie (500m de diamètre à Amarâvati). Puis la silhouette se modifie : le soubassement s'élève, un dôme le coiffe qui tend à devenir globuleux. Aux IIIè-IVè la verticalité s'affirme et l'ensemble perd son caractère original. A l'époque Guptâ le stûpa, bulbeux ou campaniforme est transmis â l'Asie du Sud-Est; il y prend la forme d'une tour terminée .par une haute flèche, et, le long de la route de la Soie ainsi qu'au Tibet il évolue jusqu'à nos jours encore (Stûpas de Santchi IIè av.-IIè ap.J.C.).

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)