B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Le ghetto de Piotrkow Trybunalski

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3. Les déportations

Les rumeurs concernant le destin des juifs d'Europe de l'Est circulent dans le ghetto. Charles Kotkowsky, qui se rend quotidiennement à l’usine « Hortensja » s’était lié d’amitié avec un garde, Waclaw Bordo, qui un jour du printemps 1942 lui donne une copie du journal clandestin « Robotnik ». Kotkowsky y apprend la déportation des juifs de Lublin vers une destination inconnue et les massacres des Juifs à Vilna et Slonim. Peu après, Kotkowsky apprend par d’autres journaux l’existence des camps de la mort à Chelmno et Treblinka. Il informe tout le monde que les ghettos seraient vidés et les juifs gazés. On ne le croit pas….Entre temps, les Juifs des villages environnants de Srock, Tuszyn, Wolborz, Przyglow, Sulejow, Rozprza et Kamiensk sont transférés dans le ghetto de Piotrkow…

Dans la nuit de 13 octobre 1942, les SS et la milice ukrainienne, commandés par le SS-Hauptsturmführer Willy Blum, cernent le ghetto. A 2 heures du matin le 14 octobre, l'« Aktion » commence. Commandée par le SS-Sturmbannführer Feucht, elle va durer huit jours. Maison par maison, le ghetto est fouillé. Environ 1.000 personnes, principalement les malades et les vieilles personnes sont tuées sur place. Les autres sont amenés au point de rassemblement. Deux groupes sont formés : environ 2.000 juifs qui possèdent des cartes de travail sont sélectionnées et reviennent au ghetto. Le reste, soit environ 22.000 personnes est transféré à Treblinka en quatre convois et immédiatement gazé. Plusieurs témoins ont survécu et décrit les événements.

Officiellement, 2.000 Juifs « enregistrés » restent à Piotrkow, logés dans le « petit ghetto », rue Staro-Warszwska. En fait, il y a encore 2.000 Juifs « illégaux » qui se sont cachés lors des déportations et qui se mêlent aux « légaux », avec la perspective d’une existence périlleuse, sans carte de travail, sans tickets d'alimentation, sans abri. Les Allemands connaissant leur existence, les recherchent systématiquement. Ceux qui sont découverts sont enfermés dans la synagogue puis envoyés à Tomaszow Mazowiecki, d'où ils sont destinés à Treblinka et ses chambres à gaz… Ils y achèvent leur existence le 3 novembre avec leurs coreligionnaires de Tomaszow. Après cette date, tous les juifs clandestins retrouvés dans le ghetto sont exterminés sur place…

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)